Claire Gauthier | Doctorante associée

État, normes et conflits politiques
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
Email: cg.clairegauthier  ( at )  gmail.com Tél: +49(0) 30 / 20 93 70700

Position : Assistante de recherche / doctorante | Discipline : Science Politique |

Biographie

Claire Gauthier est assistante de recherche depuis fin 2017 à l'université européenne Viadrina de Francfort sur l'Oder, située à la frontière germano-polonaise à une heure de Berlin. Dans ce cadre, elle soutient les activités de la chaire qui l'emploit (Chaire sponsorisée Kelso pour le droit comparé, droit des affaires d'Europe de l'est et politique juridique européenne) et l'Institut d'études europénnes

Après des études à l'Institut d'Études Politiques de Strasbourg, à l'université d'Uppsala en Suède (Erasmus) et à l'université Viadrina, elle est sortie diplômée d'un master franco-allemand en études européennes, spécialité politique européenne et affaires publiques.

Organisation de manifestations

  • Juin 2020: panel en ligne dans le cadre de la EU sustainable energy week 2020 (#EUSEW2020): „Towards a fair energy transition: enabling vulnerable consumers to take part in energy communities” (en anglais)
  • Janvier 2020: Colloque de recherche „UE et Pologne: perspectives de la politique énergie-climat“ '''à l'institut d'études européennes Viadrina (en anglais)
  • Mai 2019: panel „Élections européennes 2019“ pour l'analyse d'actualité au déjeuner de l'institut d'études européennes Viadrina (en allemand)

ConsommatEUrs: la construction sociale du consommateur-citoyen dans la transition énergétique de l'Union Européenne

Dû au changement climatique, la pression à adapter les comportements et styles de vie augmentent pour les consommateurs et citoyens dans divers domaines (nutrition ou mobilité et énergie). Ce projet de thèse s'intéresse à la transformation du rôle social des consommateurs et citoyens d'énergie, c'est-à-dire les droits et devoirs, attitudes, valeurs et modèles de comportement associés à ce(s) statut(s), dans la politique européenne entre 2009 et 2019.

---

Le projet présuppose la construction sociale de ces rôles et appréhende cette transformation par le prisme des acteurs engagés dans le processus politique européen, en particulier les représentants d'intérêts, à travers les concepts de coalitions (de plaidoyer/discursives) et de réseaux de politiques publiques. Le projet cherche notamment à infirmer ou confirmer l'hypothèse d'une seconde phase de transition énergétique et de rupture vers 2014-2016.

Inspiré par des travaux sciences politiques et sociologie relatifs au gouvernement des conduites (Foucault, Dubuisson-Quellier) et à la construction européenne (sociologie des acteurs, transparence, ambivalence du processus d'Européanisation), le projet tente de mettre en parallèles ces sources théoriques avec la littérature sur les transitions durables et ainsi de mettre en évidence les dynamiques politiques de transformations comportementales, culturelles, techno-économiques et politiques de la transition énergétique européenne. 

En termes de méthodologie, le projet repose sur l'analyse de réseaux et de discours de données de transparence et de "position papers" de représentants d'intérêts et de documents institutionnels.

Publications

Publications scientifiques

Publications non-scientifiques

  • Blayo, M. (2019, septembre 25). L’Union Européenne cherche un consensus sur les questions écologiques. Interview pour le quotidien La Croix. (dernier accès le 06/06/2020)
  • Policy brief „Les communautés d'énergie dans les 28 projets de plans nationaux énergie-climat, en coopération avec REScoop.eu (l'association européenne des coopératives d'énergie) et les amis de la terre Europe (dernier accès le 06/06/2020) (en anglais)