Thomas Chevallier | Doctorant associé

Ancien Membre
État, normes et conflits politiques
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
Email: thomas.chevallier  ( at )  outlook.com Tél: +49(0) 30 / 20 93 70700 or 70707

Institution principale : Ceraps UMR 8026 | Position : Doctorant | Discipline : Science Politique |

Fichier avec CV
Bourse

- bourse Mob-lil-ex du service relations internationales de l'université de Lille

 

Sujet de recherche

- le rapport au politique et la politisation des classes populaires

- la participation associative dans les quartiers populaires

- les politiques de quartier, "politiques de la ville", en France et en Allemagne

Titre de la thèse

Participation associative aux politiques de la ville et rapport au politique des classes populaires en France et en Allemagne.

Une ethnographie politique auprès de groupes locaux de deux quartiers populaires.

Résumé de la thèse

Cette thèse contribue aux études sur les conditions contemporaines de la domination/politisation des classes populaires. A l’aune d’une reformulation de la question sociale au prisme de l’exclusion socio-spatiale elle questionne les effets de la participation collective aux politiques de la ville sur le rapport au politique des classes populaires. Par une approche ethnopragmatique et les outils de l’interactionnisme goffmanien, elle se propose d’observer le style interactionnel et l’appétence à politiser de groupements civiques « partenaires » des politiques de la ville dans les quartiers de Moulins à Lille (France) et Rixdorf à Berlin (Allemagne), ciblés respectivement par la politique de la ville et le programme fédéral Soziale Stadt. Basée sur un premier mémoire de recherche de master, elle fait l’hypothèse que les diverses interactions avec les institutions occasionnent l’apprentissage par les groupes populaires des codes et comportements attendus du « bon citoyen » et que ceux-là sont par-là amenés à éviter le politique, à dépolitiser leurs discours dans les situations publiques. L’approche comparative internationale et inter-quartiers permet de mettre à l’épreuve la différence affichée des deux politiques publiques, notamment sur le plan de leur réception et de la socialisation politique qu’elles engendreraient, dont l’hypothèse est qu’elles seraient dépolitisantes. A l’intérieur des quartiers sélectionnés, une comparaison entre groupes associatifs partenaires ou non des politiques de la ville permettra de constuire certains résultats quant aux « effets propres » de ces politiques sur la politisation des groupes populaires.

Directeur de thèse

Betreuer: Prof. Jean-Gabriel Contamin Co-Betreuer: Dr. Julien Talpin

---

Publications
  •  Recension croisée de : Andrej Holm, Wir bleiben alle ! Gentrifizierung – Städtische Konflikte um Aufwertung und Verdrängung, Unrast, 2010, et de Andrej Holm, Mietenwahnsinn. Warum Wohnen immer teurer wird und wer davon profitiert, Knaur, 2014, pour la revue Métropoles, n° 20, 2017, URL: https://metropoles.revues.org/5483.
  •  Recension de : Cécile Cuny, Changement urbain et démocratie participative à Berlin. Ethnographie du grand ensemble de Marzahn, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, 2014, 340 p., pour la revue "Le Mouvement social", septembre 2016, URL: http://www.lemouvementsocial.net/comptes-rendus/cecile-cuny-changement-urbain-democratie-participative-a-berlin-ethnographie-grand-ensemble-de-marzahn/.
  • « Résister à la ville néolibérale ? L’initiative populaire à Berlin », sur metropolitiques.eu, 6 juin 2017, URL : http://www.metropolitiques.eu/Resister-a-la-ville-neoliberale-L.html.
  • « Gegen Vereinzelung hilft nur das Kollektiv. Bewegungen für das Recht auf Wohnraum in Frankreich », avec Vianney Schlegel, dans : Mieterecho (journal de la « Berliner Mietergemeinschaft », fédération de locataires à Berlin), n° 387, avril 2017, p. 5-7.
  • « Le mouvement des locataires à Berlin. Péripéties récentes d'un mouvement de mobilisation populaire contre la ville néolibérale », sur contretemps.eu, 3 août 2016, URL: https://www.contretemps.eu/le-mouvement-des-locataires-a-berlin-peripeties-recentes-dun-mouvement-de-mobilisation-populaire-contre-la-ville-neoliberale/ , traduit en espagnol sur le site Vientosur.info, URL : http://vientosur.info/spip.php?article11640 .