Forschungseminar

Jean-Baptiste Gallopin: Choix conditionnel et dynamiques collectives de changement historique dans la révolution tunisienne (2010-2014)

20. Juni | 10:00

Jean-Baptiste Gallopin

(Yale University)

en cooperation avec Pôle 3

Modération : Leyla Dakhli

Les variations que l'on observe dans les trajectoires des pays ayant fait face à des situations révolutionnaires posent un défi explicatif aux sciences sociales. Entre partisans d'explications structuralistes et ceux d'une contingence radicale, pour lesquels l'explication est vouée à l'échec et la description des séquences doit primer, le fossé rhétorique semble insurmontable.

Une analyse détaillée de trois séquences politiques cruciales durant la révolution tunisienne révèle que le choix des acteurs dans ces moments d'incertitude politique profonde est principalement conditionnel. Cela implique que les trajectoires nationales sont en pratiques imprévisibles, et qu'il est vain de chercher l'explication centrale d'une révolution. Il est en revanche possible d'expliquer le comportement des acteurs en situations révolutionnaires en développant des propositions systématiques sur la façon dont ils envisagent leur situation et sur les processus d'ajustement mutuel à l'oeuvre.

Kontakt

Leyla Dakhli
leyla.dakhli  ( at )  cmb.hu-berlin.de

Ort

Georg-Simmel Saal
Friedrichstraße 191

10117
Berlin
Deutschland

An-Institut

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin