Dr. Sophie Lambroschini | Chercheuse

Mobilités, Migrations, Recomposition des espaces
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
Email: sophie_lambro  ( at )  yahoo.com Tél: +49(0) 30 / 20 93 70700 or 70707
Site Web: http://http://

Institution principale : Université Paris-Ouest Nanterre La Défense | Position : Chercheure | Discipline : Histoire , Science Politique , Sociologie |

Biographie

Sophie Lambroschini est experte de la Russie et de l'Ukraine contemporaines avec un intérêt particulier pour les élites, les acteurs économiques ordinaires et la sociologie économique des conflits. En 2018, elle a entrepris une recherche sur la transformation des interactions économiques locales dans la guerre dans l'est de l'Ukraine à travers un cas d'étude anthropologique, celui d'une régie d'approvisionnement en eau ukrainienne opérant des deux côtés de la ligne de front. Son nouveau projet, financé par le Centre Marc Bloch, élargit cette approche de géopolitique "par le bas" à l'étude de la manière dont les dynamiques économiques et politiques locales en Europe centrale et orientale sont affectées par les projets transnationaux d’infrastructures et de connectivité eurasiennes, notamment les réseaux russes d’exportation de gaz et de pétrole. En 2018, elle a soutenu une thèse en études slaves et est-européennes à l'Université Paris Nanterre portant sur les élites transnationales soviétiques dans un contexte de transformation globale. Son travail analyse les trajectoires et les pratiques de banquiers soviétiques sur les marchés "capitalistes" pendant la guerre froide (1971- ) et leur héritage dans la Russie post-soviétique. Journaliste à Moscou et à Kiev (1994-2008), elle a publié un livre (Les Ukrainiens éd. Henry Dougier 2014 et 2016)  contextualisant la crise ukrainienne de 2014 dans une perspective historique, politique et sociale. D'autres contributions récentes comprennent des op-eds pour le ZOIS et le Kennan Institute, des articles, ainsi que la participation à des conférences et autres événements universitaires internationaux. Celles-ci peuvent être consultées dans la rubrique CV. 

Fichier avec CV
Bourse

  • Université Paris Ouest Nanterre La Défense, France. PhD Researcher contract Nov. 2011- Nov. 2014
  • Deutsche Historische Institut Moskau. Short-term field research  grant. Moscow, May-June 2015
  • Centre Marc Bloch, Berlin. Short-term research grant, October 2015. 
  • Centre Marc Bloch, Berlin. PhD completion writing grant, February-April 2017.

Titre de la thèse

On the Cold War’s financial frontline: Soviet capitalist bankers from 1973 onward: trajectories, practices and Post-Soviet conversion. [soutenue en février 2018, Université Paris Ouest]

Résumé de la thèse

Mon travail de thèse a pour objet les carrières des banquiers soviétiques travaillant dans les filiales occidentales de la Banque du commerce extérieur de l’URSS, groupe professionnel de l’élite économique soviétique exposé aux mutations internes et internationales entre 1973 et 1998. L’analyse historique et sociologique des conditions et les effets de l’exposition de ces banquiers soviétiques expatriés à une culture épistémique « capitaliste » sur l’évolution du secteur bancaire russe constitue l’objetif général de la recherche. Ce retour sur l’histoire propose un récit en rupture avec le modèle binaire et téléologique menant de la Guerre froide à la « transition vers le marché» et offre des pistes pour comprendre l’évolution des banques russes à forte participation étatique, ainsi que le poids de la globalisation financière dans la politique nationale russe contemporaine. Retracer l’histoire du principe de “défense des intérêts monétaires”, mission fondamentales de la Banque du commerce extérieur soviétique et de ses employés,  et l’interprétation idéologique qui en est faite, ainsi que sa mise en oeuvre pratique permet d’analyser ce que signifie la sécurité financière et monétaire pour l’Union soviétique au sein d’un système financier en pleine expansion et mondialisation. La permanence de certains cadres et de certaines épistémologies des mondes financiers permettent d’établir des continuités jusqu'à la période contemporaine. 

 

Projets

Coopérer ou collaborer à travers les lignes "ennemies": ruptures, continuités et réagencements des réseaux et liens économiques dans la région du conflit en Ukraine orientale.

Ce projet, financé par une bourse post-doctorale du Centre Marc Bloch, étudie sur le terrain la transformation des pratiques de commerce transfrontalier des populations et entreprises dans la région du Donbass dans le contexte de la guerre opposant le gouvernement ukrainien aux zones sous contrôle séparatiste soutenu par Moscou. L'apparition de la ligne de front sur ce territoire autrefois uni et homogène du point de vue du tissu administratif et économique a entrainé l'adaptation des anciens réseaux (marchés, produits, chaînes de production et de commercialisation) et d'infrastructure qui sous-tendent ces activités (transport, eau, électricité). L'observation par une méthode anthropologique des circulations et circuits économiques dynamiques et plus ou moins informels vise à mieux comprendre l'économie de guerre dans un contexte micro-sociologique, ainsi que son intégration à l'économie à échelle mondiale. 

Coopérer ou collaborer à travers les lignes "ennemies": ruptures, continuités et réagencements des réseaux et liens économiques dans la région du conflit en Ukraine orientale.

Publications

Book

Lambroschini S. (2014) Les Ukrainiens, ed. Ateliers Henry Dougier, Paris, 2nd edition 2016.

Chapters 

Lambroschini S. & Raviot, J.-R. (2016), "Post-Empire. La Russie au miroir de son voisinage" Raviot J.R. Russie : vers une nouvelle guerre froide? La Documentation française. 2016.

Lambroschini, S. (2014). « La Genèse du bankir: la valorisation de l’expérience du capitalisme au sein de l’élite soviétique  (1974-1991) ». Zielinski, Raviot. Les élites En Question: Trajectoires, Réseaux et Enjeux de Gouvernance. P. Lang.

Lambroschini, S. (2014). « La grande famine en Ukraine: la ritualisation de la mémoire du Holodomor par le pouvoir».  Les lieux de mémoire victimaire. Ed. Champ Vallon, coll. Epoques, 2011. Coll.

Lambroschini, S. (2008) “Caviar”, “Chernobyl”, “Television”, “The Great Patriotic War”. Dictionnaire de la Russie, Ed. Larousse. Coll.

Articles        

2018. "Ukraine: une politique de réforme prise entre deux feux". Annuaire RAMSES. Institut Français des relations internationales.

2018. "In the Borderlands of War of Eastern Ukraine. Making borders by mapping needs and social practices", in: TRAFO – Blog for Transregional Research, 07.02.2018, https://trafo.hypotheses.org/8928

Eckert, D. Lambroschini S. (2017) La ligne de démarcation entre séparatistes du Donbass et reste de l’Ukraine. Mappemonde. http://mappemonde.mgm.fr/119lieu1/ N119, 01/2017 

Lambroschini, S. (2016). “Porochenko et les oligarques” CERI-Alternatives économiques. Hors-série N18 January.        

Lambroschini, S. (2014) “Civiliser l’oligarchie, une condition à  la stabilisation de l’Etat”. Revue de l’ Institut des Recherches stratégiques de l’Ecole militaires, 03/2014.

Lambroschini, S. (2011) “Ukraine Falling Prey to Russian Colonisation?” Robert Schuman Foundation Policy Paper N217, 10/2011.

Lambroschini, S. (2008). “Genèse, apogée et métamorphoses du présidentialisme clientéliste en Ukraine” Revue d'Etudes comparatives Est-Ouest, 2008, vol.39, N39-2, pp 117-148.


An-Institut

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin