Dr. Aurélie Denoyer | Secrétaire générale CMB e.V.

Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
Email: denoyer  ( at )  cmb.hu-berlin.de Tél: +49 (0) 30 / 20 93 70 703

Institution principale : Centre Marc Bloch | Discipline : Histoire |

Biographie

Après des études en histoire et en sociologie aux université de Paris-Est et de la Viadrina à Francfort/Oder (2002-20006) , A. Denoyer a soutenu en 2012 une thèse en cotutelle entre l’université de Potsdam et de Paris-Est en histoire contemporaine portant sur « L’Exil comme patrie : Les réfugiés politiques espagnols en RDA (1950-1989) ». Cette recherche a donné lieu à une publication aux PUR en 2017.

Aurélie Denoyer a rejoint  l’administration du CMB en 2013, d’abord en tant que secrétaire générale ajointe jusqu’en 2015 puis en tant que Geschäftsführerin du CMB e.V. depuis le 1er janvier 2016. Responsable de l’administration générale du CMB e.V., elle est en charge de la supervision financière en collaboration avec les tutelles et les partenaires. En outre, elle administre et gère les ressources humaines du CMB e.V.. Dans le cadre de ses missions de soutien auprès de la Direction, elle est par ailleurs en charge de la coordination des évaluations annuelles. Elle suit en outre depuis janvier 2016 le programme d’ executive education à la Hertie School of Governance de Berlin (administration publique).

Fichier avec CV
Bourse

10/2010 - 12/2010 :Bourse de courte durée du Centre Marc Bloch (CMB, Berlin)


11/2009 – 12/2009: Bourse de courte durée du Centre interdisciplinaire d'études et de recherche sur l'Allemagne (CIERA)


10/2008 – 09/2009: Bourse de longue durée de la Fondation d'étude de la chambre des députés de Berlin (Studienstiftung des Abgeordnetenhauses von Berlin)


04/2008 – 05/2008: Bourse de courte durée du Centre interdisciplinaire d'études et de recherche sur l'Allemagne (CIERA)


01/2008 – 03/2008: Bourse de courte durée du Deutscher Akademischer Austauschdienst (DAAD)

 

Sujet de recherche

Les relations entre partis communistes européens des deux côtés du rideau de fer et leurs représentations de l'Europe.

Titre de la thèse

Les réfugiés politiques dans le bloc de l'Est: le cas des communistes espagnols en RDA.

Résumé de la thèse

Les réfugiés politiques de la deuxième moitié du 20ème siècle sont toujours pensés à travers l'accueil par les démocraties occidentales d'individus fuyant les démocraties populaire. La nouveauté de ce sujet réside dans le renversement de cette interrogation: il est question ici d'exilés politiques qui sont passés de l'Ouest vers l'Est dans le cadre de l'Europe bipolaire. L'histoire d'un groupe particulier est au centre de notre étude: celle de communistes espagnols expulsés de France en 1950 lors de l'opération Boléro-Paprika, qui trouvèrent refuge en République Démocratique Allemande. Cette perspective micro-historique est complétée par une vue plus générale portant sur l'histoire migratoire et l'exil politique dans le bloc de l'Est.

Cette thèse de doctorat souhaite contribuer à l'étude des phénomènes migratoires dans le bloc de l'Est, objet jusqu'à présent largement délaissé. La vie quotidienne et l'intégration des Espagnols dans une société socialiste ainsi que la question de leur identité feront l'objet d'une analyse approfondie.

Directeur de thèse

Fabienne Bock / Thomas Lindenberger

Organisation de manifestations

01/2011 - 06/2011 : Co-organisatrice d'une journée d'études doctorales du Centre Marc Bloch « Vom Gegner lernen: transferts d'expérience d'occupation en Europe ».

En partenariat avec l'Université franco-allemande, le Centre Marc Bloch (Berlin) et l'IRICE (Paris).

06/2009 - 12/2010 : Co-organisatrice avec Béatrice von Hirschhausen du programme « Ouvertures à l'Est » du Centre Marc Bloch à Berlin, dans le cadre de l'axe de recherche « Héritages, transferts, mémoires en Europe centrale, orientale et balkanique ».

05/2008 - 10/2008 : Co-organisatrice avec José Fajaldo (ZZF / Universitad Complutense) et Catherine Gousseff (CMB) du workshop « Exiliados politicos espanoles en el Bloque del Este. Memoria e historia ». En partenariat avec la Thyssen-Stiftung, le Centre Marc Bloch (Berlin) et le ZZF(Potsdam).

L’exil comme patrie. Les réfugiés communistes espagnols en RDA (1950-1989)

10 mars 2017

Aurélie Denoyer

Edition: Presses Universitaires de Rennes
Collection: Histoire
ISBN: 978-2-7535-5196-1

L’exil comme patrie - Les réfugiés communistes espagnols en RDA (1950-1989)

Ce livre retrace les trajectoires des communistes espagnols expulsés de France en 1950 dans le cadre de l’opération Boléro-Paprika, qui trouvèrent asile en République démocratique allemande. Proposant une histoire sociale de l’exil de gens ordinaires, il contribue à enrichir l’histoire de l’exil espagnol mais aussi à renouveler la recherche sur le communisme et plus précisément sur l’État est-allemand. Voici une contribution originale à la compréhension de l’Europe d’après-guerre, reliant l’histoire espagnole, française et allemande.

Avec une préface de Thomas Lindenberger.

Avec le soutien de l’université Paris Est et du centre Marc-Bloch.