Aline Hartemann | Doctorante

Ancien Membre
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
Email: aline.hartemann  ( at )  gmail.com Tél: 00 33+ 6 51 46 33 76

Institution principale : Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Institut Marcel Mauss, Centre d'Etudes des Mouvements Sociaux, Paris. | Position : la chaine de télévision ARTE, fabrique de l´identité culturelle européenne? | Discipline : Sciences sociales |

Biographie

Hypokhâgne/Khâgnes, Lycées Henri-IV et Louis-Le-Grand, Paris;
Diplômée de l'I.E.P. de Paris-Allocataire Moniteur à l'I.E.P.
Diplômée de l'Ecole du Louvre, Paris.
ATER Université Rennes I.
DEA d'histoire de l'art et d'archéologie, Universités de Heidelberg et de Paris IV- Sorbonne.
DESS de communication, Université Paris V.
Conservateur Etat.

Fichier avec CV
Bourse

DAAD bourse de longue durée

OFAJ

Bourse du Sénat de Berlin

Bourse de la fondation Pierre Grapin

Bourse du CIERA

Bourse du CMB

Sujet de recherche

Pour visualiser mes publications, cliquez ici.

Titre de la thèse

"ARTE a 25 ans. Ethnographie de la chaîne de télévision franco-allemande: ARTE, un entrepreneur d'identité européenne? (1992-2017)"

Résumé de la thèse

„Europäisierung“ und „Européisation“ – wenn man Deutsche und Franzosen, die beim Kulturkanal ARTE beschäftigt sind, zu ihrer Arbeit befragt, fallen diese beiden Worte immer wieder. In der Tat kommt dem im Zeichen der deutsch-französischen Verständigung geschaffenen Kanal unter anderem auch die Aufgabe zu, seine Sendungen so zu planen, herzustellen und auszustrahlen, dass ihre Inhalte nicht nur für die Zuschauerinnen und Zuschauer aus den beiden Nachbarländern interessant sind, sondern für alle Europäer. Oder wie es in einer Werbebroschüre heißt: ARTE soll mit seinem Programm die Utopie eines im Werden begriffenen „europäischen Bewusstseins“ vorwegnehmen, vermittelt von einer „europäischen Sprache“ und innerhalb eines sich beständig „erweiternden Territoriums“.

Allerdings tun sich sowohl die Mitarbeiterinnen und Mitarbeiter des Senders als auch die der vertraglich mit ihm verbundenen „nationalen“ Sendeanstalten bei der Umsetzung dieser Vorgaben schwer. Namentlich die Zusammenarbeit zwischen französischen und deutschen Akteuren gestaltet sich häufig extrem schwierig. Gleichwohl halten alle Befragten am gemeinsamen Ziel einer sukzessiven „Europäisierung“ des Kanals fest.

Aus der für ARTE charakteristischen Spannung zwischen dem Anspruch, eine Utopie verwirklichen zu wollen (also etwas, das dem Wortsinn nach gar nicht funktionieren kann), und der alltäglichen Erfahrung, dass es bei der grenzüberschreitenden Zusammenarbeit ein ums andere Mal zu Konflikten kommt, lassen sich zwei Fragen ableiten: Welche Vorstellungen von „Europa“ können unter solchen Bedingungen überhaupt entwickelt bzw. vermittelt werden? Und was hat es mit der ständigen Bezugnahme auf „Europa“ eigentlich auf sich? Wir gehen davon aus, dass „Europa“ in diesem Fall als ein regulierender Mythos anzusehen ist; als eine orientierungsstiftende Fiktion, auf die sich europäische Akteure positiv beziehen können, sobald die transnationale Kooperation ins Stocken gerät.

Bis heute beschäftigt sich die sozial- und politikwissenschaftliche Forschung über „Europa“ in der Regel mit Public policy – nicht zuletzt in Bezug auf die EU-Institutionen selbst – oder mit Fragen der (partei-)politischen Mobilisierung europäischer Gesellschaften. Nach der Existenz von „Identitäten“ – seien sie nun „nationaler“ oder „europäischer“ Natur – wird zwar seit Mitte der neunziger Jahre immer häufiger gefragt. Eine nicht nur an den jeweiligen Programminhalten, sondern auch an den konkreten Vorstellungen und Handlungsweisen von Akteuren interessierte Analyse europäischer Medienkooperationen liegt jedoch nicht vor.

