Dr. Jérémie Gauthier | Assoziierter Forscher

Staat, Recht und politischer Konflikt
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
E-Mail: gauthier  ( at )  cmb.hu-berlin.de Tel: 0174 32 46 642

Mutterinstitut : Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les Enjeux Sociaux (IRIS-EHESS) | Position : Post-doctorant | Fachbereich : Politikwissenschaft , Soziologie |

Biographie

Recherche

2018 – Postdoctorant à l’Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les Enjeux Sociaux (IRIS-EHESS) dans le cadre des projets « HomoCop. Le cause LGBT dans les métiers d’ordre » (financement DILCRAH) et « Statut légal du cannabis et politiques publiques », en partenariat avec l’OFDT (financement MILDECA).

2016 – 2017    Postdoctorant à l’Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les Enjeux Sociaux (IRIS-EHESS) dans le cadre du projet « Pratiques et représentations ordinaires face à l’Etat (PROFET) » financé par l’ANR et coordonné par Alexis Spire.

2015 – 2016    Postdoctorant à l’Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les Enjeux Sociaux (IRIS), dans le cadre d’une bourse doctorale de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS).

2012 - 2015     Postdoctorant au Centre Marc Bloch (Berlin) dans le cadre du projet CODISP ANR/BMBF franco-allemand « Developing local security intelligence in German and French police forces – Bringing together two knowledge cultures », dirigé par Thierry Delpeuch et Thomas Scheffer (coopération entre le Centre Marc Bloch, l’Université Humboldt et l’Université de l’Illinois).

2010 – 2012    Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche en science politique à l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse.

2008 - 2010     Collaborateur scientifique (contrat de 18 mois) au Max Planck Institut für ausländisches und internationales Strafrecht (MPIS) de Fribourg-en-Brisgau.

2009                Ingénieur d’études contractuel au laboratoire PACTE (CNRS/IEP Grenoble) dans le cadre du projet européen JUSTIS (Laboratoire PACTE/IEP Grenoble et King’s College London).

2007 - 2007     Bourse de courte durée au Centre Marc Bloch à Berlin.

2005 - 2008     Contrat doctoral dans le cadre du Laboratoire Européen Associé (CESDIP/CLERSE/MPIS).

Enseignements (récents)

Depuis 2015    Enseignant vacataire à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines.

Depuis 2015    Enseignant vacataire à l’IEP de Saint-Germain-en-Laye.

2018                Enseignant vacataire à l’Université de Paris 13.

Lebenslauf als Datei
Stipendium

2012 Bourse de la Fondation pour les Sciences Sociales.

2010 Bourse de recherche Pierre Grappin.

2005 - 2008 Bourse de recherche doctorale dans le cadre du Laboratoire Européen Associé (CESDIP/CLERSE/MPIS).

2007 - 2007 Bourse de courte durée au Centre Marc Bloch à Berlin.

Forschungsthema

Police, discrimination, racisme, comparaison, sociologie du pénal, sociologie du travail, politiques publiques, Max Weber.

(cotutelle)
Titel der Dissertation

Origines contrôlées. La police à l'épreuve de la question minoritaire à Paris et à Berlin.

Institution der Dissertation

Laboratoire des Sciences Sociales du Politique

Betreuer

René Lévy / Hans-Jorg Albrecht

Projekte

Membre de l'équipe du projet ANR « Pratiques et représentations ordinaires des gouvernés face à l'État (PROFET) » (dir. Alexis Spire).

Coordinateur de la recherche « Statut légal du cannabis et politiques publiques » (IRIS-EHESS, MILDECA, OFDT).

Co-responsable de la recherche « HomoCop. La cause LGBT dans les métiers d'ordre ».

Co-responsable du groupe de projets de l'AFSP « EPoPé. Études politiques sur le pénal ».

Organisation von Veranstaltungen

2015 Co-organisateur de la rencontre débat "Die Pariser Anschläge aus der Perspektive der Geistes- und Sozialwissenschaften".

2014 Organisation du workshop « Ethnographier les institutions pénales » au Centre Marc Bloch de Berlin.

2014 Organisation d’un « Forum Marc Bloch » au Berlin Social Science Center (WZB). Invitée : Barbara Thériault, Université de Montréal.

2014 Co-organisateur des journées d’étude « Minorisations en actes : race, classe, genre au prisme de l'ethnographie » avec Sarah Mazouz (CMB), Mathilde Darley (CMB – CNRS), Nicolas Hubé (Paris I – Université Viadrina Francfort-sur-Oder) et Anika Keinz (Université Viadrina Francfort-sur-Oder). Manifestation organisée en partenariat entre le Centre Marc Bloch et l’Université européenne Viadriana (Francfort-sur-Oder).

2014 Co-organisateur du workshop « New Public Management in France and Germany » avec Tanja Bogusz (CMB) et Camille Roth (CMB – CNRS). Centre Marc Bloch Berlin.

Ce workshop réunit un chercheur français (Philippe Bezes, CERSA-CNRS) et une chercheuse allemande (Sabine Kuhlmann, Université de Postdam) afin de faire un état des lieux des travaux sur l’implémentation du New Public Management en France et en Allemagne.

2012 Co-organisateur du séminaire « Forscher und Polizisten: Macht über Wissen, Wissen über Macht? » avec Mathilde Darley (CESDIP-CNRS) et Mélina Germes (CMB), destiné à rassembler des sociologues spécialistes de la police français et allemands. Centre Marc Bloch, Berlin.

2012 Co-organisateur des journées d’étude « Les immigrés et leurs descendants au sein des institutions françaises et allemandes » avec Ariane Jossin (CMB) et Ingrid Tucci (DIW). Centre Marc Bloch, Berlin. Une publication des communications est en cours.

2008 Co-organisateur du colloque « L’Etat au prisme du contrôle des déviances. Plaidoyer pour une approche ethnographique » avec Mathilde Darley (CESDIP/CNRS), Eddie Hartmann (Université Humboldt/EHESS) et Gwénaëlle Mainsant (IRIS/EHESS). En partenariat avec le Laboratoire Européen Associé, le Centre Marc Bloch, l’Université Franco-allemande et la Berlin Graduate School of Social Sciences.

2007 Co-organisateur avec Grégory Salle (CLERSE-CNRS) d’un séminaire franco-allemand sur le thème « Recherches qualitatives allemandes en sociologie des déviances» à la Maison des Sciences de l’Homme à Paris, le 19 décembre 2007, financé par le Laboratoire Européen Associé (LEA). Des chercheurs allemands ont été invités, une publication des actes est en cours.

2006 Co-organisateur avec Fabien Jobard (CESDIP-CNRS) d’un séminaire franco-allemand sur le thème « Travail policier et discriminations ethniques en France et en Allemagne » à la Maison des Sciences de l’Homme à Paris, le 27 juin 2006, financé par le Laboratoire Européen Associé (LEA). Des chercheurs français et allemands ont été invités, une publication des actes est en cours (aux éditions du MPIAIS).

Aktivitäten

Forscher

2014 Enseignant vacataire en science-politique à l’Université de Picardie Jules Verne.

2010 - 2012 Lehrbeauftragte am Institut d'Etudes Politiques de Toulouse (Politikwissenschaft)

HomoCop. Police et homosexualités

L’objectif du projet « HomoCop » est de comprendre le passage de la répression de l’homosexualité à sa reconnaissance à travers les transformations des institutions policière et gendarmique. La police et la gendarmerie françaises sont traditionnellement hostiles à toute forme de revendications professionnelles fondées sur des identités genrées et/ou ethnoraciales. À la différence des pays anglo-saxons, les revendications professionnelles sont en France portées par les syndicats de police et se concentrent uniquement sur des dimensions corporatistes. Des travaux récents ont ainsi montré la difficulté, voire l’impossibilité, de porter collectivement la cause des femmes policières ou des conflits professionnels liés à l’origine ou à la culture supposée. Le cas des sexualités vient cependant nuancer ce constat. En effet, il existe depuis 2001 une association professionnelle qui réunit des policier.e.s et des gendarmes LGBT de tous grades dont l’institutionnalisation semble ouvrir un espace de reconnaissance d’une « cause homosexuelle ». À ce titre, notre recherche vise à comprendre les ressorts de cette mobilisation professionnelle inédite ainsi que ses effets sur les trajectoires des policiers et policières homosexuel.le.s et sur les rapports entre l’institution policière et les publics LGBT. En partenariat avec une équipe de chercheurs allemands, notre recherche intègre également une perspective comparative franco-allemande.

Publikationen

Ouvrages

2018  Police. Questions sensibles. Presses Universitaires de France, codirection avec Fabien Jobard.

Articles dans des revues à comité de lecture

2017 Le policier et le culturel, Cultures et Conflits, vol. 3, n°107, p. 123-141.

2015 (avec René Lévy), Minority Police Officers in the French Police: the « Republican tradition » and the Workplace Experience of Minority Officers, European Journal of Policing Studies, vol. 2, n°4, pp. 405-421.

2015 Origines contrôlées. Police et minorités en France et en Allemagne, Sociétés contemporaines, vol. 1, n°97, pp. 101-127.

2014 Une virilité interpellée ? En quête de genre au commissariat, Genèses, vol. 4, n°97, pp. 67-86 (avec Mathilde Darley).

2014 Les trois types purs de la domination légitime (traduction d’un texte inédit en français de Max Weber), Sociologie, vol. 5, n°3, pp. 291-302 (avec Elisabeth Kauffmann).

2014 Les types purs de la domination légitime dans l’œuvre de Max Weber : le sens d’une trilogie, Sociologie, n°3, vol.5, pp. 319-333 (avec Yves Sintomer).

2011 Warum kontrolliert die Polizei (nicht)? Unterschiede im Handlungsrepertoire deutscher und französischer Polizisten, Soziale Probleme, vol. 2, n°22, pp. 174-206 (avec Tim Lukas).

2011 Des corps étrange(r)s dans la police ? Les policiers minoritaires à Paris et à Berlin, Lauréat du deuxième prix « jeune auteur 2010 », Sociologie du Travail, Vol. 53, n°4, pp. 460-477.

2010 « Introduction au numéro spécial « l’Etat au prisme du contrôle des déviance : plaidoyer pour une approche ethnographique ». Déviance et Société, vol. 34, n°2, pp. 145‑147 (avec Mathilde Darley, Gwénaëlle Mainsant, et Eddie Hartmann).

2010 Esquisse du pouvoir policier discriminant. Une analyse interactionniste des cadres de l’expérience policière. Déviance et société, vol. 34, n°2, pp. 267-278.

Chapitres d’ouvrage

2018 Légitimités policières, approches comparées (avec Fabien Jobard), in Gauthier, Jérémie et Jobard, Fabien, Police. Questions sensibles, Paris, Presses Universitaires de France.

2018 Un art français de la déviance policière, in Gauthier, Jérémie et Jobard, Fabien, Police. Questions sensibles, Paris, Presses Universitaires de France.

2018 Bon flic, bon genre. L’ordre des sexes dans la police (avec Mathilde Darley), in Jérémie Gauthier et Fabien Jobard, Police. Questions sensibles, Paris, Presses Universitaires de France.

2018 Le contrôle au faciès devant le tribunal. Entretien avec Slim Ben Achour, in Jérémie Gauthier et Fabien Jobard, Police. Questions sensibles, Paris, Presses Universitaires de France.

2016 Cultural Profiling? Police, prevention and minorities in Berlin, in Ross, Jacqueline et Delpeuch, Thierry, Handbook on Comparative Intelligence-Led Policing, Elgar Press, pp. 253-272.

2010 Kontrollpolitik und Konflikteskalation in benachteiligte Stadtteilen. Ein deutsch-französischer Vergleich, in Soeffner, Hans-Georg (Hrsg.) (2010): Unsichere Zeiten. Herausforderungen gesellschaftlicher Transformationen. Verhandlungen des 34. Kongresses der Deutschen Gesellschaft für Soziologie in Jena 2008. Wiesbaden: VS Verlag (avec Carsten Keller).

Traduction et édition scientifique

2012 - 2015 Traduction et édition scientifique de deux textes inédits en français issus d’Économie et Société de Max Weber.

2010 Numéro spécial « L’Etat au prisme du contrôle des déviances. Plaidoyer pour une approche ethnographique », coordonné avec Mathilde Darley, Eddie Hartmann et Gwénaëlle Mainsant, Déviance et société, vol. 34, n°2.

Articles dans des revues sans comité de lecture

2017 Les policiers berlinois comme « professionnels de l’intégration » ?, Les Cahiers de la Sécurité et de la Justice, n°40, p. 81-89.

2017 L’art français de la déviance policière, La Vie des Idées, [http://www.laviedesidees.fr/_Bosch-Jerome_.html]

2016 Les logiques politiques de la répression policière, Metropolitiques, [http://www.metropolitiques.eu/Les-logiques-politiques-de-la.html]

2012 Générations et frustration : deux pistes d’interprétation du racisme policier, Contretemps, [http://www.contretemps.eu/interventions/g%C3%A9n%C3%A9rations-frustration-deux-pistes-interpr%C3%A9tation-racisme-policier]

2009 A Berlin, le contrôle par la prévention, Plein Droit, n°81, pp. 24-29


An-Institut

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin