Workshop

“Junges Forum”: Thinking about violence in Africa through women’s experiences: vulnerability & subversion

14. September | 09:30

Thinking about violence in Africa through women’s experiences: vulnerability & subversion

Penser la violence en Afrique au travers de l’expérience des femmes: vulnérabilité et subversion

Le Centre Marc Bloch organise en septembre 2020 un Junges Forum intitulé « Penser la violence en Afrique au travers de l’expérience des femmes : vulnérabilité et subversion ».  Ces deux journées d’étude seront consacrées à la manière de penser, de dire, les phénomènes de violence en Afrique autour de l’expérience des femmes dans une perspective interdisciplinaire. Elles sont organisées par le Centre Marc Bloch en partenariat avec l’Institut für Asien- und Afrikawissenschaften (Humboldt-Universität) et l’Institut für Ethnologie de la Goethe-Universität Francfort-sur-le-Main.

L’enjeu est de penser la violence au travers de différentes disciplines entre, d’un côté, une approche ethnographique propre à l’anthropologie et la sociologie (ou encore dans une autre mesure, la psychologie) et, de l’autre, une approche qui s’intéresse aux manières de retranscrire et de traduire la violence, via notamment les sciences littéraires ou cinématographiques. Outre les Gender Studies, les sciences historiques seront également incluses, proposant en complément une mise en perspective entre les différentes temporalités.
Les travaux s’organiseront autour de plusieurs axes. Le premier s’attachera à cerner les concepts engagés en contexte africain comme celui de la vulnérabilité. Le deuxième axe s’intéressera à la résistance, à la subversion des phénomènes de violence genrée en contexte africain au travers par exemple de clés de lecture comme « l’éthique du care », c’est-à-dire dans une logique décrite comme « féministe » en portant un regard sur le réel, ce que Sandra Laugier qualifie de « vraiment humain ».  Le troisième axe s’attachera à comprendre la manière de représenter ces expériences via différents médias, qu’ils soient littéraires, cinématographiques ou liés aux nouvelles technologies, témoignages ou récits fictionnels.

Ces journées combineront des communications de jeunes chercheur.e.s (doctorant.e.s et postdoctorant.e.s) et des discussions avec des chercheur.e.s expérimenté.e.s. Cette diversité devra permettre de penser cette violence  « entre » les langues et d’ouvrir des espaces de communication interculturelle autour de ces expériences.

Le Junges Forum résulte de la volonté institutionnelle du Centre Marc Bloch de favoriser l’intégration des jeunes chercheur.e.s au sein du paysage universitaire berlinois, et de promouvoir l’émergence de thématiques encore peu représentées.

Contact : Isabel Schröder (IAAW/HU) et Jérémie Thérond (CMB/EHESS/JWGU)
Jungesforum2020@cmb.hu-berlin.de
Photo : National Women‘s Day protest at National University of Lesotho. © Flickr


Junges Forum "Gewalt denken. Vulnerabilität und Subversion am Beispiel der Erfahrungen von Frauen in Afrika"

Das Junge Forum mit dem Titel „Gewalt denken. Vulnerabilität und Subversion am Beispiel der Erfahrungen von Frauen in Afrika“ will sich dieser komplexen Thematik in einer kritischen, interdisziplinären Perspektive nähern und damit einerseits den Versuch unternehmen, verschiedene Formen von Gewalt (strukturell, symbolisch, sozial, familiär, politisch, sexuell) zu umreißen, und andererseits erörtern, wie diese unterlaufen, sich zu eigen gemacht und umgekehrt werden. Die zweitägige Veranstaltung richtet sich explizit an Nachwuchswissenschaftler*innen und freut sich über Beiträge aus verschiedensten Disziplinen (Anthropologie, Filmwissenschaft, Gender Studies, Geschichtswissenschaft, Literaturwissenschaft, Psychologie, Soziologie, etc.) für einen informierten, vielseitigen Austausch.

Kontakt

Jérémie Therond
jeremie.therond  ( at )  cmb.hu-berlin.de

Partner

Humboldt Universität zu Berlin

Programm

Monday, 14/9/20

9.30 am – 10 :00 am

 Welcome address

Jakob Vogel, director of the Centre Marc Bloch, Berlin

Isabel Schröder (Humboldt University, Berlin) & Jérémie Thérond (EHESS, Paris/ Goethe University, Frankfurt a. M./CMB), organisers of ‘Junges Forum 2020’

10:00 am – 11:15 am

Panel 1 : Violence & Work I

Moderator : Hans-Peter Hahn (Goethe University, Frankfurt a. M.)

