Dr. Pierrine Robin | Forscherin

Mobilität, Migration und räumliche Neuordnung
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
E-Mail: robin  ( at )  cmb.hu-berlin.de Tel: +49(0) 30 / 20 93 70700 or 70707
Website: http://http://

Mutterinstitut : Université Paris Est Créteil | Position : Chercheuse au centre March Bloch Maitre de conférences en sciences de l'éducation-HDR en sociologie | Fachbereich : Soziologie |

Biographie

Après des études en sciences politiques, j'ai réalisé une thèse en sciences de l'éducation de 2006-2009 sur l'évaluation de la maltraitance dans une approche comparée France-Allemagne. Suite à un post-doctorat à Berlin à l'Alice Salomon Hochschule, j'ai été recrutée en 2010 en tant que Maitre de conférences en sciences de l'éducation à l'Université Paris Est Créteil. Je me suis occupée du parcours intervention sociale du master 2 en sciences de l'éducation et du diplôme universitaire de sciences sociales et protection de l'enfance, tout en poursuivant des recherches sur les parcours de vie des enfants confiés à la protection de l'enfance. En 2014, j'ai été détachée en tant que conseillère politique au sein du Cabinet de la Ministre déléguée à la Famille Dominique Bertinotti et ai travaillé à l'élaboration de la loi du 14 mars 2016 sur la protection de l'enfant.

En 2018, j'ai soutenu mon Habilitation à diriger des recherches en sociologie à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales en 2018 et ai été détachée en tant que chercheuse au Centre Marc Bloch, sous contrat du Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères. Je poursuis mes recherches dans une perspective franco-allemande sur politiques d'encadrement des familles et des enfants confiés à l'Aide sociale à l'enfance et m'occupe avec la directrice adjointe de la formation doctorale.

En 2019, j'ai été qualifiée aux fonctions de Professeur des universités en sciences de l'éducation et en sociologie.

Lebenslauf als Datei
Stipendium

Bourse cifre 2016-2019.

Bourse de l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD), 2007 (un an).

Bourse du CMB, 2006 (3 mois).

Forschungsthema

J’ai consacré l’ensemble de mes travaux, menés dans une perspective franco-allemande, à la politique de Protection de l’enfance, à laquelle j’ai contribué à donner une lecture par le haut et par le bas. 

Dans une approche macro-logique, je me suis intéressée à l’apparition de la figure de l’enfant, sujet de droit dans la politique publique de Protection de l’enfance, ainsi qu’aux préoccupations pour la « sécurisation » de son parcours et l’association à sa sortie. Je me suis intéressée aux effets d’une symétrisation des pouvoirs entre professionnels, parents et enfants. 

Dans une approche meso et micrologique, j’ai contribué à une analyse de l’Étatsocial et de cette politique « par le bas ». Je me suis intéressée aux parcours familiaux et supplétifs des enfants et des jeunes confiés, de leur entrée dans les dispositifs de protection jusqu’à leur sortie, en interrogeant différents domaines de vie (les liens de parenté, les liens horizontaux et électifs, la participation organique via la scolarité, la santé et la citoyenneté). J’ai porté la focale sur le poids des relations horizontales, ainsi que sur l’articulation des variables de genre, de classe et de race dans la compréhension de ces parcours et des bifurcations qui s’y produisent. Mes travaux visent à analyser les politiques d’encadrement dont ces enfants, ces jeunes et ces familles font l’objet, tout en tenant compte des marges de liberté, des stratégies de résistance et des processus de requalification dont ils peuvent témoigner. 

J’ai également développé des dispositifs de recherche participatifs et artistiques, afin de mieux explorer ces phénomènes, mais aussi de contribuer à atténuer les effets des multiples asymétries croisées dans lesquelles se trouvent pris les enfants et jeunes confiés et leurs familles. 

Titel der Dissertation

L’évaluation de la maltraitance en tension, Regards comparés France-Allemagne, regards croisés professionnels versus enfants, mention très honorable avec les félicitations du jury.