In Deutschland ist häufig der „interkulturelle“ Ansatz angewandt worden, um das von ARTE ausgestrahlte Programm zu untersuchen. In Frankreich dagegen herrscht ein „publizistischer“ Ansatz vor (Sociologie du journalisme). Unsere Studie setzt auf eine Kombination der beiden Herangehensweisen – zwischen Soziologie, Institutionen-Anthropologie und Histoire crosée. Auf der Grundlage qualitativer Interviews, grauer Literatur und ethnologischer Beobachtungen nimmt sie insbesondere auch all jene Franzosen und Deutschen in den Blick, die als Redakteure, freie Autoren, Mitarbeiter von Produktionsstudios, „nationalen“ und (in Deutschland) „regionalen“ Fernsehsendern hinter den Programminhalten stehen.


« Européanisation/Europäisierung »: lorsqu´on évoque la chaîne de télévision ARTE, ces expressions n´ont de cesse de revenir dans la bouche des acteurs français et allemands qui la conçoivent. La chaîne, basée sur la coopération franco-allemande, a notamment pour mission d´imaginer, fabriquer et diffuser des programmes à vocation européenne, susceptibles d´intéresser l´ensemble de la population du continent. Dans ce but, elle doit inventer et faire advenir l´utopie d´une conscience européenne, supposée en voie de constitution, qui serait véhiculée par une “langue européenne”, enracinée dans un “pays à la superficie en progression”, à l´image de la Carte de Tendre figurant le pays imaginaire d´ARTE .
Or, dans les faits, la coopération entre les acteurs français et allemands de la chaîne fonctionne a minima, et les partenariats établis avec des chaînes publiques européennes ont tendance à battre de l´aile. Malgré cette situation, les acteurs continuent d´invoquer l´européanisation de la chaîne comme un objectif à atteindre, alors même que les processus de coopération fonctionnent difficilement.
La chaîne se trouve donc prise dans une tension entre deux pôles: l´injonction paradoxale de faire advenir une utopie, c´est à dire donner corps à ce qui, étymologiquement, « ne peut avoir de lieu », et la résistance rencontrée dans la mise en place des partenariats européens.
Deux questions peuvent alors se poser: quelle culture européenne la chaîne peut-elle promouvoir dans ces conditions? Et quel sens peut recouvrir cette invocation persistante à l´Europe?
Nous posons l´hypothèse d´une Europe conçue comme un mythe régulateur, une fiction orientatrice, qui aurait la vertu de forger une identité idéale à laquelle se référer et se conformer, au regard des difficultés rencontrées dans la coopération, aussi bien entre la France et l´Allemagne qu´avec les autres pays.
En science politique et en sociologie, les recherches portant sur l´Europe se concentrent essentiellement sur les politiques publiques, le fonctionnement des institutions européennes, ou encore les mobilisations politiques. La littérature sur les questions d´identités nationales et européennes a certes connu un développement notoire à partir du milieu des années 1990, mais elle s´est peu intéressée au rapport avec les médias. Quant à l´étude de l´objet ARTE, l´analyse interculturelle a souvent été mobilisée, notamment dans la littérature allemande, pour analyser essentiellement les programmes. En France, c´est dans la perspective de la sociologie du journalisme qu´ont été entreprises des recherches sur la production de l´information au sein de la rédaction de la chaîne. Somme toute, peu d´études ont été menées conjointement dans les deux pays. C´est la raison pour laquelle notre recherche diffère de celles qui ont été menées jusqu´à présent: Une étude sociologique des acteurs et de leurs stratégies, à l´intérieur de la chaîne et dans son environnement immédiat (auteurs, maisons de production, chaînes dites culturelles) ainsi qu´auprès des tutelles, des deux côtés du Rhin et dans les pays partenaires de la chaîne, n´a pas encore été engagée. C´est le travail que nous nous proposons de mener, en mobilisant également les outils mis en forme par l´histoire croisée et l´anthropologie des institutions. La méthode mise en oeuvre repose sur l´observation ethnographique, la réalisation d´entretiens semi-directifs, ainsi que sur la collecte de littérature grise.


 

Directeur de thèse

Daniel DAYAN, EHESS Institut Marcel Mauss, Paris

Projets

Publication en cours des actes du colloque Le Même et l'Autre/Das Selbe und das Andere", qui s'est tenu à Paris les 20 et 21 juin 2012, dans un numéro spécial de la revue Politique Européenne, avec Solenn Carof et Dr. Anne Unterreiner (à paraître en 2015).

Organisation de manifestations

Colloque junior du CIERA, organisé à Paris, à l'EHESS, 20 et 21 juin 2013.

"LE MEME ET L’AUTRE
La construction des identités à la marge en France et en Allemagne /DAS SELBE UND DAS ANDERE
Die Identitätenbildung am Rande der Gesellschaft in Frankreich und in Deutschland"

Organisatrices/Organisatorinnen:

Solenn Carof (EHESS-IIAC)
Aline Hartemann (EHESS-CEMS)
Anne Unterreiner (EHESS-ERIS)

Lememeetlautre2013@gmail.com
www.ciera.fr/ciera/spip.php?article2139



 

Divers

Prix de l'INA (Institut National de l'Audiovisuel, Paris), 2002.
http://www.cso.edu/fiche_actu.asp?actu_id=114

Prix Pierre Grappin 2008 (allocation de bourse de recherche).
http://www.ages-info.org/spip/spip.php?article190

Représentante des doctorants au laboratoire du CEMS, EHESS, PARIS, depuis 2012.
http://cems.ehess.fr/

Présidente de l'association de jeunes chercheurs GIRAF-IFFD, 2012-2013.
https://www.facebook.com/GirafIffd?ref=stream&hc_location=stream

Membre de l'AFSP (Association Française de Science Politique), de l'AESES et du CIERA et de l'AISP (Association Internationale de Science Politique).
Membre du bureau de l'ANCMSP (Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique).

Activités

ANNEE 2013:
Les 28 et 29 mars : Colloque international « La police entre fiction et non-fiction, Circulation, représentation et communication, XXè-XXIè siècles », CNRS, Paris : « les séries policières sur ARTE comme espace de réflexion et de projection du changement social »

Les 18 et 19 avril : « Un voisinage durable. Internationalisation et mise en réseau du tandem franco-allemand », colloque DAAD-CIERA, présentation du poster de l’association GIRAF-IFFD.

Cours M1 Assas-Le 24 avril, Intervention de deux heures dans le cours magistral (Master 1) de Jean-Baptiste Comby et Stefan Aykut à l’Institut Français de Presse (Université Paris II), consacré à la mondialisation de l’information.


Les 14-16 juin : « Le franco-allemand ou les enjeux des réseaux transnationaux/Le Franco-Allemand oder die Frage nach den Herausforderungen transnationaler Vernetzung », Halle-Wittenberg, Allemagne : « La coopération franco-allemande au sein de la chaîne de télévision culturelle ARTE ou la prégnance des tropismes nationaux »

Les 20 et 21 juin : co-organisation, avec Solenn Carof et Anne Unterreiner du « Colloque Junior du CIERA» : « Le Même et l’Autre : la construction des identités à la marge en France et en Allemagne » à l’EHESS, Paris.

12ème Congrès de l’Association Française de Science Politique, Paris, Sciences Po, 9-11 juillet :
Section Thématique n. 14, coordonnée par Selma K. Sontag et Nuria Garcia : « Gouverner les langues » : « le rôle de la politique des langues dans l’avènement d’un ‘citoyen européen’. Etude de cas : la chaîne de télévision ARTE et l’usage des langues »

Section Thématique n. 43, coordonnée par Laure Neumayer et Cécile Jouhanneau : « Une échelle parmi d’autres ? La fabrique européenne des politiques de réconciliation » : « La réconciliation par la voie des ondes : ARTE, une chaîne de télévision à vocation européenne aux prises avec des logiques nationales »

Du 7 au 13 juillet : Ecole d’été du CIERA, de l’Université de Münich et du Centre Willy Brandta : « Weimarerdreieck und seine Nachbarn. Kulturbeziehungen und Kulturtransfer », présentation d’une communication « Kulturbeziehungen im Rahmen des Kulturkanals ARTE ».

Congrès mondial ISA/RCSL, « Sociologie du droit et action publique » I.E.P. de Toulouse, 3-6 septembre : atelier des doctorants, sous la direction de Jacques Commaille et Julien Weisbein.


Le 24 octobre : « L’Allemagne en recto-verso : portraits d’un voisin méconnu », journée d’étude organisée par Hélène Roth et Dana Martin, Université de Clermont-Ferrand, MSH, « La figure de l’Autre dans les médias ».

