Gastprofessorin Dr. habil. Tanja Bogusz | Chercheuse associée

Ancien Membre
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
Email: bogusz  ( at )  cmb.hu-berlin.de Tél: (0049)030-2093-70732

Discipline : Sociologie |

Fichier avec CV
Sujet de recherche

"Expérimentalisme et sociologie" (Habilitation)


Mon projet d'Habilitation à Diriger des Recherches vise à étudier la manière dont l’approche pragmatiste permet de capturer les transformations actuelles liées à la globalisation et à l’accélération technologique. Le concept d'expérimentalisme a été en premier developpé par le philosophe américain John Dewey, à l'aube du vingtième siècle, qui est parti du constat que toute action liée au développement des connaissances sur des phénomènes incertains s'effectue au travers d'expériences, qui résultent en une transformation de la situation antérieure. Mes travaux visent à renouveler similairement l'expérimentalisme, aussi bien en tant que diagnostic des sociétés contemporaines que comme méthodologie d'enquête. Ce projet est notamment inspiré de la combinaison de la théorie de l'enquête de Dewey avec des approches sociologiques contemporaines. Je m'intéresse notamment à l'articulation entre la pensée deweyenne et les Science & Technology Studies (STS). Quant aux sciences studies, la configuration des "matters of fact" vers des "matters of concern" (Latour) se réflète de facon cruciale dans la question de méthode dans les STS. C'était pour ca que Niklas Luhmann a parlé du "pragmatisme méthodologique" en s'y reférant. Malgré leur reticence vis-à-vis des classifications paradigmatiques, il parait évident que l'esprit de l'expérimentalisme s'exprime le plus explicitement au coeur de la pratique sociologique des STS où, suivant John Law, la méthode n'est elle-même pas seulement dévenue "une théorie" en soi, mais aussi un acteur modélisant le social.


Mon ouvrage sur l'expérimentalisme (en allemand) sera organisé de la façon suivante: après une introduction visant à esquisser une "petite phénoménologie de l'expérimentalisme" en parcourant les domaines du travail, des sciences, de l'économie et du gouvernement, mon étude portera sur cinq grands thèmes. Premièrement, il s'agira d'établir la théorie expérimentaliste de l'enquête de Dewey comme une contribution précoce à la critique d'universalisme éloigné du terrain en sciences sociales. Deuxièmement, Dewey sera lui-même questionné par le biais de trois grands concepts sociologiques tels que "la pratique" (Bourdieu), "le système" (Luhmann) et "la symmétrie" (Callon, Latour, Law). Troisièmement, l'expérimentalisme sera étudié à travers des méthodologies proche du pragmatisme expérimentaliste, telles que l'ethnographie et l'ethnomethodologie (Jahoda/Lazarsfeld/Zeisel, Knorr-Cetina, Marcus, Garfinkel), la "théorie" de l'acteur-réseau (ANT) et la sociologie pragmatique de la critique (Boltanski & Thévenot). Quatrièmement, le cas des publics critiques et de leurs pratiques expérimentalistes d'intervention sera abordé de facon plus exhaustive. Cinquièmement et finalement, je m'attaquerai à une esquisse d'une sociologie expérimentaliste contemporaine.


Ce travail s'inspire en outre d'une étude de laboratoire et d'une expédition de biologistes marins du Muséum d'histoire naturelle de Paris en Papouasie Nouvelle-Guinée, que j'ai accompagnée en 2012. Un livre à part y sera consacré à la suite de l'ouvrage sur la sociologie expérimentaliste. Outre l'expérimentalisme pragmatiste, d'autres domaines de ma recherche touchent à l'anthropologie sociale, à l'interaction entre des publics critiques ségmentés et d'un pluralisme methodologique, à la recherche sur la biodiversité et, plus généralement, à l'émergence des théories sociales au travers de terrains concrets. Au CMB, je dirige le groupe de travail "Approches contemporaines et comparées en sciences sociales" avec Camille Roth et Jérémie Gauthier, consacré le semèstre prochain aux domaines de l'ethnographie politique et analyse de reseaux, dans l'axe de recherche 3: "Dynamiques des savoirs et construction des disciplines".

Organisation de manifestations

2012-2014 Atéliers de recherche Villa Vigoni (Italie) "Pourquoi le pragmatisme? L'intérêt du pragmatisme pour les sciences humaines et sociales" avec Roberto Frega et Albert Ogien (GEMS/IMM/EHESS).
2010: Conférence internationale "Émile Durkheim - Sociology and Ethnology" avec Heike Delitz (Université de Bamberg, Allemagne) à l'Université de Humboldt Berlin.
2008: Atélier international „Pragmatism, Practice Theory and Social Change“ avec Craig Calhoun à l'Institute for Public Knowledge / New York University (USA).

Divers

Membre du Conseil de Laboratoire au Centre Marc Bloch
Membre de la section "Sociologie de connaissance" de la Deutsche Gesellschaft für Soziologie
Membre de la section "Sociologie du travail et de l'industrie" de la Deutsche Gesellschaft für Soziologie
Membre de la section "Sociologie culturelle" da la Deutsche Gesellschaft für Soziologie
Membre du laboratoire "Sozialanthropologische Wissenschafts- und Technikforschung" à l'institut de l'ethnologie européene à la HU Berlin
Membre associée du CEMS (Centre d'études des mouvements sociaux, Institut Marcel Mauss) EHESS/CNRS Paris
Ancienne membre associée du GSPM (Groupe de sociologie politique et morale), EHESS/CNRS Paris
Professeure consultante de la Fondation Hans Böckler

2012: Séjour de recherche au sein de l'expédition naturaliste „Estimating Biodiversity in Papua Neuguinea and on the Planet“ en Papouasie-Nouvelle Guinée en novembre/décembre 2012 soutenue par la Fondation Fritz Thyssen. Invitation: Philippe Bouchet, Muséum national d'histoire naturelle Paris.
2012: Séjour de recherche poste-doctorale au sein du GSPM/EHESS Paris en semestre d'hiver 2011/2012 soutenue par la Fondation Maison des Sciences de l'Homme et le DAAD. Invitation: Luc Boltanski et Bruno Karsenti (GSPM/EHESS).
2010: Professeure invitée à la EHESS. Invitation: Emmanuel Désveaux (LIAS/EHESS).
2008: Séjour de recherche à la New York University / Institute for Public Knowledge (USA) soutenue par la Fritz Thyssen Stiftung. Invitation: Craig Calhoun (IPK/NYU).
2008: Séjour de recherche au sein du GSPM/EHESS Paris soutenue par le Ministère Francais des Affaires Étrangères. Invitation: Nicolas Dodier (GSPM/EHESS).
Boursière de la Fondation Hans Böckler-Stiftung de 1997 à 2006.

Activités

Pragmatisme
Théorie sociale
Anthropologie sociale
Sociologie publique
Méthodologies transdisciplinaires
Études des sciences et des techniques
Études collaboratives sur la biodiversité

Experimentalismus und Soziologie. Von der Krisen- zur Erfahrungswissenschaft.

07 septembre 2018

Tanja Bogusz

Edition: Campus
ISBN: ISBN 9783593509365

Die Soziologie muss ihre gesellschaftliche Funktion, ihre interdisziplinäre Anschlussfähigkeit und ihr Interventions spektrum im Kontext der aktuellen gesellschaftlichen Transformations prozesse neu bestimmen. »Soziologischer Experimentalismus«, verstanden als eine Umstellung des Faches von der Krisen- zur Erfahrungswissenschaft ist eine Antwort auf diese Heraus forderung.  Experiment und Erfahrung gehören zusammen. Als Erfahrungswissenschaft wird Soziologie damit zu einer Praxis, die Erfahrungen nicht nur beobachtet, sondern zur Voraussetzung jeder Art von Erkenntnis macht. Die Zukunft des soziologischen Experimentalismus liegt folglich in der Aufgabe, attraktive Laboratorien für entsprechende Kooperationen zwischen Wissenschaft und  Gesellschaft dauerhaft bereit zu stellen.



An-Institut

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin