(BMBF) Multiple Crises. Covid-19 and the Entanglements of Public Health, Security and Ecology in Europe

Environnement, climat, énergie : les sociétés face aux défis écologiques
Les relations entre société, science et politique dans le contexte de crises multiples

Le projet « Multiple Crises. Covid-19 et les enchevêtrements de la santé publique, la sécurité et l’écologie en Europe » financé par le Ministère Fédéral de l'Éducation et de la Recherche (BMBF) examine les interconnexions et interactions de différents phénomènes de crise. Le changement climatique et la pandémie de la Covid-19 sont au cœur de cette réflexion. Ces deux phénomènes de crise s'accompagnent de bouleversements sociaux, politiques et économiques et apparaissent comme des crises multiples qui se caractérisent par un degré élevé de complexité, des interactions multidimensionnelles et des situations de menace existentielle nécessitant une action directe. Les trois grands thèmes de la santé publique, de la sécurité et de l'écologie permettent d'identifier et d'analyser les relations concrètes entre les effets de ces phénomènes perçus comme des « crises existentielles ».

L’analyse est menée à trois niveaux : les perceptions de crise au sein des sociétés européennes (1), les analyses de crise émanant des expert.e.s scientifiques (2) et les actions mises en place par les institutions et les responsables politiques face aux crises (3). Dans l'esprit d'« une histoire-problème du temps présent », le projet interroge les pratiques et stratégies d'adaptation et les réactions politiques à l’échelle locale, nationale et européenne. Dans le cadre d’un dialogue franco-allemand et interdisciplinaire, ce projet développera des perspectives critiques en sciences humaines et sociales sur les crises et les menaces actuelles et d'étudier leurs dynamiques historiques et sociales dans un contexte global. L'étude de crises multiples et de leurs interactions permettra une meilleure compréhension de la perception, de l'analyse et de la gestion de phénomènes de crise complexes et imbriqués en Europe à l’heure actuelle.

Responsable scientifique: Judith Nora Hardt (CMB), Gabriel Bartl (CMB)  
Organisme de financement: Ministère fédéral de l'éducation et de la recherche (Bundesministerium für Bildung und Forschung, BMBF)
Durée: 03.2021 – 02.2024

Judith Nora Hardt travaille comme chercheuse postdoctorale au Centre Marc Bloch, centre franco-allemand de recherche en sciences humaines et sociales de Berlin. Elle interroge les concepts de sécurité, de conflit et de justice à travers les relations contemporaines Homme-Nature. Ses réflexions s’axent plus particulièrement sur les enjeux de sécurité dûs au changement climatique. Depuis 2021, elle mène le projet BMBF « Multiple Crises. Covid-19 and the Entanglements of Public Health, Security and Ecology in Europe » au CMB. Ses travaux s’accompagnent d’un engagement dans le mouvement Scientists For Future.

Gabriel Bartl est sociologue et a consacré ses dernières années de réflexion au phénomène de l'(in)sécurité dans le cadre de plusieurs projets de recherche. Son travail s'est étendu à diverses branches de recherche, comme la recherche sur l'acceptation et la perception des risques, la recherche (critique) de la résilience, les surveillance studies, les critical security studies ou les science and technology studies. Il s'est notamment penché sur la question des implications sociales de l'épistémisation et à la technicisation croissantes de la sécurité. Au Centre Marc Bloch, il participe depuis septembre 2021 au projet de recherché « Multiple Crises. Covid-19 and the Entanglements of Public Health, Security and Ecology in Europe » en tant que chef de projet.

 

Événements

13.10.2022 - Roundtable "Public Health and Climate Change: The role of imaginaries in coping with multiple crises"

- In cooperation with the workshop Junges Forum "The imaginary in times of crises"
- Panelists:

  • David Fopp (CMB - Climate Change Center Berlin Brandenburg)
  • Frédéric Graber (CNRS)
  • Timothée Ingen-Housz (Universität der Künste Berlin)
  • Jörg Niewöhner (IRI THESys, HU Berlin

14.10.2022 - Multiple Crises PhD Colloquium (first session) 

The PhD colloquium is organized within the framework of the research project in cooperation with SciencesPo Paris and will focus on critical humanities and social-sciences related outlooks on current crises and insecurities. This first meeting in October 2022 presents the kick-off event of a Multiple Crises PhD Colloquium series out of four events.The goal is to provide space to discuss theoretical, conceptional and methodological approaches to researching on multiple crises such as the Covid-19 pandemic and climate change. Additionally, the colloquium offers participants the opportunity to exchange and connect with other researchers from a Franco-German research context.