Zusammenfassung der Dissertation

L’évaluation des situations familiales en protection de l’enfance, qui associe les plans sociopolitique et psycho-relationnel, est une question complexe et conflictuelle. En France comme en Allemagne, les organisations administratives et socio-pédagogiques en prise avec des risques et des incertitudes dans la conduite des évaluations, chercheraient à formaliser les évaluations pour légitimer leurs actions. Mais cette formalisation ne serait pas sans empreinte de tensions, entre l’apparent et l’inapparent, la rationalisation et l’intuition, la participation et l’exclusion. Aussi ce présent travail, conduit dans une perspective comparative France/Allemagne, s’attache à mettre en lumière les ambiguïtés qui parcourent les formalisations de l’évaluation à l’œuvre tant au niveau des normes juridiques que de leurs réfractions plurielles dans les pratiques professionnelles. En alternant les regards des professionnels et des usagers, ce travail s’intéresse également à la place de l’enfant dans l’évaluation et à la perception par les enfants et jeunes français et allemands de leur participation au processus évaluatif.

Institution der Dissertation

Université Paris Nanterre

Betreuer

Catherine Sellenet

Projekte

Contrats de recherches extra-nationaux (4)

Fonds national suisse de recherche (FNS), Sociologie de l’enfant acteur, capabilités participatives dans les loisirs organisés,2015-2017, (coordination : Daniel Stoecklin et Jean-Michel Bonvin, centre d’étude sur les droits des enfants, Université de Genève).

Diakonie,Un voyage de recherche en protection de l’enfance, Hanovre, 2015-2016. (coordination : Pierrine Robin et Timo Ackermann)

Commission d’enquête du Sénat,La perspective des enfants confiés et de leurs parents,Hambourg, 2017-2018, (coordination : Pierrine Robin et Timo Ackermann).

Sénat de Hambourg, Programme de formation et de recherche conjoint auprès des professionnels de la protection de l’enfance, des parents d’enfants suivis et d’enfants et de jeunes, Hambourg, 2019-2020 (coordination : Pierrine Robin et Timo Ackermann).

Contrats nationaux (5)

Agence nationale de la recherche (ANR), Inégalités, étude longitudinale sur l’autonomisation des jeunes après un placement, inégalités des conditions de vie et de sortie de l’aide sociale à l’enfance, 2013-2017, (coordination : Isabelle Frechon, laboratoire Printemps, UniversitéVersailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Institut national d’études démographiques).

Ecole nationale de la protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ), Parcours de jeunes en institution et carrières délinquantes,(coordination : Hélène Cheronnet, laboratoire Clersé, université de Lille 1), 2015-2017.

Observatoire national de la protection de l’enfance (ONPE), La santé des jeunes accueillis en protection de l’enfance, (coordination : Eliane Corbet), 2008-2010.

ONPE,La transition à l’âge adulte au sortir de la protection de l’enfance,une enquête par les pairs,co-financements des conseils départementaux du 92 et du 94, de SOS Villages d’enfants, et des Apprentis d’Auteuil, 2012-2014, (coordination : Pierrine Robin). 

Observatoire national de la protection de l’enfance (ONPE),Accéder à l’expression de l’enfant en situation d’accueil,co-financements du Conseil départemental du 94, de la Fondation Grancher, de la Sprene, de la Fédération nationale des associations départementales d'entraide des personnes accueillies en protection de l'enfance (Fnadepape), 2015-2017, (coordination : Pierrine Robin).

Contrats financés par des collectivités locales (1)

Conseil départemental de la Drôme, Étude sur le parcours de vie des jeunes confiés, (coordination : Pierrine Robin, en tant que conseillère technique au CREAI Rhône-Alpes), 2008.

Contrats financés par des associations caritatives et des fondations (2)

SOS villages d’enfants, Étude sur la scolarité des enfants confiés, 2015-2017 (coordination : Pierrine Robin avec Nathalie Savard, Benjamin Denecheau, Marie-Pierre Mackiewicz et Hélène Join-Lambert, MCF en sciences de l’éducation et en psychologie à l’UPEC et à l’université Paris-Ouest-Nanterre).

Action enfance,Étude sur l’accueil de type familial, 2012-2013, (coordination : Pierrine Robin avec Nadège Séverac et Pierre Moisset, consultants).

Produits et outils (3)

ONPE, Élaboration et validation scientifique d’un référentiel d’évaluation de la maltraitance en protection de l’enfance, co-financements des conseils départementaux du 69, 74, 77, 94, 2006-2008 (coordination : Eliane Corbet).

Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements (ANESM), Revue de littérature internationale sur l'évaluation pluridisciplinaire de la situation des mineurs en cours de mesure dans le champ de la Protection de l'enfance, 2012, (coordination : Pierrine Robin avec Alain Grevot)

ANESMRecommandations de bonnes pratiques sur le traitement de la violence dans les établissements de protection de l’enfance, 2006, (coordination : Pierrine Robin, en tant que conseillère technique au CREAI Rhône-Alpes).

 

 

 

 

Organisation von Veranstaltungen

Session croisée RT 15, 22, 40 « le parcours de vie juvéniles en prise avec les classements institutionnels »,Congrès de l’Association française de sociologie (AFS), Aix-en-Provence, 27-30 aout 2019.

Le recueil de la parole de l’enfant au cœur d’asymétries croisés, Journée d’études organisée avec Claire Cossée,Université Paris Est Créteil, conférence d’ouverture de Régine Sirota, conférence de clôture de Julie Delalande, le 15 février 2019.

Le parcours en question, comprendre les tensions entre les logiques individuelles, collectives et institutionnelles, colloque international des réseaux thématiques 15 (jeunesse), 22 (parcours de vie) et 33 (famille) de l’Association française de sociologie (AFS), Centre de recherche sur les liens sociaux (CERLIS), Paris, 2 et 3 février 2017.

L’animation « contre » le travail social et l’intervention sociale ? Quelles recompositions des légitimités professionnelles?, colloque international, Université Paris-Est-Créteil (UPEC), Créteil 12 et 13 octobre 2017.

Les sciences humaines et sociales face au foisonnement biographique, innovations méthodologiques et diversité des approches, colloque international, Ecole des hautes études en sciences sociales, Paris, 10 et 11 mars 2016.

 

Verschiedenes

Créations artistiques et mises en scène (1)

« J’ai pas le temps, je suis pas comme eux »,2016, adaptation théâtrale de la recherche par les pairs sur la transition à l’âge adulte, jouée au festival off d’Avignon en juillet 2018, prix tournesol, prix écologique du spectacle vivant, (mise en scène par Véronique Dimicoli).

Lebenswelt und Lebenskurs von Kindern und Jugendlichen aus der Jugendhilfe.

Projet sous contrat avec l'Institut National de la Jeunesse et de l’Education populaire

Ce programme de recherche vise à approfondir le processus multidimensionnel de construction des continuités et des discontinuités dans le parcours de vie des jeunes confiés. Les parcours des enfants confiés sont marqués par des mobilités plurielles – spatiale, familiale, sociale – qui s’entremêlent au cours de la socialisation familiale et supplétive. Or, la prise en charge institutionnelle offre peu de supports pour aider les jeunes confiés à articuler des espaces, des relations et des temporalités éloignés. L’individualisation de la prise en charge se heurte en effet dans de nombreux cas, aux réalités organisationnelles et pratiques de l’activité des services et des institutions. Cet environnement institutionnel donne à voir une forme organisationnelle de plus en plus segmentée et concurrentielle. Cette forme particulière augmente considérablement le nombre d’intervenants potentiels auprès des enfants et des jeunes et/ou de leurs parents, durant la succession de séquences qui peut composer leur parcours, et appelle à un travail de coordination entre les différents services d’appartenance de ces professionnels. Ces logiques se confrontent également à la possible discordance des temporalités subjectives (vécues) des différents protagonistes de l’accueil (l’enfant, un ou les parents, etc.). 

Publikationen

Articles dans des revues scientifiques classées à comité de lecture (9 publiés, 2 en révision)

Pierrine Robin, « De l’arène scientifique à l’arène politique en protection de l’enfance : circulation des catégories, des concepts et méthodes sur l’enfance vulnérable », Corps politique de l’enfant, Régine Sirota, Louise Hamelin Brabant et Nicoletta Diasio (dir.), Revueinternationale Enfances Familles Générations, 19ème(accepté par les coordinatrices de revue, en révision).

Hélène Join-Lambert, Benjamin Denecheau, Pierrine Robin, « La scolarité des enfants placés : quels leviers pour la suppléance familiale ? », Education et Sociétés, 19èmeet 70 ème, (soumis, en révision).

