Musique et sociétés : la musique au regard des sciences sociales

Responsables : Karsten Lichau, Julien Ségol et Patrice Veit

Comment nos sociétés fabriquent-elles la musique ? Créé en 2009, ce groupe de recherche cherche des réponses à cette question fédérative en ouvrant une perspective interdisciplinaire sur la musique, ses pratiques et ses mobilisations et en visant à réinscrire les pratiques et activités liées à la musique dans le champ des sciences sociales.

Il entend, dans une grande diversité de thèmes, de terrains et d'approches, porter une attention plus grande aux interdépendances entre les dimensions sociales et esthétiques du fait musical ainsi qu'au rôle central des acteurs. Ces acteurs sont non seulement les créateurs et les musiciens, mais aussi les publics et les intermédiaires très nombreux qui contribuent, à des échelles variées et à des moments différents, au processus de production culturelle du fait musical.

Ce groupe de recherche se caractérise par une démarche qui cherche, d'une part, à favoriser les interactions entre spécialistes des sciences humaines et sociales et acteurs à différents degrés de la scène musicale – compositeurs et musiciens, architectes et acousticiens, opérateurs culturels… – et, d'autre part, à s'ouvrir aux institutions de musique. Depuis 2011, les séances du groupe s'effectuent en coopération avec l'Institut für Musikwissenschaft und Medienwissenschaft de l'Université Humboldt.