Eléonore Muhidine | Doctorante

Ancien Membre
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
Email: eleonore.muhidine  ( at )  gmail.com Tél: +49 159 58 912323

Institution principale : Université Rennes 2 / Freie Universität Berlin | Position : Doctorante en Histoire de l'architecture contemporaine | Discipline : Architecture , Histoire contemporaine , Histoire de l'Art |

Biographie

"Critiques en ville(s) : écrire l'architecture du Berlin divisé. Sociabilités intellectuelles, réseaux institutionnels, trajectoires individuelles"

(titre provisoire de thèse)

Fichier avec CV
Bourse

  • 2016-2017  Bourse de la Chambre des députés de Berlin (Thèse)
  • 2015          Collège Doctoral International (CDI), Université de Haute-Bretagne, bourse de mobilité sortante (Thèse)
  • 2014          Bourse « Mobi’doc », Conseil Régional d’Ile-de-France pour un séjour en archives à Berlin et à Cottbus (Thèse)
  • 2012          Bourse de courte durée de l'Institut français d’histoire en Allemagne (IFHA) (Master 2)
  • 2011          Bourse pour un séjour de recherches documentaires de l'Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) (Master 1

Sujet de recherche

Critique d'architecture ; Berlin ; Périodiques ; Histoire de l'architecture et de l'urbanisme ; Planification urbaine ; Reconstruction ; Exposition internationale d'architecture ; Histoire des intellectuels

 

Titre de la thèse

Une critique architecturale berlinoise? Trajectoires individuelles, engagements et réseaux d'un milieu intellectuel des années 1950 à 1980.

 

Résumé de la thèse

Cette thèse en Histoire de l'architecture contemporaine a pour ambition d’interroger l’existence d’un milieu de la critique architecturale à Berlin-Ouest et à Berlin-Est des années 1950 à la réunification allemande et dans une perspective d’histoire culturelle et des intellectuels.

À partir du dépouillement des trois revues spécialisées "Die Bauwelt" , "Deutsche Architektur" et "Archplus", des recherches menées au sein de fonds personnels d'acteurs de la critique (Ulrich Conrads, Günther Kühne, Julius Posener, Hermann Henselmann, Kurt Liebknecht, Kurt Junghanns, Bruno Flierl, notamment), de fonds institutionnels  (Baukakademie der DDR/Bundesarchiv), des archives de la Deutschlandradio (RIAS) et d’entretiens semi-directifs, cette thèse entend démontrer les spécificités du milieu intellectuel berlinois de l'architecture dans la seconde moitié du XXe siècle.

Directeur de thèse

Prof. Dr. Hélène Jannière

Activités

09/2015-12/2015 : Ingénieur de recherche sur projet de l'ANR (mi-temps), Université Rennes 2

05/2015-07/2015 : Ingénieur de recherche sur projet de l'ANR (mi-temps), Université Rennes 2

09/2014-12/2014 : Chargée de TD en "Histoire de l'architecture des temps modernes", Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Licence 2

09/2014-01/2015 : Chargée de TD en "Histoire de la ville", Ecole Nationale Supérieure d’Architecture La Villette, Licence 1
 

Berliner Promenade

01 juillet 2016

Eléonore Muhidine

Edition: Infolio
ISBN: 9782884747646

Berliner Promenade se définit comme un guide architectural tout autant qu’une invitation à la promenade urbaine critique. Par le biais de neuf entrées thématiques (Cultures, Transports, Cités, Guerre, Dieu, Est, Science-fiction, Musées, Natures), l’ouvrage propose une lecture de l’histoire culturelle et urbaine de Berlin depuis la fin du XIXe siècle jusqu’aux années 1980. La présentation de plus de soixante lieux et édifices situés à Kreuzberg, Neukölln, Wedding, Steglitz, Zehlendorf et d’autres quartiers de la ville, s’appuie sur leur observation dans le tissu urbain actuel ainsi que sur l’analyse de documents originaux et d’archives. Au-delà de ce tableau mêlant des lieux encore existants à d’autres déjà disparus, l’essai Berliner Promenadesuggère à son lecteur de porter un regard historique sur la ville d’aujourd’hui.

A la fois guide culturel et essai architectural, cet ouvrage stimulant invite le promeneur à (re)découvrir Berlin et son histoire selon ses envies, hors des sentiers battus.

Après des études d’Histoire de l’art à l’université Panthéon-Sorbonne, Éléonore Muhidine prépare une thèse de doctorat en Histoire de l’architecture contemporaine à l’université de Rennes. Ses recherches actuelles, menées au Centre Marc Bloch, portent sur les acteurs, les médias et les institutions de la critique architecturale à Berlin depuis 1945. Elle contribue régulièrement à AMC Le Moniteur.


Publications

(liste non-exhaustive)

" "Les lions sont partis!" La disparition dans le viseur des critiques d'architecture ouest-berlinois. De l'engagement à l'émergence d'un milieu dans les années 1960", 
dans: Les Cahiers thématiques de l'Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Lille, Editions de la Maison des Sciences de l'Homme, "L'architecture et la disparition", N°16, dirigé par Catherine Blain, parution en mars 2017.
Lien vers le sommaire de la revue : http://www.editions-msh.fr/livre/?GCOI=27351100053820

"Ruines exposées, transformées, racontées. Images de la destruction dans le "Berlin Stunde Null" ", in: Sociétés et représentations. Publications de la Sorbonne, dossier "Villes mortes" dirigé par Bertrand Tillier et Sébastien Le Pajolec, 2016/1, N°41, 260 p. ; p.105-118

Lien vers l'article sur Cairn : https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=SR_041_0105


"Berliner Promenade. Une ville et son architecture", Gollion, Infolio, 2016, 208 p.

Lien vers la présentation de l'éditeur : https://www.infolio.ch/livre/698.htm


« La destruction du Palais de la République de Berlin : enjeux patrimoniaux, identitaires et urbanistiques », in: FabricA, Travaux d’histoire culturelle et sociale de l’architecture et de ses territoires, Laboratoire de recherche de l’école nationale supérieure de Versailles, N°6, janvier 2013 ; p.44-60.


"Réinvestir, participer, effacer : la fin du Palais de Berlin", in: RSE Regard sur l'Est, dossier N°61 "Projets d'urbanisme à l'Est" dirigé par Céline Bayou et Eric Le Bourhis, 07/2012 

Lien vers l'article en ligne : http://www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?id=1325)