Melina Kalfelis (University of Bayreuth) & Amado Kaboré(University of Ouagadougou) : Analyse des violences et de la vulnérabilité des filles et des femmes en milieu scolaire au Burkina Faso : cas des écoles de la ville de Ouagadougou et de Zorgho

Laura Fortin (EHESS, Paris) : Genre et rapports de force dans la production textile au Burkina Faso

11:15 am – 11:30 am

Coffee/Tea break

11:30 am – 12:45 pm

Panel 2 : Violence & Work II

Moderator : Leyla Dahkli (CNRS IREMAM, Aix-en-Provence, Marseille/CMB)

Arbia Selmi (EHESS, Paris/CMB): Les mobilisations des syndicalistes tunisiennes contre les violences faites aux femmes en Tunisie post-révolutionnaire

 

Mennatullah Hendawy (University of Cairo/TU Berlin): Spatial Harassment: Practicing of Power in the Masculine City

12:45 pm – 14:00 pm

Lunch break

14:00 pm – 16:00 pm

Panel 3 : Violence & Body             

Moderator : Pierrine Robin (Université Paris Est Créteil/CMB, Berlin)

Jérémie Thérond (EHESS, Paris/Goethe University, Frankfurt a. M./CMB, Berlin) : Les processus de vulnérabilisation de jeunes filles mineures tombées dans l’exploitation à Lomé (Togo)

Maîmouna Bah (Aix-Marseille Université) : La stratégie de lutte mises en avant par des organisations de la société civile tchadienne face à la pratique des MGF

Seydou Drabo (University of Oslo) : Access to Reproductive Rights as Source of Violence against Women in Ouagadougou (Burkina Faso)

16:00 pm – 16:30 pm

Coffee/Tea break

16:30 pm – 17:45 pm

Panel 4 : Escaping Violence

Moderator : Johara Berriane (CMB, Berlin)

Aude Franklin (EHESS, Paris) : Administrer les violences – Parcours familiaux d’Esther et de Milka, réfugiées congolaises (RDC) en Ouganda, Kampala                                                  

Katharina Monz (University of Cologne) : « Mais inchallah, ça va aller » - La violence racontée par des aventurières ouest-africaines

19:30/20:00 pm

Conference dinner

Tuesday, 15/9/20

9.30 am – 10 :45 am

 Panel 5: Writing Violence

Moderator : Susanne Gehrmann (Humboldt University, Berlin)

Francis Awitor (Université François Rabelais, Tours): Narrating the Violence against Women in Amma Darko’s First Three Novels

 

Isabel Schröder (Humboldt University, Berlin):  Writing Prison, Writing Violence. An Analysis of Abeba Tesfagiorgis Testimony ‘A Painful Season’

10:45 am – 11:00 am

Coffee/Tea break

11:00 am – 12:15 pm

Panel 6 : Performing Violence

Moderator : Pepetual Mforbe Chiangong (Humboldt University, Berlin)

Yvette Ngnum (Universtiy of Bayreuth) : Transformative Power in Performance: A Practitioner’s Account of the Play ‘Tears in the Mirror’

Oladapo Ajayi (University of Bayreuth): Who Thinks We Are Vulgar? Contemporary Yoruba Female Musicians Performing in a Gendered Space

12:15 pm – 13:30 pm

Lunch break

13:30 pm – 14:45 pm

Panel 7 : Inflicting Violence

Moderator : Guillaume Mouralis (CNRS/CMB, Berlin)

Juliette Bour (EHESS, Paris) : La participation des femmes aux violences sexuelles pendant le génocide contre les Tutsi du Rwanda : le cas Pauline Nyiramasuhuko

Aimé Raoul Sumo Tayo (University of Lausanne) : Entre don de soi et logiques victimaires : perceptions différenciées des femmes impliquées dans les attentats suicide de Boko Haram dans le Bassin du lac Tchad

14:45 pm – 15:00 pm

Coffee/Tea break

15:00 pm – 16:15 pm

Panel 8 : Violence & Silence

Moderator : Silke Mende (CMB, Berlin)

Lennart Bolliger (Humboldt University, Berlin) : Gendering Military Communities: Black Civilians and Apartheid South Africa's Military

Anais Angelo (Universtiy of Vienna) : Violent Silences: Jael Mbogo’s forgotten Campaign for the 1969 Parliamentary Elections in Kenya

16:15 pm – 16:30 pm

Small break

16:30 pm – 17:00 pm

Final discussion

Moderator: Isabel Schröder (Humboldt University, Berlin) & Jérémie Thérond (EHESS, Paris/Goethe University, Frankfurt a.M./CMB, Berlin)

Ort

Salle Germaine Tillion
Centre Marc Bloch
Friedrichstrasse 191
10117 Berlin