Barbara Bauduin | Doctorante

Ancien Membre
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin

Institution principale : Université Grenoble Alpes (Grenoble) |

Biographie

2012-2017 : Doctorat à PACTE (Grenoble) et au Centre Marc Bloch (Berlin)
2011-2012 : Master Pratique de l'interdisciplinarité dans les sciences sociales à l'Ecole normale supérieure (ENS) et à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), Paris - sociologie et sciences politiques
2008-2011 : Master Administration et action publique à l'Institut d'études politiques (IEP), Bordeaux - droit administratif et droit constitutionnel français
2009-2010 : Master Pouvoirs, Etats, politique à l'Université Paris-Sorbonne, Paris - histoire et philosophie médiévales
2006-2009 : Bachelor Sozialwissenschaften à l'Institut für Sozialwissenschaften, Stuttgart - sociologie et sciences politiques

Fichier avec CV
Bourse

Contrat doctoral (Centre Marc Bloch)

 

Sujet de recherche

Rétention de sûreté, sociologie politique du droit, ethnographie de l'Etat, ordres normatifs

 

Titre de la thèse

Qui fait la loi? Généalogie du dispositif de rétention de sûreté en France

Résumé de la thèse

Récemment introduit en droit pénal français, le dispositif de rétention de sûreté permet aujourd’hui de maintenir enfermée, à l’issue de sa peine et au motif de sa dangerosité, une personne initialement condamnée à quinze ans de réclusion criminelle pour les infractions jugées les plus graves. A la croisée d’une sociologie politique du droit et d’une ethnographie de l’Etat, le travail proposé appréhende l’introduction du dispositif de rétention de sûreté à travers les agents de son institutionnalisation. A partir d’observations, d’entretiens et de documents écrits, il éprouve l’hypothèse d’une construction normative empirique permise par un ordre moral partagé.

Directeur de thèse

Martine Kaluszynski (PACTE / CNRS)