Espaces, circulations, ruptures en Europe centrale et orientale

Responsables : Sabine von Löwis et Sophie Lambroschini.

Sur la base de l’héritage intellectuel du groupe de recherche « Territoires, continuités et ruptures en Europe centrale et orientale », nous entendons interroger à différentes échelles et à différentes époques l’Europe centrale et orientale, et plus particulièrement les différentes trajectoires historiques à l’œuvre dans cet espace traversé par toute une série de crises et de conflits, de réorganisations spatiales et de circulations transnationales. Pour ce faire, nous nous appuierons sur trois concepts-clés :

« Espaces », pour penser l’Europe centrale et orientale dans sa diversité et questionner la pluralité des expériences historiques que les analyses distinguent, selon les enjeux du moment, entre « Est » et « Ouest », « ancienne » et « nouvelle » Europe, « centre » et « périphérie ». A cette fin, on tiendra compte entre autres des jeux d’échelles propres à cette partie de l’Europe et des cartes mentales qui la façonnent de l’intérieur comme de l’extérieur ;

« Circulations », pour réfléchir aux mouvements de personnes, de biens, d’idées qui font bouger les lignes de clivage politique, ébranlent les cadres nationaux, remettent en cause les frontières. Il s’agira donc de s’intéresser non seulement à la circulation de modèles, mais aussi aux formes de résistance et de réappropriation qu’ils suscitent, à différentes échelles, ainsi qu’aux représentations et aux regards qui les sous-tendent ;

« Ruptures », pour faire place aux crises et aux révolutions en tous genres, aux conflits passés et présents. L’histoire de l’Europe centrale et orientale allie en effet temps longs et temps courts, rémanences et innovations, moments de continuité et de discontinuité, et ne peut être comprise qu’en tenant compte de l’imprévu des bifurcations historiques.

Vous trouverez ici le programme pour le semestre d'hiver 2016/2017.