Pierrine Robin, Hélène Join-Lambert et Marie-Pierre Mackiewicz, introduction et coordination du numéro « Les recherches avec les enfants et les jeunes en difficulté : spécificités éthiques et méthodologiques », Sociétés et jeunesses en difficulté [en ligne], 18 | Printemps 2017. URL : http://journals.openedition.org/sejed/8282 [mis en ligne le 1erseptembre 2017], 70 ème.

Pierrine Robin, Marie-Pierre Mackiewicz et Timo Ackermann, « Des adolescents et jeunes allemands et français confiés à la protection de l’enfance font des recherches sur leur monde », Sociétés et jeunesses en difficulté [en ligne], 18 | Printemps 2017. URL : http://journals.openedition.org/sejed/8385[mis en ligne le 1erseptembre 2017], 70 ème.

Pierrine Robin, « Entrer par les coulisses dans les parcours en protection de l’enfance : une approche par les pairs », Sociétés et jeunesses en difficulté [en ligne], 19 | Automne 2017. URL : http://journals.openedition.org/sejed/8517 [mis en ligne le 15 janvier 2018], 70 ème.

Dalila Cabantous et Pierrine Robin, « Les ressources parentales au prisme des écrits professionnels : comment lire entre les lignes ? », Monique Robin et Diane Dubeau, Protection de l’enfance, vers une nouvelle intégration des parents, Revue internationale d’éducation familiale, n° 39,2017p. 59-80,70 ème.

Pierrine Robin, Nadège Séverac, « Parcours de vie et dynamiques sociales chez les enfants et jeunes relevant du dispositif de protection de l’enfance : les paradoxes d’une biographie sous injonction », Catherine Negroni et Philippe Cardon (dir.), Dossier thématique du RT 22 de l’AFS, Parcours de vie et approche biographique, Recherches familiales, n° 10, 2013, p. 91 à 102, 19ème.

Pierrine Robin, « Les jeunes sortant de la protection de l'enfance : une citoyenneté à accomplir par l'action collective ? », Nouvelles Pratiques sociales,vol. 24, n° 2, 2012, p. 185-203, 70 ème.

Pierrine Robin, « La santé c’est un peu la vie, Étude sur la santé perçue des enfants de la protection de l’enfance », Santé publique, vol. 24, n° 5, 2012, p.123-141, 70 ème.

Pierrine Robin, « L’évaluation de la maltraitance en tension, l’exemple de la définition participative d’un référentiel », Revue internationale d’éducation familiale, n° 31, 2012, p. 123-141, 70 ème.

Pierrine Robin et Andreas Oehme, « Les dispositifs d’accompagnement à l’âge adulte des jeunes vulnérables, Vincent Cicchelli (dir.), Dispositifs publics et construction de la jeunesse en Europe »,Politiques sociales et familiales, Caisse nationale des allocations familiales, n° 102, décembre 2010, p. 9-22, 19ème.

Article dans des revues scientifiques non classées (12)

Pierrine Robin, « Parcours d’entrée dans l’âge adulte de jeunes confiés à la protection de l’enfance et territoires d’identification », La dimension territoriale des parcours des jeunes,Revue Jeunes et Société (en révision)

Pierrine Robin, « Les maux du corps des enfants de la protection de l’enfance : reflets d’une impossible mise en mots ? », Yannick Jaffré et Régine Sirota (dir.), Corps d’enfances, Corps, n° 11, 2013,p. 225-232.

Pierrine Robin, « L’évaluation du point de vue des enfants », Revista de Cercetare si Interventie SocialaVolumul : 25/2009/Iunie,p. 63-81.

Pierrine Robin, « Rapport à l’histoire et régime d’historicité chez les enfants placés », Médecine thérapeutique et Pédiatrie, 2018, 1-6.

Pierrine Robin, « Le parcours de vie, un concept polysémique ? »,Dossier parcours de jeunes et institutions, Les Cahiers dynamiques, École nationale de la protection judiciaire de la jeunesse, Érès, 2016, p.33-42   

Pierrine Robin, « La transition à l’âge adule au prisme d’une recherche par les pairs, Permettre la jeunesse ou comment accompagner les jeunes majeurs vers l’autonomie et l’indépendance », Patrick Dubéchot et Patricia Fiacre (coord.), Vie sociale, n° 12, Érès, 2015, p. 71-88.

