Cédric Pellen | Chercheur

État, normes et conflits politiques
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
Email: cedric.pellen  ( at )  cmb.hu-berlin.de Tél: +49(0) 30 / 20 93 70700

Position : Maître de conférences en science politique | Discipline : Science Politique , Sociologie |

Biographie

Cédric Pellen est maître de conférences en science politique à l’Université de Strasbourg et membre du laboratoire SAGE (UMR 7363). Il est directeur adjoint du Centre Universitaire d’Enseignement du Journalisme (CUEJ) et coordinateur du double master en études européennes entre Sciences Po Strasbourg et l’Université Jagellonne de Cracovie. Après avoir soutenu en 2010 une thèse de science politique à Sciences po Bordeaux, sous la direction d’Antoine Roger, il a été chercheur post-doctorant au Centre d'excellence sur l'Union européenne de l’Université de Montréal de 2011 à 2012 puis chargé de recherche FNRS à l’Université libre de Bruxelles de 2012 à 2015. Il a enseigné la sociologie politique et les études européennes dans plusieurs établissements universitaires en France, au Canada, en Belgique et en Pologne.

Ses domaines d’expertise sont la sociologie de la représentation politique, des organisations partisanes et de l’Europe politique. Ses recherches et publications ont principalement porté sur la structuration de la compétition politique dans la Pologne post-communiste et sur les implications des élargissements orientaux de l’Union européenne sur la définition d’un champ politique européen. En parallèle, il a récemment engagé un nouveau programme de recherche sur les conditions de représentation politique des Français de l’étranger qui le conduira à mener une enquête sur le rapport au politique des Français établis en Europe centrale et orientale dans le cadre des élections françaises de 2022.

Fichier avec CV

Représenter les “expats”. Une analyse localisée des pratiques politiques transnationales dans la 7e circonscription des Français établis hors de France

Ce projet de recherche vise à éclairer les ressorts concrets de la représentation politique des émigrés dans leur pays d’origine. Il croise les apports du transnationalisme et de la sociologie des espaces politiques locaux, et s’appuie sur une enquête empirique auprès des Français établis en Europe centrale, pour analyser conjointement les rapports des émigrés à la sphère politique et institutionnelle de leur pays d'origine et les pratiques développées par ceux qui prétendent les y représenter.

Des députés « hors sol » ? Politiques de diaspora et représentation parlementaire des émigrés en France (2012-2017)

08 septembre 2021

Cédric Pellen

Edition: Presses de Sciences Po
Collection: Gouvernement et action publique 2021/2 (VOL. 10), pages 61 à 88

Cet article ambitionne de participer à une meilleure compréhension des processus de l’action publique à destination des émigrés et, plus spécifiquement, des implications sur leur dynamique de l’instauration d’une représentation parlementaire spéciale dans le pays d’origine. À travers l’étude approfondie des premiers députés des Français de l’étranger sous la 14e législature de l’Assemblée nationale (2012-2017), il montre que ceux-ci se sont attachés à cultiver, à travers les frontières, leur proximité avec leurs mandants et à peser sur l’orientation des politiques françaises de diaspora. Néanmoins, l’analyse pointe également que ce mandat original fait peser sur ses détenteurs des contraintes particulières qui entravent leurs efforts d’implantation locale et d’influence sur les sujets intéressant spécifiquement les émigrés français.