Buchpräsentation

Une soirée tunisienne - Relations du temps présent

14. Juni 2018 18:00 Uhr - 20:00 Uhr

Dans son roman Une nuit en Tunisie, qui fait allusion au standard de jazz „A Night in Tunisia“ composé par Dizzy Gillespie en 1942, Fabrice Gabriel raconte l’histoire du jeune Janvier qui effectue son service militaire en 1990 à Sidi Bouzid. Alors petit bled de la campagne tunisienne, inconnu à l’époque en dehors du pays, la ville est le lieu où un jeune marchand des quatre saisons, en s’immolant devant le siège du gouvernorat, provoque une révolte et une quête de dignité qu’on appellera en Europe « le printemps arabe ».

Ce lieu de mémoire ne révèle-t-il pas des coupures de temps réelles ? Contre le mot de la « fin de l’histoire », le déclenchement de la première Guerre du Golfe en hiver 1990 n’annonce-t-il pas une fissure dans l’ordre du monde qui trouvera sa brisure là, précisément, à Sidi Bouzid ? Ainsi, Une nuit en Tunisie, par son ton nostalgique, dénoue-t-il un flux de conscience rétrospectif liant une jeunesse lointaine à une quête de compréhension d’un monde qui bascule.

Comment comprendre cette histoire ?

 

 

Fabrice Gabriel a publié aux éditions du Seuil, dans la collection "Fiction & Cie",  une sorte de trilogie romanesque : Fuir les forêts (2006), Norfolk (2010), Une nuit en Tunisie (2017). Il est également l'auteur d'un essai sur le peintre Jean Fautrier (L'homme ouvert, 2002) et de textes divers pour des revues et catalogues d'exposition. Il a enseigné la littérature et a travaillé comme journaliste culturel et critique littéraire, en particulier pour les Inrockuptibles et à la radio (notamment à France Inter). Né à la frontière allemande, il a vécu à Paris, puis à New York où il fut attaché culturel, en charge du Bureau du Livre français, et désormais à Berlin, où il a dirigé pendant cinq ans l’Institut français.

 

Mot d’accueil : Dominique Treilhou

Lectures de : Fabrice Gabriel

Discussion avec : Leyla Dakhli

Modération : Markus Messling

Conférence en français

Une soirée du Centre Marc Bloch en coopération avec l’Institut français de Berlin


Kontakt:

Markus Messling


Ort:
Salle Germaine Tillion
Friedrichstrasse 191

10117
Berlin
Deutschland