Pierrine Robin, « L’évaluation dialogique en protection de l’enfance des ressources et des difficultés », Familles et vulnérabilités, Informations sociales, n° 188, 2015, p. 36-43.

Pierrine Robin, « La santé des enfants confiés à la protection de l’enfance : retour sur des études nationales », AJ Familles,Mai 2015, Dalloz, 2015, p. 275-277.

Timo Ackermann et Pierrine Robin, « Kinder im Kinderschutz. Zur Konstruktion von Handlungsträgerschaft in Jugendamtsakten» [Les enfants en protection de l’enfance],Sozialmagazine, Heft 5-6, 2015, p. 72-80.

Pierrine Robin, « Une protection de l’enfance en mouvement, un changement de regard sur l’évaluation et ses enjeux », Les évolutions de la protection de l’enfance, Les Cahiers dynamiques n° 49,École nationale de la protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ), Érès, 2011, p. 64-69.

Pierrine Robin, « Mesures de protection de l’enfance », Les jeunes au cœur de l’action éducative, Les Cahiers dynamiques n° 46,ENPJJ, Érès, 2010, p. 43-51.

Pierrine Robin, « Comment les adolescents appréhendent-ils l’évaluation de leur situation familiale en protection de l’enfance », L’enfant au cœur des politiques sociales, Informations sociales, n° 160/2010, Caisse nationale des allocations familiales, 2010, p. 134-140.

Ouvrages personnels (2)

Pierrine Robin, L’évaluation de la maltraitance, Comment tenir compte de la perspective de l’enfant ?, Rennes, Presses universitaires de Rennes (PUR), 2013, 291 p.

Pierrine Robin, L’enfant de personne. De l’épreuve de placement à la construction d’une singularité. Relire les parcours en Protection de l’enfance à l’aune de la sortie des dispositifs, (ouvrage finalisé, sous convention d’édition avec les PUR), 319 p.

Ouvrages collectifs (4)

Collectif FB, Les sciences sociales face au foisonnement biographique : Produire, recueillir et analyser les discours sur soi, Presses de l’EHESS (accepté, en publication).

Timo Ackermann et Pierrine Robin, in Zusammenarbeit mit den Beteiligten der Reisenden Partizipation gemeinsam erforschen, Die Reisende Jugendlichen-Forschungsgruppe (RJFG) – ein Peer-Research-Projekt in der Heimerziehung[Une recherche par les pairs dans les institutions de placement], EREV, 2017, 110 p.

Pierrine Robin, Patrick Grégoire, Éliane Corbet, L’évaluation participative des situations familiales en protection de l’enfance, Paris, Dunod, 2012, 118 p.

Manfred Liebel, en collaboration avec Pierrine Robin et Iven Saadi, Enfants, Droits et Citoyenneté, Faire émerger la perspective des enfants sur leurs droits,Paris, L’Harmattan, 2010, 262 p.

Chapitres d’ouvrages (16)

Pierrine Robin, « Parcours de vie des enfants confiés à la Protection de l’enfance et agentivité », (à paraître).

Timo Ackermann et Pierrine Robin, « Partizipation, Akteure und Entscheidungen im Kinderschutz – Wie lassen sich hilfreiche Prozesse zwischen allen Beteiligten gestalten ? » [Participation, acteurs et décisions en protection de l’enfance. Comment les processus d’aide se construisent avec les différents acteurs ?] », dans M. Böwer et J. Kotthaus, Praxisbuch Kinderschutz, Professionelle Herausforderungen bewältigen,[Guide pratique sur la protection de l’enfance. Relever les défis professionnels] Beltz, Juventa, 2018, p. 189-206.

Pierrine Robin, Bénédicte Goussault et Marie-Pierre Mackiewicz, « De la recherche aux scènes artistique et politique », dans D. Argoud, M. Becquemin, C. Cossée, A.C. Oller (dir.), Les nouvelles figures de l’usager, de la domination à l’émancipation, Rennes, Presses de l’École des hautes études en santé publique (EHESP), 2017, p. 169-180.  

Pierrine Robin, « En quête d’unité de soi face à une discontinuité des trajectoires de vie : des parcours de placements sous contraintes (France) », dans V. Pache, E. Guillermet et C.-E. de Suremain, (dir.), Production institutionnelle de l’enfance, déclinaisons locales et pratiques d’acteurs, Liège, Presses Universitaires de Liège (PUL), coll. Mondes de l’enfance, 2016, p. 43-62. 