03.05.2022 – Klima-Energie-Seminar & Multiple Crises Arbeitskreis-Präsentationen

1. Vortrag

Angélique Palle (IRSEM), Florian Opillard (IRSEM): From covid-19 outbreak to climate security, analysing military involvement in the 21st century crisis management

2. Vortrag

Adrien Estève (CERI): Climate change and security: conflicting approaches and emerging trends

05.10.2021 – Workshop de lancement de Multiple Crises

Le workshop de lancement du projet de recherche financé par le BMBF « Multiple Crises. Covid-19 and the Entanglements of Public Health, Security and Ecology in Europe » a eu lieu le 5 octobre 2021 au Centre Marc Bloch. Au total, 12 scientifiques de différentes disciplines issus du contexte de recherche franco-allemand étaient présents. L'atelier a été consacré à la présentation du projet Multiple Crises ainsi qu'à la présentation et à la discussion de deux études partielles. L'étude A est dirigée par Dr Judith Hardt et se consacre à la thématique du climat et des crises existentielles. Le deuxième chef de projet depuis septembre 2021, Dr Gabriel Bartl, a présenté les premières réflexions sur l'étude B, qui porte sur la gestion des crises par l'exemple de la Covid-19.

Après les présentations, différent.e.s participant.e.s ont éclairé certains aspects et questions qui leur semblaient pertinents pour le projet à l'aide de brèves présentations. Les différentes perspectives ont permis de discuter intensivement de la notion de crise et de déterminer dans quel cadre conceptuel la crise doit être située. Certain.e.s participant.e.s ont également qualifié la crise de « moteur des inégalités sociales » en soulignant la possibilité de l'instrumentaliser pour obtenir une légitimation de certains intérêts. Outre les caractéristiques, les particularités et les effets secondaires des crises, l'atelier s'est également penché sur les stratégies de gestion, qui seront d’une importance particulière dans le cadre d'une analyse théorique et empirique de la crise climatique et de la crise de la Covid-19. En vue des pratiques de réaction aux crises observées dans ces contextes, la nécessité d'un examen critique des différentes formes de politique de risques (par exemple, la résilience et les modélisations statistiques) a été discutée.

En plus de la présentation du projet global, des deux études partielles ainsi que des échanges interdisciplinaires qui ont pu alimenter les perspectives théoriques et les approches pour le projet Multiple Crises, l'atelier a servi à la mise en réseau et à l'échange de recommandations bibliographiques qui ont ensuite circulé entre tout.e.s les participant.e.s ainsi qu'à l'évaluation de futurs formats de coopération et de publication.



Publications

Bartl, Gabriel, Hardt, Judith (2022): „Zum Verhältnis zwischen Wissenschaft und Politik im Kontext multipler Krisen: Covid-19 und die Klimakrise als Herausforderungen für die wissenschaftliche Politikberatung“, in: Zeitschrift für Umweltpolitik & Umweltrecht. https://online.ruw.de/suche/zfu/Zum-Verhae-zwisch-Wissen-und-Politi-im-Kontex-mult-02d517156f740d85542e6340b143ae93?crefresh=1

Bartl, Gabriel (im Erscheinen): „Krise und technologischer Solutionismus: Die politische Dimension des digitalisierten Umgangs mit Unsicherheit“, in: Wagener, A; Stark, C. (Hrsg.): Die Digitalisierung des Politischen. Springer Verlag.

Bartl, Gabriel (2022): „La relation science-politique face aux crises : l’exemple de la pandémie de Covid-19 en Allemagne”, in: „La politique climatique allemande. Comment rattraper le temps perdu?”, Revue Allemagne D’Aujourd’hui

https://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100399050

Hardt, Judith Nora (2022) „The United Nations Security Council at the edge of Climate Change?” Journal Politics and Governance, Open Access: https://www.cogitatiopress.com/politicsandgovernance/article/view/4573/4573

von Lucke, Franziskus, Hardt, Judith Nora (2022) „La politique climatique allemande sous l’angle de la politique extérieureet de sécurité : une solution d’avenir ?”  in: „La politique climatique allemande. Comment rattraper le temps perdu?”, Revue L’Allemagne D’Aujourd’hui

https://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100399050

Hardt, Judith Nora, Zeigermann, Ulrike and Vannier, Sébastien (2022) „La politique climatique allemande. Comment rattraper le temps perdu?”, Revue L’Allemagne D’Aujourd’hui

https://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100399050

Hardt, Judith Nora (2021) „Research Perspectives and Boundaries of Thought: Security, Peace, Conflict, and the Anthropocene”, in: Special Issue Revista de Estudios en Seguridad Internacional, Open Access: http://www.seguridadinternacional.es/resi/index.php/revista/article/view/347

Hardt, Judith Nora, Scheffran, Jürgen (2020): "L'(in)sécurité planétaire vue par le réseau de la Planetary Security Inititative : une approche critique de l'expertise face à l'Anthropocène" in: Les Champs de Mars