Sofia Cumming | Doctorante associée

Pensées critiques au pluriel. Approches conceptuelles de la recherche en sciences sociales
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
Email: S.Cumming  ( at )  uea.ac.uk Tél: +49(0) 30 / 20 93 70700

Institution principale : University of East Anglia, Norwich (UK) | Discipline : Littérature comparée , Etudes germaniques , Philosophie , Littérature comparée |

Biographie

Sofia Cumming est doctorante travaillant dans les domaines de la littérature comparée et de l'histoire intellectuelle européenne moderne à la School of Literature, Drama & Creative Writing de l'Université d'East Anglia (Norwich, Royaume-Uni). Depuis 2018, elle est tutrice associée et conférencière invitée pour sa faculté, où elle enseigne des cours de premier cycle sur la théorie critique, la critique littéraire et le modernisme. Sofia est actuellement doctorante invitée à la Humboldt-Universität Berlin. Elle est titulaire d'un BA (Hons) en littérature comparée de l'Université du Kent (2011-2015) et d'une maîtrise en études en langues modernes de l'Université d'Oxford (2015-2016).

Titre de la thèse

Les passages parisiens de Walter Benjamin - Correspondances dans la pensée européenne

Institution de la thèse

University of East Anglia

Directeur de thèse

Prof. Duncan Large

Organisation de manifestations

Mai 2019: Benjamin’s Baudelaire – Constellations of Modernity, A Workshop for Early Career Researchers, Centre for Philosophy & Critical Thought, Goldsmiths, University of London

Mai 2019: Berlin Childhood around 1900: A Film Project in Progress by Aura Rosenberg and Frances Scholz, Public screening event + Q&A, Goldsmiths, University of London

Les passages parisiens de Walter Benjamin - Correspondances dans la pensée européenne

La thèse de Sofia Cumming traite les écrits de l'écrivain, critique et philosophe allemand, Walter Benjamin. Elle prend une analyse de l'engagement de Benjamin avec la littérature française, ainsi que des recherches sur son exil parisien et ses interactions avec des intellectuels français notables, comme base pour examiner la réception d'après-guerre de son oeuvre en France. Plus largement, le projet vise également à contribuer à une examination de l'histoire des relations culturelles et intellectuelles franco-allemandes, notamment dans les années 1920 et 1930, et les modalités d'échange, d'héritage et de développement des philosophies des deux nations. Réconciliant les cadres analytiques marxistes et surréalistes, il cherche finalement à contribuer à une recontextualisation du rôle de Benjamin en tant qu'innovateur de la théorie critique du XXe siècle.