Prof. Dr. Pascale Laborier | Directrice

Ancien Membre
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
Email: pascale.laborier  ( at )  cmb.hu-berlin.de Tél: (+49) 030 / 2093 / 70700

Position : Directrice du Centre Marc Bloch (2005-2010) Chercheuse associée au CMB depuis 2010 | Discipline : Science Politique | Départment : ISP (UMR 7220 du CNRS / CD 0145)

Biographie

Pascale Laborier a été directrice du Centre Marc Bloch de 2005 a 2010.

Sujet de recherche

Les approches diachroniques de l'action publique. Méthodes d'enquêtesPolitiques publiques (méthodes, histoires, enquêtes)Sciences caméralesAdministrations publiquesVoir ma liste de publications et conférences

Institution de la thèse

Université de Paris Ouest Nanterre La Défense

Sociologie de Berlin

01 septembre 2016

Denis Bocquet , Pascale Laborier

Edition: La Découverte
Collection: Repères
ISBN: 9782707176899

Transformée par les immenses chantiers qui ont fait d’elle la capitale de l’Allemagne unifiée en 1991, Berlin est rapidement devenue l’aimant d’une nouvelle bohème européenne.
Elle réinvente aujourd’hui une nouvelle manière d’être capitale entre héritage de politiques sociales qui ont longtemps été considérées comme des modèles en Europe et évolution de son modèle de gouvernance de la diversité. Elle parvient lentement à résorber le chômage de masse, mais le confinement d’une partie de la population dans les mécanismes de l’aide sociale perdure.
Les quartiers de la contestation estudiantine ne sont quant à eux plus à l’abri de la gentrification et de la spéculation.
Berlin est au cœur de débats cruciaux sur les enjeux urbains du XXIe siècle que ce livre analyse également dans le contexte du défi posé par l’accueil de dizaines de milliers de réfugiés.

Les sciences camérales : Activités pratiques et histoire des dispositifs publics

11 août 2011

Pascale Laborier , Vogel Jakob, Audren Frédéric , Napoli Paolo

Edition: Presses Universitaires de France
Collection: CURAPP
ISBN: 2952786534

Aux yeux de certains auteurs contemporains, les sciences camérales apparaissent comme une success story de la construction de l'Etat. Elles incarnent alors la première tentative en Europe, à la fin de l'époque moderne, de systématisation de l'étude du management public et de fondation d'une science pratique de l'administration, dont l'Allemagne serait le modèle. Contrairement à ces idées reçues, ce livre démontre une réalité plus complexe de la police et des sciences camérales en Europe du XVIIIe siècle au XXe siècle ainsi que l'importance des circulations des pratiques de gouvernement entre les différents Etats européens. Ce volume s'interroge sur la façon et la manière dont sont posés et pensés des enjeux contemporains comme, par exemple, ceux des réformes de l'Etat.