Les 27-29 novembre : IEP de Rennes : Colloque International « En immersion » : « Les pérégrinations de Nigel Barley au pays des Dowayos ou la mise en scène de l’ethnologue comme ‘anti-héros’ ».

2014

20-24 juillet: Montréal, CANADA: 23ème congrès mondial de science politique, RC 50 "La politique des Langues"/ 23rd World Congress of Political Science:
"Les politiques des langues sur ARTE: du bilinguisme au multilinguisme?"

 

Publications

Direction de numéro de revue 

 

Politique Européenne, 2015/1, numéro 47,

Solenn Carof, Aline Hartemann, Anne Unterreiner, dirs., « La construction de l’Autre. Définir les ‘identités à la marge’ dans l’espace européen », 168 p.

http://www.cairn.info/revue-politique-europeenne-2015-1.htm

 

Publications dans des revues à comité de lecture 

 

Aline Hartemann, « Quinze ans d’ARTE Radio, l’avenir d’une utopie », Cahiers d’Histoire de la Radiodiffusion, Comité d’Histoire de la Radiodiffusion, 2017, n. 132, p. 117-125.

Solenn Carof, Aline Hartemann, Anne Unterreiner, dir.,  Introduction, , « La construction de l’Autre. Définir les  ‘identités à la marge’ dans l’espace européen», Politique Européenne, 2015/1, numéro 47, p. 8-23 .

http://www.cairn.info/revue-politique-europeenne-2015-1-page-8.htm

 

Aline Hartemann, « La réconciliation par les ondes. De l’histoire franco-allemande à l’information européenne », Revue d’Etudes Comparatives Est-Ouest / Volume 45 / Numéro 03-04 / Décembre 2014, p. 177-204.

http://www.necplus.eu/action/displayAbstract?fromPage=online&aid=2462666&fulltextType=RV&fileId=S0338059914003076

 

 

 

Publications dans des ouvrages collectifs

 

Aline Hartemann, « Der Fernsehsender ARTE », Lexikon zur Kultur der deutschsprachigen Länder, Marek Zyburas (Hrsg.), Wydawnictwo Naukowe PWN, Warszawa, à paraître en 2018.

Aline Hartemann, « Les pérégrinations de Nigel Barley au pays des Dowayos, ou la mise en scène de l’ethnologue comme anti-héros », « En immersion » : approches ethnographiques en journalisme, littérature et sciences sociales, Pierre Leroux et Erik Neveu (dirs.), p. 147-159, Presses Universitaires de Rennes, 2017.

Aline Hartemann, « Culture populaire ou culture légitime ? Le cas des séries policières sur la chaîne de télévision culturelle franco-allemande ARTE et la question du stéréotype de policier et de policière», Alex Demeulenaere, Florian Henke, Christoph Vatter, (Hrsg.)Interfaces franco-allemandes dans la culture populaire et les médias. Dispositifs de médiations interculturels et formes de perception de l’AutreDeutsch-französischen Schnittstellen in Populärkultur und Medien/ Reihe "Populäre Kultur und Medien", p. 221- 230, LIT-Verlag, Band 10, Berlin, 2017.

Aline Hartemann, “The Television Channel ARTE as a Time Machine and Matrix for European Identity”, p. 152-159, Media and Nostalgia: Yearning for the Past, Present and Future, Katharina Niemeyer, dir., Palgrave Macmillan Memory Studies, Palgrave Macmillan UK, 2014, 244 p. Réédition (Paperback) 2016.

 

Traduction

De l’allemand vers le français d’un article scientifique pour l’Institut de Droit Européen de l’Université de  Heidelberg : Peter-Christian Mülller-Graff, « Freistellung vom Kartellverbot », Europarecht, 1-40, 1992.

 

Notes de lectures

« Notes de lecture », Réseaux3/2012 (n° 173-174), p. 329-346, Jérôme BOURDON, Du service public à la télé-réalité. Une histoire culturelle des télévisions européennes, 1950-2010, Paris, INA Éditions, coll. « Media Histoire », 2011, 252 p., par Aline Hartemann.

 

Interventions et communications

 

2017

3 et 4 avril 2017 :

Septième Congrès triennal de l’Association Belge francophone de Science Politique, Université Catholique de Louvain, site de Mons. Section thématique « La transformation du gouvernement des langues en Europe », organisé par Till Burckhardt, Université de Genève et Nuria Garcia, Université de Augsburg.

Intervention : « La langue de l’Europe, c’est la traduction » (Umberto Eco). Le gouvernement des langues de l’Europe, entre mondialisation et « tournant numérique » : le cas de la plateforme en ligne « ARTE Europe »

 

 

6 et 7 avril 2017 :

Colloque international  Archives historiques de l’Union Européenne, Villa Salviati, Florence : « du Grand Tour à Erasmus : l’Europe au bout du voyage ? », organisé par Francis Demier, Université Paris Nanterre et Elena Musiani, Université de Bologne, dans le cadre du Labex « les Passés dans le Présent ».

Intervention : « L’Europe de la chaîne de télévision ARTE : un voyage en terre d’utopie ? »

 

Le 18 mai 2017 :

CNRS délégation Midi-Pyrénées, Séminaire régional Egalité Professionnelle, Cité de l’Espace, Toulouse. Intervention en tant que vice-présidente de la Confédération des jeunes Chercheurs :

Intervention : Animation de l’atelier consacré aux questions d’égalité hommes-femmes au travail, « Comment être force de proposition par rapport à sa structure ? Comment agir sur l’organisation et le fonctionnement pour plus d’égalité? » Durée : 2 heures, 30 participants.

Le 20 décembre 2017 :

Intervention de 3 heures dans le cours de Kolja Lindner, MCF en Sciences Politiques,  Licence 3 de LEA  de l’Université de Paris 8.

Titre de l’intervention : « Les relations franco-allemandes au prisme des médias ».

 

 

 

2015

 

 

Les 18 et 19 juin 2015:

Colloque à l'Institut Historique Allemand, Paris, en coopération avec le LabEX EHNE et Saisir l'Europe: "Les défis internationaux et l'émergence d'un espace public en Europe depuis les années 1970".

  • Intervention: « ARTE ou la création d'un espace européen de communication. Etude des avatars d'une "émission politique européenne." »

 

Le 16 juillet 2015:

Centre Marc Bloch, Berlin, séminaire de Nicolas Hubé et Daniel Schönpflug, "Europa als Kommunikationsraum".

  • Présentation de mes travaux de recherche et état d'avancement de la thèse: "Genèse et mode de fonctionnement de la coopération franco-allemande au sein de la chaîne de télévision ARTE".

 

            Du 13 au 19 septembre 2015:

 Ecole d'été, à Münich, organisée par le CIERA, les Universités de Münich et de Wroslaw, consacrée au Triangle de Weimar : « Europakonzeptionen, Geschichte-Gegenwart-Zukunft».

  • Intervention : « ARTE et l’idée d’une identité européenne ».

 

2014

Den 6. und 7. Februar 2014 :

« Deutsch als Wissenschaftssprache, Elitenbildung und Mehrsprachigkeit im europäischen Bildungsraum », Internationale Tagung in Amsterdam, Duitsland Instituut Amsterdam/UvA, CIERA/EHESS, Deutscher Akademischer Austauschdienst, Goethe-Institut Niederlande und Frankreich, Auswärtiges Amt.

 

Le 4 avril 2014:

Journée d’étude consacrée aux « Métiers de la culture », CIERA-Institut Goethe de Lyon, organisée par Bernd Finger, directeur de l’Institut Goethe.

 

Les 27 et 28 mars 2014 :

 Journées d’étude à l’Université de Bordeaux 3 « Genre en séries : Productions, représentations et appropriations genrées d’un dispositif télévisuel », organisées par Laetitia Biscarrat, Mélanie Bourdaa, Gwénaëlle Le Gras (Université Bordeaux 3, EA MICA), Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine.

  • Intervention : « Le commissaire est une femme » du « néo-stéréotype » à « l’anti-stéréotype» de policier, dans les séries télévisées sur ARTE ».

 

Les 10 et 11 avril 2014 :

« Section Thématique 4 – « Unis dans la diversité » ? L’intégration européenne en questions», 6ème CONGRES TRIENNAL DE L’ASSOCIATION BELGE FRANCOPHONE DE SCIENCE POLITIQUE (ABSP) - «POLITIQUES DE CRISE, CRISES DU POLITIQUE », Université de Liège. Responsables : Amandine CRESPY (ULB), Denis DUEZ (USL-B) et Virginie VAN INGELGOM (UCL).

  • Intervention : «ARTE, Une institution culturelle à vocation européenne sous tension, entre fonctionnement ‘intergouvernemental’  et ‘fédéral’ ».

 

Les 8 et 10 mai 2014 :

« L’Europe et la paix », 10ème congrès biannuel de l’ECSA-A (Association d’ Etudes sur la Communauté Européenne-Canada), Montréal.

  • Intervention : « La réconciliation en Europe par les médias. La chaîne de télévision franco‐allemande ARTE: un ‘entrepreneur d’identité’ européenne? »

 

Du 21 au 23 mai 2014 :

« D’un écran à l’autre : les mutations du spectateur », Colloque international, Paris, organisé par l’Université Paris 8, (Centre d’études sur les médias, les technologies et l’internationalisation, CEMTI), l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), l’Institut National de l’Audiovisuel (INA), sous la direction de Jean Châteauvert et Gilles Delavaud.

  • Intervention : « Délinéarisation et temporalité : la question des carrefours de programmes, dans un contexte médiatique franco–allemand. Quel impact sur le (télé)spectateur ? »

 

22. Bis 29. Juni 2014:

 « Das Weimarer Dreieck in Europa », Polnisch-deutsch-französische Sommerschule, Europa 10 Jahre nach der EU-Osterweiterung, Zusammenwachsen Europas und Auseinandergehen der Europäer. Organisatoren : Willy Brandt Zentrum der Universität Breslau/Wroclaw, CIERA-Paris, Ludwig -Maximilians-Universität München.

  • Referat : « Arte als Experimentierfeld der Europäischen Identität ».

 

Les 19-24 juillet 2014:

AISP/ IPSA, Montréal, Canada: 23ème Congrès mondial de science politique, RC 50 "La politique des Langues"/ 23rd World Congress of Political Science:

  • Intervention : "Les politiques des langues sur ARTE: du bilinguisme au multilinguisme?"

 

9-11 September 2014 :

 Colloque international « Language, Culture and Power in France », Association of the Study of Modern and Contemporary France, Annual Conference 2014, University of Southampton :

  • Intervention : « Culture légitime, et culture populaire dans la chaîne de télévision franco-allemande ARTE. »

 

Du 24 au 27 septembre 2014 :

« Interfaces franco-allemandes dans la culture populaire et les médias». Dispositifs de médiation interculturels et formes de perception de l’Autre. Section organisée dans le cadre du congrès international des chercheurs en études francophones en Allemagne, à Münster.

  • Intervention : « Culture populaire ou culture légitime ? Le cas des séries policières sur la chaîne de télévision culturelle franco-allemande ARTE ».

 

Les 20 et 21 Novembre 2014 :

« La culture dans tous ses états », Septièmes Rencontres Internationales des jeunes chercheurs en sciences humaines et arts, Université de Lorraine/ Centre Pompidou de Metz,

  • Intervention : « ARTE, pour une culture européenne ? »

 

2013

Les 28 et 29 mars 2013:

Colloque international « La police entre fiction et non-fiction, Circulation, représentation et communication, XXème-XXIème siècles », CNRS, Laboratoire Communication et Politique et CESDIP, organisé par Christian Mouhanna, Isabelle Veyrat-Masson et Claire Sécail.

  • Intervention : « les séries policières sur ARTE comme espace de réflexion et de projection du changement social ».

 

Les 18 et 19 avril 2013:

« Un voisinage durable. Internationalisation et mise en réseau du tandem franco-allemand », colloque DAAD-CIERA.

  • Intervention : présentation du poster de l’association de jeunes chercheurs en sciences humaines GIRAF-IFFD.  

 

Les 14, 15 et 16 juin 2013:

« Le franco-allemand ou les enjeux des réseaux transnationaux/Le Franco-Allemand oder die Frage nach den Herausforderungen transnationaler Vernetzung»,Halle-Wittenberg, Allemagne :

  • Intervention : « La coopération franco-allemande au sein de la chaîne de télévision culturelle ARTE ou la prégnance des tropismes nationaux ».

 

Les 20 et 21 juin 2013:

Co-organisation, avec Solenn Carof et Anne Unterreiner du «Colloque Junior du CIERA» : « Le Même et l’Autre : la construction des identités à la marge en France et en Allemagne» à l’EHESS, Paris.

 

Du 9 au 11 juillet 2013:

12ème Congrès de l’Association Française de Science Politique, Paris, Sciences-Po.

