Opening speech

ONLINE - Alain Supiot - Le règne de la loi face à l'empire du calcul ? L'actualité de La Gouvernance par les nombres

April 12 | 18:00

La Loi, la démocratie, l’État, et tous les cadres juridiques auxquels nous continuons de nous référer, sont bousculés par la résurgence du vieux rêve occidental d’une harmonie fondée sur le calcul. Réactivé d’abord par le taylorisme et la planification soviétique, ce projet scientiste prend aujourd’hui la forme d’une gouvernance par les nombres, qui se déploie sous l’égide de la « globalisation ». La raison du pouvoir n’est plus recherchée dans une instance souveraine transcendant la société, mais dans des normes inhérentes à son bon fonctionnement. Prospère sur ces bases un nouvel idéal normatif, qui vise la réalisation efficace d’objectifs mesurables plutôt que l’obéissance à des lois justes. Mais dès lors que leur sécurité n’est pas garantie par une loi s’appliquant également à tous, les hommes n’ont plus d’autre issue que de faire allégeance à plus fort qu’eux. Radicalisant l’aspiration à un pouvoir impersonnel, qui caractérisait déjà l’affirmation du règne de la loi, la gouvernance par les nombres donne ainsi paradoxalement le jour à un monde dominé par les liens d’allégeance.

Alain Supiot est professeur émérite au Collège de France, où il a été titulaire de la chaire « État social et mondialisation : analyse juridique des solidarités » (2012-2019). Ancien fellow du Wissenschaftskolleg zu Berlin, il est membre correspondant de la British Academy et docteur Honoris causa de plusieurs universités (Louvain-la-Neuve, Aristote de Thessalonique, Liège, Buenos-Aires). De 1998 à 2001, il a présidé le Conseil national du développement des sciences humaines et sociales et de 2017 à 2019 il a été membre de la Commission mondiale sur l’avenir du travail. Il a fondé, et a dirigé de 2008 à 2013, l’Institut d’Études Avancées de Nantes.

Ses travaux se sont principalement déployés sur deux terrains complémentaires : le droit social et la théorie du droit. Il est notamment l’auteur de  Homo juridicus. Essai sur la fonction anthropologique du Droit, Seuil, 2005 (traduit en 11 langues) ; L’esprit de Philadelphie. La justice sociale face au Marché total, Paris, Seuil, 2010 (trad. en 8 langues) La Gouvernance par les nombres, Fayard, 2015 (trad. anglaise Hart 2017). Le travail n’est pas une marchandise. Contenu et sens du travail au XXI° siècle, Paris, Éditions du Collège de France, 2019 (trad. en 3 langues). Nombre de ses publications sont accessibles en ligne sur le site du Collège de France : http://www.college-de-france.fr/site/alain-supiot/index.htm

Commentary : Prof. Dr. Stefan Grundmann (Juristische Fakultät - Humboldt-Universität zu Berlin)

This event is organised in cooperation with the European Law School of the Humboldt-Universität zu Berlin.

This event will be held in French with simultaneous translation.

Registration (via Zoom): anmeldung@cmb.hu-berlin.de.

Contact

Sébastien Vannier
sebastien.vannier  ( at )  cmb.hu-berlin.de

Partners

European Law School der Humboldt-Universität zu Berlin

Location

Online