Colloque / Journée d'études

Lampedusa, un lieu de mémoire en Méditerranée

03 novembre, 2016 15h00 - 04 novembre 22h00

Lampedusa est un territoire aux confins de l’Europe dont le nom est devenu familier à la plupart des Européens depuis que s’y échouent régulièrement des embarcations de fortune portant des migrants venus d’autres parties du monde. Les journées organisées au Centre Marc Bloch ont pour ambition d’appréhender cette île italienne située au large des côtes siciliennes comme un lieu connecté avec l’Afrique subsaharienne et avec l’Europe la plus septentrionale, pour lui redonner ses multiples dimensions au delà des images de lieu-butoir. En effet, si sa position géographique lui donne aujourd’hui un rôle de garde-frontière, elle a aussi été une halte, une plateforme d’échanges entre peuples commerçants et voyageurs, un territoire d’exil. Sa « frontiérisation » est le résultat de choix politiques récents, ancrés dans l’histoire des rapports Nord-Sud.

 

C’est ce caractère de point de jonction et de distorsion qui sera l’objet des travaux présentés. Les journées sur Lampedusa, alliant lectures de textes littéraires, visionnages de documentaires et présentation de travaux scientifiques, se conçoivent comme un travail sur l’espace méditerranéen articulant des visions issues de plusieurs disciplines et associant focalisation sur l’espace lui-même (l’île et sa mer, les chemins qui y mènent), sur une épaisseur historique qui permet de sortir des déterminismes du contemporain, et sur une vision « à parts égales » - c’est à dire à partir des côtes africaines autant qu’à partir du continent européen.

Il s’agit d’engager une réflexion sur une autre manière d’envisager la question des circulations et des migrations en Méditerranée et par là l’espace méditerranéen lui-même.



Organisateur:

Avec le soutien et la coopération de : Allianz Kulturstiftung, T.U. Berlin, Université Lille 3, Laboratoire Cecille, Collège de France, Centre Marc Bloch


Contact:

Leyla Dakhli


Programme:

3 novembre

15h00 film

« Fuocoammare », de Gianfranco Rosi, ours d'or à Berlin 2016, 1h48 mn

18h30-21h00 lectures et discussions –à la Literaturhaus (v. Programme complet ici)

avec : Maylis de Kerangal, Igiaba Scego, Davide Camarrone, Maïke Albath

Lectures: Mélanie Traversier

 

4 novembre

Les tables sont introduites par des lectures de La Trilogie du naufrage de Lina Prosa, par la comédienne Mélanie Traversier

 

9h30-11h00 Traverser

Lecture (naufrage)

Présidence Sylvie Aprile (Université Lille 3)

Guillaume Calafat (Université Paris 1), Le naufrage des "Turcs" en mer de Sicile. Dangers de la navigation et souveraineté des mers au début du XVIIIe siècle.

Farida Souiah, Monika Salzbrunn et Simon Mastrangelo (Institut de sciences sociales des religions contemporaines (ISSRC), Université de Lausanne), Les « brûleurs » de frontières tunisiens et l’île de Lampedusa

 

11h30-13h00 Les gens des îles

Lecture (Les lunettes de soleil)

Présidence Luca Salza (Université Lille 3)

Amina Maslah (Professeure à Ipesup), l’itinérance des habitants du canal de Sicile dans la deuxième partie du XIXe siècle

Gilles Reckinger (Universität Innsbruck), Innensichten aus Lampedusa

 

14h30-16h00 Traces, ici et là-bas

Lecture (recherche des corps)

Présidence Leyla Dakhli (Centre Marc Bloch)

Valentina Zagaria (London School of Economics), Performing Lampedusa in Miraculi - Thoughts on theatre and research in a saturated field-site

Annalisa Lendaro (Centre d’étude et de recherche Travail Organisation Pouvoir, CNRS), Le non-respect du droit dans les territoires frontaliers, le cas de Lampedusa

Heidrun Friese (Technische Universität Chemnitz), Harragas: Feinde – Opfer – Helden. Zur politischen Imagination

 

16h30

Patrick Boucheron (Collège de France) : « Naufrages, rivages : histoires »

 

19h30,  projection du film « Lampedusa Last Minute »

d’Annalisa Lendaro et Laura Auriole, suivie d’une discussion avec les réalisatrices


Lieu:
Salle Germaine Tillion
Friedrichstrasse 191

10117
Berlin
Deutschland