Colloque / Journée d'études

L'érudition du roman. L'œuvre de Mathias Enard

28 septembre, 2017 13h00 - 29 septembre 20h00



Documents
Programme_Enard.pdf
13 septembre

Les 28 et 29 septembre 2017, le Centre Marc Bloch organise, en coopération avec l'Université Humboldt de Berlin, l'Université de Manheim et l'Institut Français, un colloque international sur l'œuvre de Mathias Enard, prix Goncourt en 2015. Une soirée-discussion est organisée le 29 septembre en présence de Mathias Enard  et de Camille de Toledo. La discussion se déroulera à la Literaturhaus de Berlin. L'ensemble de la manifestation est organisée dans le cadre du prgramme „Francfort en français“.

Plus d'informations sur: http://www.literaturhaus-berlin.de/veranstaltung/994-welt-und-fiktion-das-wissen-des-romans.html


Contact:

Markus Messling


Programme:

L’érudition du roman. L’œuvre de Mathias Énard

du 28 au 29 septembre 2017 au Centre Marc Bloch de Berlin

Première journée (28 septembre 2017)

13h00 : Arrivée des participants                             

13h30 –14h00 : Ouverture du colloque, mots de bienvenue et d’organisation

 

Panel I : Boussole I : l’orientalisme et la question du genre

Modération : Vanessa de Senarclens

14h00 – 14h45 : Sarga Moussa (CNRS), L’épisode de Palmyre dans Boussole. Pastiches, parodies et récritures orientalistes     

14h45 – 15h30 : Stephanie Bung ( Universität Duisburg-Essen) , Ni roman à thèse ni roman historique- comment définir Boussole?               

15h30 – 16h : Pause                  

 

Panel II : Boussole II : De l’écriture savante au roman

Modération : Cornelia Ruhe

16h00 – 16h45 : Luc Vallat und Antoine Vuilleumier ( Université de Neuchâtel), Les écrits scientifiques fictifs dans Boussole de Mathias Énard : de l’écriture savante à l’écriture romanesque

16h45 – 17h30 : Victor Toubert (Paris 3 - Sorbonne Nouvelle), Usage et représentation de l’érudition chez Mathias Énard : histoire, intertextualité et réflexivité de l’écriture

17h30 – 18h30 : Dominique Viart (Université de Paris Ouest) en discussion avec Wolfgang Asholt (Humboldt-Universität zu Berlin), L’œuvre de Mathias Énard et le roman contemporain

à partir de 20h00 : Dîner                   

 

Deuxième journée (29 septembre 2017)

 

Panel III: Perspectives narratives

Modération : Lena Seauve

9h00 – 9h45 : Isabelle Dangy (CIEREC, Saint-Étienne), Solitude, vide et érudition dans les romans de Mathias Énard   

9h45 – 10h30: Marie-Thérèse Oliver-Saïdi (EHESS Paris), Le narrateur dans Zone et Boussole       

10h30 – 11h15 : Sarah Izzo (Universität Bonn), „Un pied dans le jour et l’autre dans la nuit“ – sur la mise au jour d’un dispositif du savoir historico-culturel offusqué dans Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants

11h15 – 11h45 : Pause

            

Panel IV: Les espaces géographiques

Modération : Cornelia Ruhe

11h45 – 12h30 : Diana Mistreanu (Université du Luxembourg), L’alcool, la nostalgie et l’Orient russe chez Mathias Énard           

12h30 – 13h15 : Birgit Mertz-Baumgartner (Universität Innsbruck), Traversées méditerranéennes, espaces géographiques et littéraires dans Rue des Voleurs

13h15 – 14h45 : Déjeuner

                  

Panel V: Zone et ses intertextes

Modération : Markus Messling (Centre Marc Bloch)

14h45 – 15h30 : Claudia Jünke (Universität Innsbruck), Soleil des cous coupés. La Zone selon Apollinaire et Énard

15h30 – 16h15 : Niklas Bender (Eberhard-Karls-Universität Tübingen), Zones archaïques modifiées : Énard entre mythologie et avant-garde

16h15 – 16h45 : Pause                  

16h45 – 17h30 : Markus Lenz (Universität Potsdam), Une « dialectique négative »  de la conscience? Zone entre la critique postmoderne d'un telos européen et le rejet émancipateur de l'arrivée individuelle 

17h30 – 18h00 : Clôture du colloque, Wolfgang Asholt

 

19h30Mathias Énard et Camille de Toledo en discussion, Literaturhaus Berlin. Modération : Jenny Friedrich-Freksa

 


Lieu:
Salle Georg Simmel, CMB
Friedrichstraße 191

10117
Berlin
Allemagne