Mittagsseminar Energie/Klima

ONLINE – Mittagsseminar: Pour une histoire des symbioses énergétiques et matérielles.

21. Mai | 12:00

Staat, Recht und politischer Konflikt

Mittagsseminar: Energiewende / Klima

Das von Gilles Lepesant und Ulrike Zeigermann koordinierte Seminar „Energiewende/Klima“ bringt Vertreter*innen von Wissenschaft, Politik und Zivilgesellschaft in den Dialog zu Energie- und Klimathemen.

Dans les années 1980, au moment où une nouvelle vague de charbon déferlait sur le monde, la transition devint la grande préoccupation des historiens de l’énergie. Il faut voir dans ce paradoxe l’influence de la prospective énergétique très en vogue depuis les années 1970. Le discours de la transition qui émerge dès l’après-guerre dans le milieu des malthusiens atomistes est reprise par les futurologues qui pensent l’avenir énergétique des USA après les chocs pétroliers. Si cette notion n’est pas un bon descripteur du passé, c’est que ce n’était tout simplement pas son but initial. Le problème est que cette notion ne rendait pas du tout compte de la nature cumulative et symbiotique du passé énergétique et matériel. Elle permettait par contre d’imaginer une économie décarbonée comme  l’aboutissement d’un processus historique amorcé il y a deux siècles. Le problème de la « transition énergétique » est qu’elle projette un passé qui n’existe pas sur un futur qui demeure encore  fantomatique.

Jean-Baptiste Fressoz (Présentation) est historien des sciences, des techniques et de l’environnement, chercheur au CNRS (CRH-EHESS). Il est l’auteur de L’Apocalypse joyeuse. Une histoire du risque technologique, Paris, Le Seuil, 2012 ; L’événement anthropocène, la terre, l’histoire et nous, Paris, le Seuil, 2013 (avec C. Bonneuil, traduction anglaise Verso) et Les Révoltes du Ciel. Une histoire du changement climatique XVe-XXe siècles, Paris, Le Seuil, 2020 (avec F. Locher).

Helge Wendt (Commentaire) is a Research Scholar at the Max Planck Institute for the History of Science in Berlin. His recent research concentrates on the global history of knowledge of coal from the sixteenth to the early twentieth centuries. He received his Master's degree from the Free University of Berlin. He obtained his PhD from the University of Mannheim with a transcoloinal, transconfessional, and diachronic study of colonial Christian mission (Die missionarische Gesellschaft, Steiner 2011). In a second book, „Geschichte des mestizischen Europas" (Springer 2019), he explores a possible future for European historiography in the context of globalized historical discourses. He has now finished his manuscript on coal, in which he explores the developments of geological and chemical knowledge on coal and employs a multidimensional perspective, involving energy and environmental history, history of technology and science, as well as colonial and economic histories.

Anmeldung: anmeldung@cmb.hu-berlin.de

Ort

Zoom