  • Section Thématique numéro 14, coordonnée par Selma K. Sontag et Nuria Garcia : « Gouverner les langues» :
  • Intervention : « le rôle de la politique des langues dans l’avènement d’un ‘citoyen européen’. Etude de cas : la chaîne de télévision ARTE et l’usage des langues ».

 

  • Section Thématique n. 43, coordonnée par Laure Neumayer et Cécile Jouhanneau : « Une échelle parmi d’autres ? La fabrique européenne des politiques de réconciliation » :
  • Intervention : « La réconciliation par la voie des ondes : ARTE, une chaîne de télévision à vocation européenne aux prises avec des logiques nationales ».

 

Du 7 au 13 juillet 2013 :

Ecole d’été du CIERA, de l’Université de Münich (Allemagne) et du Centre Willy Brandta, (Pologne) : «das Weimarerdreieck und seine Nachbarn. Kulturbeziehungen und Kulturtransfer » :

  • Referat : « Kulturbeziehungen im Rahmen des Kulturkanals ARTE ».

 

Du 3 au 6 septembre 2013:

Congrès mondial ISA/RCSL, « Sociologie du droit et action publique » I.E.P. de Toulouse: atelier des doctorants,

  • Intervention : « Pitch » de la thèse en 5 minutes, sous la direction de Jacques Commaille et Julien Weisbein.

 

Le 24 octobre 2013 :

 « L’Allemagne en recto-verso : portraits d’un voisin méconnu », journée d’étude organisée par Hélène Roth et Dana Martin, Université de Clermont-Ferrand, MSH :

  • Intervention : «La figure de l’Autre dans les programmes de la chaîne de télévision franco-allemande à vocation européenne ARTE».

 

Les 27-29 novembre 2013 :

 I.E.P. de Rennes : Colloque International « En immersion», organisé par Pierre Leroux et Erik Neveu :

  • Intervention : « Les pérégrinations de Nigel Barley au pays des Dowayos et des Torajas ou la mise en scène de l’ethnologue comme ‘anti-héros’ ».

 

2012

Le 19 janvier 2012 :

 

Séminaire de laboratoire du CEMS, EHESS :

 

  • Discutante, avec Renaud Dulong, des articles de Muriel Mille et Sabine Chalvon-Demersay, publiés dans : Réseaux « Les séries télévisées », n. 165, 2011/1, numéro coordonné par Dominique Pasquier et Olivier Donnat.

 

Le 22 février 2012 :

Université Paul Verlaine, Metz. Journée d’études du programme INFOTRANSFRONT : « La théorie du champ journalistique et la circulation transfrontalière des informations. Le cas des médias de la « Grande Région ‘SAAR-LOR-LUX’ », organisée par  Vincent Goulet, Michael Meyen et Julien Duval.

 

  • Intervention : « La production de l’information européenne dans le cadre de la

chaîne de télévision ARTE : ZOOM EUROPA ou la fabrique de l’Europe aux prises avec les logiques nationales. »

 

Les 4 et 5 mai 2012 :

Colloque junior du CIERA : « Les immigrés et leurs descendants/Migranten und deren Nachkommen innerhalb der deutschen und französischen Institutionen », Berlin, Centre Marc Bloch, organisé par Ariane Jossin (CMB Berlin), Jérémie Gauthier (Université Versailles Saint Quentin) et Ingrid Tucci (DIW).

 

  • Intervention: « Les immigrés, leurs descendants et la question de ‘l’intégration’ : enjeux stratégiques et reconfiguration des catégories de perception pour la production de programmes, le cas d’une institution franco-allemande à vocation européenne, la chaîne de télévision ARTE. »

Discutant : Stéphane Beaud

 

Du 10 au 18 septembre 2012 :

Internationale Sommerschule an der Ludwig-Maximilans-Universität, München. « Das Weimarer Dreieck und das politische Projekt Europa im Angesicht der Euro-Krise. »

Organisation : Prof. Dr. Martin Aust et Dr. Anna Jakubowska, avec le soutien de l’Université Franco-Allemande, du DAAD, du CIERA et du Willy Brandt Zentrum für Deutschland-und Europastudien der Universität Wroklaw.

 

  • Impulsreferat : « Europa in den Medien. Eine soziologische Perspektive »

 

 

Les 13 et 14 septembre 2012 :

International Conference : « Flaschbacks, Nostalgic Medias and mediated Nostalgia», University of Geneva, UNIMAIL, Faculty of Economic and Social Sciences des sciences économiques et sociales. Organization : Katharina Niemeyer.

 

  • Intervention : « Medias are Time Machine. They remember and they forget. ARTE and its Nostalgia policy ». Chair Pannel : Annik Dubied (UNIMAIL)
  • Modération du panel intitulé « Visuals and Sounds of the Past ».

 

  1.  

 

 

Les 1er et 2 décembre 2011 :

Colloque international du IIAC, EHESS, Paris : « TERRA (IN)COGNITA, les terrains contemporains en sciences humaines et sociales. » Panel Arts, culture et médias à l’ère numérique.

 

  • Intervention : « ARTE ou l’utopie de la chaîne de télévision franco-allemande à vocation européenne. » Discutant : Nicolas Hubé (Paris I).

 

Le 3 novembre 2011 :

Séminaire doctoral du CIERA, Maison de la recherche, Paris : « Vers une renationalisation de l’Europe ? »

  • Intervention : « Entre affaiblissements et nouvelles reconfigurations : L’Europe telle qu’elle se fait au sein de la chaîne de télévision ARTE ».
  • Discutante des travaux de thèse de Anne Unterreiener : « les enfants issus de couples mixtes, liens sociaux et identités : une comparaison entre la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne », thèse de sociologie, EHESS, Paris.

 

Les 28 et 29 octobre 2011 :

 Colloque international : « L’information des chaînes internationales, entre logiques géopolitiques et logiques économiques », MSH Paris-Nord,  organisé par Tristan Mattelart (Paris 8), Olivier Koch (Université Paris 13), Amar Sofien (Université Paris 13) et Michael Palmer (Université Paris 3).

  • Intervention : « L’information journalistique sur la chaîne de télévision transnationale ARTE, une exception parmi les chaînes à vocation internationale, ou la primauté de la logique diplomatique. » Discutant : Tristan Mattelart (Paris 8).

 

Les 30 et 31 mai 2011 :

Colloque international : « Médias et médiation de l’Europe politique », MISHA, Strasbourg:

  • Intervention : « La production de l’information européenne dans le cadre de la chaîne de télévision ARTE : ZOOM EUROPA ou la fabrique de l’Europe aux prises avec les logiques nationales.»

Discutant : Olivier Baisnée, (IEP de Toulouse).

 

2010

 

 

 5 et 6 octobre 2010 :

Atelier de jeunes chercheurs organisé par le CIERA, sur le thème des conflits et des conflictualités :

  • Intervention : « Les relations franco-allemandes au sein de la chaîne culturelle à vocation européenne ARTE : dissensions et modes de résolutions des conflits sur les questions de l’Europe et de la programmation », le Moulin d’Andé, France.

 

 10 et 11 juin 2010 :

Atelier d’écriture de la thèse de l’EHESS, Port d’Envaux, animé par Martin de la Soudière, (EHESS Centre Edgard Morin), Martyne Perrot (EHESS Centre Edgard Morin), Sophie Bobbé (EHESS) et Maryvonne Charmillot (Université de Genève).

 

 

17 juin 2010 :

Séminaire : « Figures médiatiques de la représentation », Sciences Po Paris, organisé par Gaël Villeneuve, à propos des travaux de J.M. Utard.

 

  • Discutante de l’ensemble des travaux de Jean-Michel Utard portant sur les relations entre médias et construction médiatique de l’Europe.

 

2008

 

31 mai-3 juin 2008 :

Colloque interdisciplinaire franco-allemand, « Missverständnis-Malentendu », organisé par Fabien Théofilakis, Sidonie Kellerer, Astrid Nierhoff-Fassbender, et Alice Perrin-Marsol, Köln, sous l’égide de  l’Université Franco-Allemande et de l’association GIRAF-IFFD.

  • Intervention : « Les difficultés soulevées par l’interprétation et la traduction :

entre malentendu et ressource pour les acteurs. »

Discutant : Fabien Theofilakis, Université Paris Ouest-Nanterre.

 

6-9 février 2008 :

Atelier d’écriture des doctorants du CIERA,  organisé par le Dr. Falk Bretschneider (EHESS-CIERA) et Dr. Sibel Vugrun, Universität Konstanz, au Moulin d’Andé.

 

14 juin 2008 :

Die Lange Nacht der Wissenschaften :

  • Participation à la « poster session » organisée par le Centre Marc Bloch à Berlin. Présentation de mon poster « Europäisierung-Européisation ».

 

 

Publications en PDF

An-Institut

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin