Choix sous contraintes

État, normes et conflits politiques

Responsables : Sonia Combe et Emmanuel Delille

Projet d’une série d’ateliers sur la question du « choix sous contrainte » ou du « choix dans les situations extrêmes ».

Cette question a été essentiellement traitée par la littérature, notamment dans Le choix de Sophie (William Styron, 1979) et son adaptation « hollywoodienne » cinématographique (Alan Pakula, 1982), deux œuvres qui ont eu un grand succès commercial.

Elle traverse pourtant la littérature mémorielle du nazisme, depuis David Rousset, Les jours de notre mort, 1946 et, bien sûr, les différents écrits de Primo Levi. Elle est centrale concernant le rôle des Judenräte et se trouve au cœur de la relation que fait Benjamin Murmelstein de sa fonction de responsable du conseil juif (Judenrat) dans le camp de Theresienstadt dans le documentaire de Claude Lanzmann, Le dernier des injustes (2013).

Récemment deux ouvrages scientifiques ont abordé le sujet, à partir d’approches différentes et complémentaires :

    -  Sonia Combe, Une vie contre une autre. Echange de victimes et modalités de survie dans le camp de Buchenwald (Fayard, 2014).

     -  Frédérique Leichter-Flack, Qui vivra qui mourra. Quand on ne peut pas sauver tout le monde (Albin Michel, 2015).

Au cours des séances la question est d’abord restituée dans les différents contextes historiques où elle s’est posée, avant d’examiner sa « récupération » et son impact sur la construction d’une conscience morale pour les générations de « l’après ».

Séances précédentes au Centre Marc Bloch:

18. mars 2016, Séance d'ouverture à l'invitation de Sonia Combe, Catherine Gousseff et Susanne Beer.

24. juin 2016, Conférencière invitée : Frédérique Leichter-Flak. Projection du film Le dernier des injustes (Claude Lanzmann, 2013) à la suite du séminaire.

3. novembre 2016, Conférencier invité : Philippe Mesnard, Auteur du livre : Primo Levi. Le passage d’un témoin, Fayard, 2012.

2. mars 2017, Conférencier invité : Jean-Charles Szurek, Traducteur d'Adam Czrniakow, Carnets du ghetto de Varsovie, La Découverte, 2003.

16. juin 2017, Conférencier invité : Jean-Michel Chaumont, Auteur du livre : Die Konkurrenz der Opfer. Genozid, Identität und Anerkennung, zu Klampen! Verlag, 2001.

07. décembre 2017, Nicolas Bertrand ; Centre Georges Chevrier (Université de Bourgogne) / Mémorial du camp de concentration de Langenstein-Zwieberge (Saxe-Anhalt) L'enfer réglementé (Perrin, 2015) ; L'ordre de la violence : Le régime de détention dans les camps de concentration nationaux-socialistes

19. février 2018, Sila Cehreli ; Marmara University, Les Arbeitsjuden des centres de mise à mort : un premier bilan sur les sources, l’historiographie et les débats historiques

13. mars 2018, Guillaume Mouralis; CNRS/CMB,  Juger sous contrainte. Réflexions sur la genèse américaine du procès de Nuremberg

4. novembre 2018, Morgane Sedoud ; Université Paris 8 et FMS, Choix sous contrainte dans le parcours d'Erling Hansen, médecin déporté

11. janvier 2019, Anna Hájková ; University of Warwick, Wahl und Ohnmacht: Entscheidungen der Theresienstädter Häftlinge bei Transporten in den Osten

11. juin 2019, Philippe Despoix : Université de Montréal, Chanter, rire et résister à Ravensbrück.

Personne(s) responsable(s):
Emmanuel Delille
Sonia Combe

An-Institut

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin