Pascal Schneider | Assoziierter Doktorand

Mobilität, Migration und räumliche Neuordnung
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
E-Mail: pascal.charles.schneider  ( at )  gmail.com Tel: +49(0) 30 / 20 93 70700

Mutterinstitut : Université Paris Sorbonne | Fachbereich : Zeitgenössische Geschichte |

Biographie

2020 - 2021 : Année universitaire de césure

Depuis Septembre 2020 : Enseignant d’histoire-géographie à Haguenau (Bas-Rhin, Collectivité européenne d’Alsace -CeA, Grand Est)

2017 - 2020 : Enseignant d’histoire-géographie dans un lycée de Paris (XVème)

Depuis mars 2017 : Associé au CEFRES de Prague

Depuis 2017 : Membre du collège doctoral franco-allemand « L'histoire internationale par l'interdisciplinarité. Perspectives franco-allemandes et européennes au XXe siècle (selon convention CDFA 02-17) (ref OSCAAR 2016 284)

2017 : Prüferqualifizierung telc Deutsch B1-B2 inklusive der Prüfung telc Deutsch B1-B2 Beruf in Berlin

De novembre 2016 à juillet 2017 : Représentant des doctorants au Centre Marc Bloch de Berlin (participation aux Conseils de Labo, fonction de représentation et de médiation, gestions des bureaux,...)

2016 – 2017 : Participation aux séminaires de recherche sur l’histoire du national-socialisme du Prof. Dr. Michael Wildt à la Humboldt-Universität de Berlin (semestre d’été 2016, semestres d’hiver et d’été 2017)

Depuis Janvier 2016 :

Rattachement au centre Marc Bloch de Berlin et association aux groupes de travail « Individu, société et culture à l’époque nationale-socialiste » de 2016 à 2018, sous la direction de Klaus-Peter Sick et de « Choix sous contrainte » sous la direction de Sonia Combe.

De 2018 à 2020, membre associé au Pôle de recherche État, normes et conflits politiques, sous la direction de Guillaume Mouralis et de Andrea Kretschmann

A partir de 2021, membre associé au Pôle 2 de recherche Mobilités, Migrations, Recomposition des espaces, sous la responsabilité de Isabelle Löhr et de Nikola Tietze, co-organisatrices Johara Berriane, Lucie Lamy et Paula Seidel.

Depuis 2016 : Membre de l’UMR 8138 SIRICE (Sorbonne – Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe)

Depuis 2016 : Doctorant en histoire contemporaine, sous la direction de Johann Chapoutot Université Sorbonne Université, en co-tutelle avec Universität des Saarlandes sous la direction du Prof. Dr. Dietmar Hüser

Sujet :  Étude sociographique et idéologique des membres du NSDAP des régions d’Alsace-Moselle, Eupen et des Sudètes annexées au IIIème Reich, de 1938 à 1944 

2013-2015 : Enseignant de l’option histoire de l’art au lycée à Strasbourg

2010-2015 : Enseignant en section européenne allemand à Strasbourg

2001-2015 : Enseignant de l’option de langue et culture régionales en Alsace dans l'Académie de Strasbourg

Depuis 1998 : Enseignant d’histoire-géographie dans le secondaire

Lebenslauf als Datei
(cotutelle)
Titel der Dissertation

Étude sociologique des membres du NSDAP dans les territoires annexés au IIIème Reich de 1938 à 1944

Zusammenfassung der Dissertation

     Mon sujet de doctorat est dans la continuité de mon travail de Master 2 de recherche, spécialité histoire et civilisation de l’Europe, à l’université de Strasbourg, sous la direction de Monsieur Claude Muller. Cette étude, Saverne 1940 -1944 : Germanisation et nazification d’une ville alsacienne d’arrondissement durant l’annexion, soutenue en septembre 2014, propose une analyse des réactions de la population locale à l’annexion, à travers différentes sources. Il était principalement question de la germanisation, puis la nazification, qui a permis de voir une certaine improvisation des autorités allemandes en place, avec des moyens, qui furent d’abord conséquents, avant de constater un essoufflement, pour finir avec un échec. Dans ce travail, l’engagement de certains habitants avait été étudié. Pour ma thèse, l’objectif est d’approfondir ma recherche sur l’ensemble des membres du NSDAP sur les arrondissements alsaciens de Haguenau et de Saverne. Effectivement, pour ces deux arrondissements du Bas-Rhin, situés respectivement au nord-ouest et au nord de l’Alsace, toutes les fiches de membres sont consultables. C’est ainsi que, dans le cadre de mon mémoire, j’ai étudié les membres du NSDAP de la ville de Saverne, et élaboré pour cela une fiche d’analyse unique et inédite, qui a été affinée au maximum, et qui peut être utilisée pour l’ensemble des fiches restantes de cet arrondissement, c’est-à-dire plus de 90 % du lot d’archives 1366 W 6/1, 6/2 et 6/3, et de même pour l’arrondissement de la ville de Haguenau. Ensuite, il s’agira de faire un comparatif avec les données d’autres territoires européens, l’Autriche et les Sudètes, annexés par le Troisième Reich.

     On essayera de comprendre le processus d’adhésion, après avoir comparé l’origine des personnes, les âges et les professions, de Français, d’Autrichiens ou des habitants des Sudètes, au NSDAP, sans que cela ne fût obligatoire. Étaient-ils tous des Volksdeutsche ? S’agissait-il de nationaux-socialistes convaincus ou bien de véritables opportunistes ? Peut-on définir une attitude générale d’opportunisme et d’intérêt quelconque de ces adhérents ? Quel bénéfice pouvait apporter cette adhésion ? En effet, dans des territoires annexés aussi différents que l’Autriche, les Sudètes et l’Alsace-Lorraine, les personnes ralliées suivaient- elles les mêmes raisons ou chaque territoire est-il particulier et unique ? Et observe-t-on une homogénéité de ces territoires ou peut-on déceler à l’intérieur de ces régions encore d’autres spécificités, économiques ou religieuses par exemple, ou une opposition ville-campagne ? Ou s’agit-il de destins individuels, de personnes intimement convaincues à divers degrés, pour diverses raisons, par les idées du NSDAP, qui ont simplement fait la démarche de leur adhésion, sans l’influence familiale ou d’un groupe ou d’une spécificité sociologique ? Faut-il chercher les raisons dans l’histoire particulière de chaque région, voire de chaque arrondissement, dans ses spécificités culturelles ? Autant de questions auxquelles cette étude s’attachera à donner des éléments de réponse. 

Institution der Dissertation

Sorbonne Université

Betreuer

Johann Chapoutot

Organisation von Veranstaltungen

10.12.2021 :

Journée des doctorants SIRICE (Sorbonne, Identités, Relations Internationales etCivilisations de l’Europe) CNRS UMR 8138, Transfert et transmission du XIXème à nos jours : approches politiques, culturelle et matérielle, Sorbonne, Paris.

Aktivitäten

Enseignant d'histoire-géographie dans le secondaire.

Étude sociologique des membres du NSDAP dans les territoires annexés au IIIème Reich de 1938 à 1944 (Alsace, Moselle, Eupen-Malmédy, Sudètes).

L’étude des membres du NSDAP, le Parti national-socialiste des travailleurs allemands, dans les territoires annexés au IIIème Reich, de l’Alsace et de la Moselle pour la France, d’Eupen-Malmédy pour la Belgique et des Sudètes pour la Tchécoslovaquie, de 1938 à 1944, est une étude comparative entre quatre territoires européens. Cet acte délibéré, car l’adhésion au NSDAP n’était pas obligatoire, résultait d’une longue démarche, souvent individuelle, parfois inscrite dans une nécessité sociale, éventuellement familiale. Les décisions individuelles pouvaient être opportunistes dans le but d’améliorer la position sociale ou de faire une meilleure carrière. Par ailleurs, les adhésions collectives, d’une famille par exemple, sont plutôt en lien avec des traditions – religieuses, culturelles, sociales – fortes, se pliant à un moment au discours dominant. L’objectif novateur de cette prosopographie est la comparaison européenne, avec des éléments communs pertinents pour tous les groupes étudiés. Cette étude des populations germanophones en dehors de l’Allemagne, puis en marge du Reich après leur annexion, apportera une connaissance nouvelle sur des individus, qui ont vu dans la défense du «Auslandsdeutschtum » du NSDAP, leur salut national et culturel, en adhérant au Parti national-socialiste des travailleurs allemands, et en acceptant parfois des responsabilités.

Publikationen

PUBLICATIONS ET COLLABORATIONS

Articles :

Publication des actes du colloque international : 27. ústecké kolokvium, « Poslední rok druhé světové války na území Říšské župy Sudety a Protektorátu Čechy a Morava 1944-1945 », Ústí nad Labem 21. – 22.10.2021 ; 27. Aussiger Kolloquium, « Das letzte Jahr des Zweiten Weltkriegs auf dem Gebiet von Reichsgau Sudetenland und Reichsprotektorat Böhmen und Mähren 1944-1945 », Aussig 21.-22.10.2021, sous la titre de la communication « Das letzte Jahr des Zweiten Weltkriegs im Kreis Eger : Verwaltung, Propaganda, Spende » (à paraître en 2022)

« Les responsables locaux nationaux-socialistes, les Ortsgruppenleiter, dans les territoires annexés (1938 – 1944) entre choix et contraintes : étude comparée entre l’Alsace et les Sudètes », actes en français de la communication en allemand « Die NSDAP – Ortsgruppenleitern zwischen Wahl und Zwang : Elsass und Sudetenland im Vergleich » de la journée d’étude franco-allemande au Centre Marc Bloch de Berlin, dans le cadre du Pôle de recherche « État, normes et conflits politiques », Choix sous contraintes /Entscheidungen in Extremsituation. Éditions du CNRS (à paraître en 2022)

« Du confinement de la rédaction à l’isolement sanitaire : deux doctorants séparés par la Covid-19 », N°6 (2021) - « Recherches, histoire et coronavirus », Numéro spécial d’Enquêtes, revue de l’école doctorale « Histoire moderne et contemporaine » (ED 188) https://ed188.hypotheses.org/enquetes-6

«  L’étude sociologique des membres du NSDAP dans les territoires annexés au IIIème Reich de 1938 à 1944 (Alsace, Moselle, Eupen-Malmédy, Sudètes). Exemple d’une prosopographie à l’échelle européenne », actes de la journée d’étude des doctorantes & des doctorantsde l’École doctorale d’histoire moderne et contemporaine (ED 188) « Construire et maintenir un réseau. Biographie et prosopographie : individus et groupes sociaux en histoire », Lettres Sorbonne Université, Enquêtes, N° 3 (2018)  https://ed188.hypotheses.org/enquetes-3

Collaborations :

Les années 40 ou la vie quotidienne sous des régimes d’exception, catalogue d’exposition de l’exposition temporaire présentée à la Maison du Kochersberg à Truchtersheim en 2005, conçue et réalisée par Henri-Pascal JUNG, Albert LORENTZ, Louis LUDES, Lise POMMOIS et Pascal SCHNEIDER.

ANSTETT, Marlène, Gommées de l'Histoire. Des Françaises incorporées de force dans le Service du Travail féminin du IIIème Reich, Éditions du Signe, 2015.

BLUM, Robert, Le présent éternel, Une enfance rhénane (1931-1943), Souvenirs, Mémoire d’Alsace, La Nuée Bleue/DNA, Strasbourg, 1992.

VONAU, Pierre, « Alexander Kraemer (1911-1991), docteur en médecine, militant autonomiste, Kreisleiter et historien du Pays de Hanau », Pays d’Alsace, Société d’Histoire et d’Archéologie de Saverne et Environs, 2013-I, p.45 à 48

VONAU, Pierre, « Hohbarr-Schule (1940-1944), Les lycéens savernois sous la croix gammée », Pays d’Alsace, Mélanges offerts à Henri Heitz, Extraits, Deuxième partie, Société d’Histoire et d’Archéologie de Saverne et Environs, Cahier Varia, n°208, III – 2004, p. 111 à 127

Le livre mémoire – Les écoles de la République, une certaine idée de l’école, collectif, Édité par ECLECTIS, 1993.

« 1941 La mise au pas », Saisons d’Alsace, n° 114, La Nuée Bleue, 1991.

Recension

Francia-Recensio 2021/3

Patrick Neuhaus, Die Arno Breker-Ausstellung in der Orangerie Paris 1942. Auswärtige Kulturpolitik, Kunst und Kollaboration im besetzten Frankreich, Berlin (Neuhaus Verlag) 2018, 161 S., 49 Abb., ISBN 978-3-937294-08-7, EUR 28,00, https://journals.ub.uni-heidelberg.de/index.php/frrec/issue/view/5748

Francia-Recensio 2020 2 ISSN :

Luise Stein, Grenzlandschicksale. Unternehmen evakuieren in Deutschland und Frankreich 1939/1940, Berlin, Boston (De Gruyter Oldenbourg) 2018, VIII - 396 S., 20 Abb., 6 Tab. (Schriftenreihe zur Zeitschrift für Unternehmensgeschichte, 31), ISBN 978 – 3 – 11–058898 – 9, https://journals.ub.uni-heidelberg.de/index.php/frrec/issue/view/5128

Annales. Histoire, Sciences sociales, sur le thème « Sources, archives », numéro 2/2019,

Albert Speer, Journal de Spandau. Les confessions d’un pilier du IIIe Reich, trad. De M. Brottier et D. Auclères, Paris, Pluriel, [1975] 2018, 632 p. Annales, Histoire, Sciences sociales, 74e année, n° 3/4, juillet-août 2019, Archives, https://dx.doi.org/10.1017/ahss.2020.102

Francia-Recensio 2018 2 ISSN : 2425-3510

Dirk Thomaschke, Abseits der Geschichte. Nationalsozialismus und Zweiter Weltkrieg in Ortschroniken, Göttingen, 2016, 356 S, https://journals.ub.uni-heidelberg.de/index.php/frrec/article/view/48527/41932

VALORISATION DE LA RECHERCHE

2022 Carnet de Recherche du CEFRES, Actualités des sciences humaines et sociales en Europe centrale, compte-rendu du 27ème Colloque d’Ústí nad Labem des 21 et 22 octobre 2021, La dernière année de la Seconde Guerre mondiale sur le territoire du Reichsgau Sudetenland dans le Protectorat de Bohême et Moravie 1944 - 1945

2018 Terrain de recherche Sorbonne Université : des doctorants de la Faculté des Lettres Sorbonne Université présentent en images leur terrain de recherche, http://lettres.sorbonne-universite.fr/Pascal-Schneider

23.11.2014 Journal de 13h de TF1 de Claire Chazal, Zoom Strasbourg, pour le 70ème anniversaire de la Libération de l’Alsace, sujet de Romain Goichon