Table ronde

Les migrations forcées en Europe : l'histoire d'un problème contemporain

08 décembre | 18h00

Modération: Gundula Bavendamm, Stiftung Flucht, Vertreibung, Versöhnung et Béatrice von Hirschhausen, Centre Marc Bloch

  • Catherine Gousseff, CNRS / CERCEC, Paris
  • Norman Naimark, Stanford University

Après 1945, la migration forcée, la fuite et l'expulsion de groupes définis de manière ethnique et nationale semblaient avoir disparu de l'histoire européenne. Le continent se présentait sous un autre jour, plus paisible : la prospérité croissante et les rapports de force (l'impasse nucléaire) dans le conflit Est-Ouest faisaient que les frontières nationales étaient certes déplacées par force dans de nombreuses régions du monde, mais plus en Europe. La souffrance des populations directement concernées semblait lointaine. Il a fallu attendre les guerres de Yougoslavie dans les années 1990 pour que les sociétés européennes prennent à nouveau conscience de la fragilité des ordres politiques et sociaux. Actuellement, la guerre d'agression russe contre l'Ukraine et l’exode le plus important en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale qui l'accompagne remettent fondamentalement en question l'image que l'Europe a d'elle-même. Les historiens de l'Europe de l'Est et de la Russie Catherine Gousseff (Paris) et Norman Naimark (Stanford) discuteront les phénomènes de violence, de fuite et d’expulsion dans l'histoire européenne. Au cours de la discussion, ils reviendront sur les continuités (cachées) de ces phénomènes et s’interrogeront sur leur importance pour la formation des États et des sociétés européennes du 20e siècle à nos jours.

Lieu

Dokumentationszentrum Flucht, Vertreibung, Versöhnung
Stresemannstraße 90, 10963 Berlin

Inscription

https://buchungen.flucht-vertreibung-versoehnung.de/de/tickets/23

Partenaires

Dokumentationszentrum Flucht, Vertreibung, Versöhnung