Dr. Xavier Bougarel | Associated Researcher

Former Member
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
Email: bougarel  ( at )  cmb.hu-berlin.de Tel: 0049 (0)30 20 93 707 44

Home Institution : Centre national de la recherche scientifique | Position : Chargé de recherche au CNRS | Disciplines : History |

Biography

Xavier Bougarel est historien. Après des études de langue et civilisation allemandes (université Bordeaux III et Freie Universität, Berlin), il est entré à l'Institut d'études politiques de Paris dont il a obtenu le diplôme en 1990. Il a été lecteur de français à l'université de Belgrade de 1990 à 1992, puis allocataire de recherche au Centre d'études et de recherches internationales (Paris) et au Centre Marc Bloch (Berlin) de 1993 à 1996. Sa thèse de doctorat, soutenue en 1999, porte sur les rapports entre islam et politique dans la Bosnie-Herzégovine en guerre. Il a été recruté au CNRS en 1999, et affecté au Centre d'études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBAC, Paris). Depuis septembre 2013, il est affecté au Centre Marc Bloch. Ses recherches portent sur trois sujets distincts :

-l'islam en Europe du Sud-Est, avec un accent mis sur la redéfinition des rapports entre identité religieuse et identité nationale, la reprise des échanges entre les musulmans balkaniques et le reste du monde musulman, la diversification et l'individualisation des croyances et des pratiques religieuses ;

-les guerres et les après-guerres dans l'espace yougoslave, avec un intérêt particulier pour l'évolution des rapports intercommunautaires pendant et après la guerre, les mobilisations miliciennes et l'économie mafieuse qui leur est liée, les anciens combattants comme groupe social né de la guerre ;

-plus récemment, la 13e division SS "Handschar" et, à travers ce cas particulier, la Seconde Guerre mondiale en Europe du Sud-Est d'une part, la place des combattants musulmans dans les armées européennes au XXe siècle d'autre part.

CV File
Researchtopic

Islam en Europe du Sud-Est

Guerres et après-guerres dans l'espace yougoslave

Seconde Guerre mondiale en Europe du Sud-Est

 

Institution of thesis

CETOBAC / EHESS

Projects

-ouvrage personnel sur la 13e division SS "Handschar"

-ouvrage collectif sur les combattants musulmans dans les armées européennes au XXe siècle

-ouvrage collectif sur les nouvelles approches de la Seconde Guerre mondiale en Europe du Sud-Est

Organisation of Events

-20/21 mars 2013, Sèvres, CIEP, atelier doctoral "Europe du Sud-Est - une région en bouleversement. Nouvelles directions de la recherche française française et allemande sur l'Europe du Sud-Est"

-23/31 mars 2013, Paris, Mémorial de la Shoah, cycle de rencontres "La Shoah en Serbie, Croatie et Bosnie-Herzégovine 1941-1945"

-22/23 mai 2013, Paris, Cité nationale pour l'histoire de l'immigration, colloque international "Far from Jihad ? Combatants of Muslim Origin in European Armies in the 20th Century"

Neue Forschungen zum Zweiten Weltkrieg in Südosteuropa

Unser Projekt fokussiert auf Jugoslawien, Albanien und Griechenland zwischen 1941 und 1949. Drei Fragenkomplexe erscheinen uns besonders relevant : Formen und Logiken der Massengewalt, Besatzungssysteme und lokale Gesellschaften sowie sozial- und kulturgeschichtliche Aspekte des Krieges und der ersten Nachkriegsjahre. Durch die Konzentration auf diese Themen möchten wir nicht nur zur Erneuerung der Kriegsgeschichte im Südosteuropa beitragen, sondern auch allgemein der Geschichte der deutschen Besatzung und ihrer Wirkungen in Europa.Im Februar 2015 wird es ein erstes Projekttreffen in Paris geben, dessen Ziel es ist, eine kritische Bilanz der Forschung zu ziehen, unsere Forschungsfragen zu präzisieren und Doktoranden und Doktorandinnen auszuwählen, die wir an unserem Projekt beteiligen möchten. Ein zweiter Workshop wird im Oktober 2015 in Berlin stattfinden und die Forschungen der DoktorandInnen in den Mittelpunkt stellen. Abschließend werden wir im März 2016 in Athen eine internationale Tagung mit etablierten Wissenschaftlern, jüngeren Forschern sowie Doktoranden organisieren, die in eine oder mehrere Publikationen münden soll, in gedruckter Form oder im Rahmen einer Webpräsentation des Projekts.Das Projekt wird gefördert durch das Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne (Programme formation-recherche 2015-2016), durch das laboratoire d’excellence TEPSIS und durch die Südosteuropa-Gesellschaft.