Timo Ackermann, Pierrine Robin, « Agency and the conceptualisation of minors in child protection case files », dans F. Eßer, M. Baader, T. Betz, B. Hungerland (dir.), Reconceptualising Agency and Childhood: New Perspectives in Childhood Studies, Routledge, 2016, p. 243-255.

Michèle Becquemin et Pierrine Robin, « L’enfant, sa famille et les institutions qui le protègent : Enjeux et effets d’une symétrisation des forces », dans J.-P. Payet et A. Purenne (dir.)Tous égaux ? Les institutions à l’ère de la symétrie, l’Harmattan, 2016, p. 57-79.

Pierrine Robin et al., « Une recherche par les pairs en protection de l’enfance pour renouveler les formes de connaissance en contexte de disqualification », dans Les chercheurs ignorants, (dir.), Les recherches actions collaboratives, une révolution de la connaissance, Presses de l’École des hautes études en santé publique (EHESP), 2015, p. 138-146. 

Pierrine Robin et al., « Une recherche par les pairs en protection de l’enfance : l’aventure humaine et sensible d’acteurs hybrides en transformation »,dans Les chercheurs ignorants (dir.),Les recherches actions collaboratives, une révolution de la connaissance), Presses de l’EHESP, 2015, p. 246-255. 

Pierrine Robin et al., « Le lost in translation ou les supports d’identificatoires en protection de l’enfance, vus au travers d’une recherche par les pairs », dans C. Lacharité, C. Sellenet et C. Chamberland (dir.), La protection de l’enfance, la parole des enfants et des parents, Québec, Presses universitaires du Québec (PUQ), 2015, p. 65-76. 

Timo Ackermann et Pierrine Robin, « Kinder im Kinderschutz - zur Konstruktion von Agency in amtlichen Entscheidungsprozessen [Enfants en protection de l’enfance - À propos de la construction de l’agentivité dans les processus de décision] », dans D. Bühler-Niederberger, L. Alberth, S. Eisentraut (dir.), Kinderschutz. Wie kindzentriert sind Programme, Praktiken, Perspektiven ? [Protection de l’enfance, À quel point les programmes, les pratiques, les perspectives sont centrés sur l’enfant ?]Weinheim, Beltz Juventa, 2014, p. 64-81.

Pierrine Robin, « La recherche par les pairs, Émergence d’un dispositif analytique sur l’aide aux jeunes majeurs : quel potentiel critique ? », dans M. Becquemin et M. Montandon (dir.), Les institutions à l’épreuve des dispositifs. Les recompositions de l’éducation et de l’intervention sociale, Rennes, Presses universitaires de Rennes (PUR), 2014, p. 161-174.  

Pierrine Robin, « Participation of Children in Care Assessment Process », dans D. Stoecklin et M. Bonvin (dir.), Children’s Rights and the Capability Approach, Challenges and Prospects, Children’s Well-Being: Indicators and Research 8, Heidelberg, New York and London, Springer, 2014, p. 195-212. 

Pierrine Robin, « "J’ai toujours su que j’avais deux familles", la parenté et la parentalité interrogées du point de vue des enfants et des jeunes confiés », dossier thématique Famille, parenté, parentalité et protection de l’enfance : Quelle parentalité partagée dans le placement ?,La Documentation française, 2013, p. 15-29.

Pierrine Robin, « Le passage à l’âge adulte chez les jeunes sortants de la protection de l’enfance : quelles spécificités ? », dans J.-Y. Dartiguenave, C. Moreau et M. Savina (dir.), Identité et participation sociale des jeunes en Europe et en Méditerranée, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2013, p. 213-220.

Pierrine Robin, « Émergence et développement des politiques relatives à l’éducation des enfants et des adolescents dans leur famille : étude de la situation française », dans P. Durning, G. Bergonnier-Dupuis, H. Milova (dir.), Traité d’éducation familiale, Paris, Dunod, 2013, p. 79-96.

Pierrine Robin, « L’évaluation du point de vue de l’usager »,L’évaluation dans le secteur social et médico-social, C. Sellenet et D. Fablet (dir.), Paris, L’Harmattan, 2010, p. 135-164.

Publikationen als PDF

An-Institut

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin