Dr. Mathilde Darley | Assoziierte Forscherin

Mobilität, Migration und räumliche Neuordnung
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
E-Mail: mathilde.darley  ( at )  gmail.com Tel: +49(0) 30 / 20 93 70700

Mutterinstitut : CESDIP (Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales), Guyancourt. | Position : CNRS-Forscherin | Fachbereich : Politikwissenschaft , Soziologie |

Biographie

Mathilde Darley promovierte 2008 am Pariser Institut für Politikwissenschaft (Sciences Po) zum Thema "Grenze, Asyl und Abschiebehaft. Die staatliche Migrationskontrolle und deren Umgehung in der Tschechischen Republik und Österreich" (Betreuung: Prof. G. Mink). Im Rahmen ihrer Dissertation verbrachte sie drei Jahre (2004-2007) am französischen Forschungszentrum für Sozialwissenschaften in Prag (CEFRES).

Sie ist seit 2009 Forscherin am CNRS und war zwischen 2011 und 2014 als CNRS-Forscherin am Centre Marc Bloch. Seit September 2014 ist sie im CESDIP (Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales) tätig und am Centre Marc Bloch assoziiert.

Sie war Mitglied des ANR-Forschungsprogramms TerrFerme (2009-2014, s. http://terrferme.hypotheses.org/) und hat in diesem Rahmen zum Thema Abschiebehaft und Migrationskontrolle in Deutschland gearbeitet.

Zwischen 2014 und 2018 hat sie zusammen mit Prof. Rebecca Pates (Universität Leizpig) das deutsch-französische (ANR-DFG) Forschungsprojekt ProsCrim (Menschenhandel im Lichte institutioneller Praktiken. Ein deutsch-französischer Vergleich) geleitet.

Zwischen 2017 und 2020 hat sie die Zeitschrift Champ Pénal/Penal Field geleitet, und seit 2020 ist sie Vize-Direktorin des Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (Cesdip).

Ihre Forschungsschwerpunkte sind Migrationskontrolle, Prostitution, Menschenhandel zum Zwecke sexueller Ausbeutung, Polizeiarbeit, Justiz und Gender.

Lebenslauf als Datei
Stipendium

Bourse d'aide à la recherche, CEFRES (Centre français de recherche en sciences sociales, Prague, République tchèque), 2004-2007.

 

Bourse post-doctorale Lavoisier (Ministère des Affaires Etrangères), CMB.

 

Stipendiatin der Humboldt-Stiftung.

 

Forschungsthema

Migration und Kontrolle (Abschiebehaft, Grenzkontrolle und polizeiliche Kooperation), Devianzkontrolle, Politische Instrumente zur Regulierung der Sexualität, Prostitution und Migration, Polizeisoziologie, Gender und Public Action, Soziologie der nichtstaatlichen Akteure, Soziologie des Staates.

 

Titel der Dissertation

Asyl, Grenze und Abschiebehaft. Migrationskontrolle und deren Umgehung in Österreich und in der tschechischen Republik. Verteidigt am 16.06.2008 am Institut für Politikwissenschaft (Sciences Po) Paris. Promotion mit Auszeichnung (mention très honorable avec félicitations du jury)

Institution der Dissertation

CESDIP

Betreuer

Prof. Georges Mink

Projekte

2014 - 2018 : Leitung (mit Rebecca Pates, Université Leipzig) des deutsch-französischen ANR-DFG ProsCrim (Menschenhandel im Liechte institutioneller Praktiken. Ein deutsch-französischer Vergleich).

Forschungsteam: Anne Dölemeyer (Universität Leipzig), Gilles Favarel-Garrigues (CNRS - CERI), Christiane Howe (Humboldt-Universität), Alban Jacquemart (IRISSO), Milena Jaksic (CNRS-ISP), Fabien Jobard (CNRS - CMB), Julia Leser (Universität Leipzig), Gwénaëlle Mainsant (CNRS - IRISSO), Lilian Mathieu (CNRS-ENS Lyon), Muriel Mille (UVSQ), Nadege Ragaru (CNRS-CERI), Daniel Schmidt (Universität Leipzig).

Publikationen

Direction d’ouvrages et numéros de revues

(Dir., avec C. Lancelevée) « Faire tenir les murs. Pratiques professionnelles en milieu fermé », Sociétés contemporaines, A paraître, Septembre 2016.

(Dir., avec G. Mainsant) « Police du genre », Genèses, 4, 97, 2014.

(Dir., avec C. Lancelevée, B. Michalon) « Où sont les murs ? Penser l’enfermement en sciences sociales », Cultures et Conflits, 90, 2013.

(Dir., avec N. Fischer) « Le contrôle de l'immigration, entre logique pénale et logique administrative », Champ Pénal / Penal Field, 1, 2010.

(Dir., avec J. Gauthier, E. Hartmann, G. Mainsant) « L’Etat au prisme du contrôle des déviances. Plaidoyer pour une approche ethnographique », Déviance et société, 2, 2010.

Articles et chapitres d’ouvrages (sélection)

 (avec Jérémie Gauthier) « Une virilité interpellée ? En quête de genre au commissariat », Genèses, 4, 97, 2014, p. 67-86.

 (avec Gwénaëlle Mainsant) « Introduction : Police du genre », Genèses, 4, 97, 2014, p. 3-7.

« Le bon, la brute et le migrant ? Le rôle négocié des acteurs religieux dans un dispositif policier d’enfermement des étrangers en Allemagne », Sociologie du travail, 56, 4, 2014, p. 472-492.

« Les coulisses de la nation : Assignations genrées et racialisées dans les pratiques d’assistance aux étrangers en situation irrégulière », Sociétés contemporaines, 94, 2014, p. 19-39.

(avec C. Lancelevée, B. Michalon) « Introduction : Où sont les murs ? Penser l'enfermement en sciences sociales », Cultures & Conflits, 90, 2013, p. 7-20.

« "Trouvez-vous une femme ici et tout s'arrangera..." L'intervention religieuse auprès d'étrangers placés en rétention », Genre, sexualité et société, 8, 2012.

« Les dispositifs d’enfermement des étrangers : des enfermants aux enfermés, (dé)légitimer la violence légale », in Laforgue Denis, Rostaing Corinne (dir.),Violences et institutions. Réguler, innover ou résister ?, Paris, CNRS Editions, 2011, p. 225-243.

« La construction du problème de l’immigration en République tchèque : l’action publique sous influence européenne ? », Politique européenne, 31, 2010, p. 65-90.

« Le pouvoir de la norme. La production du jugement et son contournement dans les lieux d’enfermement des étrangers », Déviance et Société, 2, 2010, p. 229-239.

« L’enfermement des étrangers en Autriche et en République tchèque : du contrôle et de son contournement », in Kobelinsky Carolina, Makaremi Chowra (dir.), Enfermés dehors. Enquêtes sur le confinement des étrangers, Paris, Editions du Croquant/Collection Terra, 2009, p. 63-83.

« Prostitution in nightclubs in border areas of the Czech Republic », French Review of Sociology (Edition annuelle en anglais), 2009, p. 95-124.

« Le contrôle migratoire aux frontières Schengen : Pratiques et représentations des polices sur la ligne tchéco-autrichienne », Cultures & Conflits, 71, 2008, p. 13-29.

« La prostitution en clubs dans les régions frontalières de la République tchèque », Revue française de sociologie, 48 (2), avril-juin 2007, p. 273-306.

« Le statut de la victime dans la lutte contre la traite des femmes », Critique internationale, 30, 2006, p. 103-122.