Survivre aux Empires. Islam, identités nationales et allégeances politiques en Bosnie-Herzégovine

May 21, 2015

Xavier Bougarel

Edition: Karthala
Collection: Meydan
ISBN: 9782811113070

Entre 1992 et 1995, la Bosnie-Herzégovine a été le théâtre d’une guerre sanglante, symbolisée par le siège de Sarajevo et le massacre de Srebrenica. Depuis, elle reste tiraillée entre les aspirations divergentes de ses trois communautés bosniaque (musulmane), serbe (orthodoxe) et croate (catholique). Toutefois, l’histoire post-ottomane de la Bosnie-Herzégovine n’est pas seulement marquée par la montée des idéologies nationalistes, mais aussi par la rémanence des logiques impériales. Du reste, de 1918 à 1992, la Yougoslavie fut-elle autre chose qu’un petit Empire sud-slave ?

Dans ce contexte, l’histoire des musulmans bosniens reste singulière. Jusqu’aux années 1960, ceux-ci restent en effet étrangers à toute identification nationale et se replient sur leur identité religieuse. En 1968 seulement, la Yougoslavie communiste reconnaît l’existence d’une nation musulmane. Mais, dans le même temps, la modernisation accélérée de la société bosnienne se traduit par sa sécularisation rapide. En 1993, alors que la guerre fait rage, le nom national « Musulman » est abandonné au profit du nom « Bosniaque », mais la mise en avant de l’islam comme élément central de la nouvelle identité bosniaque s’accompagne de diverses tentatives de réislamisation. Finalement, les dirigeants bosniaques n’assurent la survie de leur communauté qu’en internationalisant le conflit bosnien et, jusqu’à aujourd’hui, ils restent confrontés aux paradoxes constitutifs de l’identité nationale bosniaque.

Basé sur de nombreux séjours sur le terrain et sur une connaissance intime des sources écrites, cet ouvrage constitue une analyse novatrice de l’histoire post-ottomane et post-communiste des musulmans bosniens. Il explore des aspects méconnus de la crise yougoslave, rend compréhensibles les ambiguïtés autour desquelles s’est constituée l’identité nationale bosniaque, reconstitue les transformations de l’islam bosnien, de la fin de l’époque ottomane à nos jours. Ce faisant, il renouvelle les réflexions sur les guerres et les après-guerres de l’espace yougoslave, sur la constitution des identités nationales et la force des héritages impériaux en Europe de l’Est, et sur la présence de l’islam en Europe.

Xavier Bougarel est chercheur au CNRS, rattaché au Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques à Paris, et au Centre Marc Bloch à Berlin. Il est l’auteur de Bosnie, anatomie d’un conflit (1996) et, avec Nathalie Clayer, de Les musulmans de l’Europe du Sud-Est. Des empires aux États-nations (2013). Il a co-dirigé plusieurs ouvrages collectifs dont The New Bosnian Mosaic (2007) et Investigating Srebrenica (2012).


Source: http://www.karthala.com/meydan/2956-survivre-aux-empires-islam-identite-nationale-et-allegeances-politiques-en-bosnie-herzegovine-9782811113070.html