Publications


Crimes. Droit de la guerre, transgressions et procès

March 24, 2020

Guillaume Mouralis , Direction: Hervé DREVILLON & André LOEZ

Essay aus Sammelband

Edition: Passés / Composés
ISBN: 978-2-3793-3248-7

Guillaume Mouralis, "Crimes. Droit de la guerre, transgressions et procès", in André Loez, dir., Mondes en guerre. Tome III: Guerres mondiales et impériales. 1870-1945, Paris, Berlin & Passés Composés, p. 671-701 (+ illustrations et notes).

Mondes en guerre - Tome III

Guerres mondiales et impériales. 1870-1945

Explorer la diversité des pratiques guerrières sur tous les continents depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, telle est l’ambition des Mondes en guerre. Dès l’Antiquité, objet du premier volume, la formation d’empires alimenta un vaste processus de confrontations et d’échanges militaires, avant que l’ère des Grandes Découvertes, au départ du second volume, ne déclenche l’intégration de tous les continents dans un espace martial unifié.

Ce troisième tome explore les guerres mondiales et impériales entre 1870 et 1945, séquence historique où la puissance nouvelle des armes industrielles marque tant d’espaces, de l’Afrique colonisée aux tranchées de la Somme, des steppes de Russie aux immensités du Pacifique. À travers une analyse sur la longue durée d’une période marquée par la sujétion du globe aux grandes puissances militaires, et par une approche thématique – les combattants, les armes, les empires, les mobilisations, les refus ou encore les crimes de guerre –, les auteurs, sous la direction d’André Loez, mêlent histoire au ras du sol, donnant leur place à tous les acteurs ordinaires, et questionnement global sur l’importance des guerres pour les sociétés qui les traversent. Texte, iconographie et cartes inédites permettent ainsi de saisir, dans leur diversité, les expériences humaines de la guerre dans le monde.



Europa. Die Gegenwart unserer Geschichte

February 01, 2020

Etienne Francois, Thomas Serrier (edd.)

Edition: wbg Theiss
ISBN: 978-3-8062-4021-4

Jakob Vogel, Mitherausgeber des dritten Bandes.

Was macht Europa aus?

Europa ist ein grandios reicher Kulturraum mit einer überwältigend vielfältigen Geschichte. Seit Ende des 15 Jh.s haben die Europäer begonnen, die Welt zu entdecken, sie zu unterwerfen und auszubeuten. In der Welt wird Europa vielfach bewundert, selbst fühlt es sich in einer Krise - all das ist Europa.

Was Europa ausmacht, das analysieren und beschreiben über 100 Weltbürger: Historiker und Intellektuelle aus Frankreich und Deutschland, Italien, England, aber auch aus den USA, Indien oder Japan. Entstanden ist eine unvergleichliche Geschichte Europas, ein Riesenmosaik der Erinnerungsorte, von der Nymphe Europa bis Tschernobyl, vom Hadrianswall bis zur Berliner Mauer, von der Kalaschnikow bis zum VW-Käfer, von Demokratie bis Holocaust.

  • Drei umfangreiche Bände im Schuber - eine große Reise durch Völkerkunde, Archäologie, Religion, Politik, Kunst und Küche Europas
  • Die Geschichte unserer Gegenwart: vom Spanischen Bürgerkrieg bis zum Nationalsozialismus, von Caesar bis Stalin, von Rom bis Berlin
  • Vielfalt und Widersprüche: was uns eint und was uns trennt
  • Europa und die Welt: globale Verflechtungen, Einflüsse und Austausch

Der Leser wird mitgenommen auf eine Reise durch Völkerkunde und Archäologie, durch Religion und Politik, durch Volkswirtschaft, Kunst und Kochkunst. Noch nie wurde Europa einer solch umfassenden Befragung unterzogen wie in diesem Großwerk. Was macht Europa aus? Hier finden Sie die Antwort.



30 | 2019 Histoire et philosophie de la psychiatrie au XXe siècle : regards croisés franco-allemands

January 16, 2020

Emmanuel Delille , Elisabetta Basso

Sammelband
Revue Germanique Internationale
Edition: CNRS EDITIONS
Collection: Revue Germanique Internationale
ISBN: ISBN 978-2-271-13065-5

Le présent numéro a l’ambition d’explorer de manière systématique l’histoire franco-allemande de la psychiatrie, en soulignant que les traditions nationales partagent une histoire commune. Il favorise l’histoire du dialogue franco-allemand dans le champ de la santé mentale, en soumettant à la réflexion de véritables cas d’étude : la psychiatrie militaire durant la Première Guerre mondiale, la psychiatrie strasbourgeoise sous l’administration allemande, l’émergence de catégories nosographiques (la paranoïa, le trouble post-traumatique), la question du placement familial, le parcours intellectuel de Jean Oury, la réception française du test de Rorschach et de la psychopathologie phénoménologique germanophone à partir des années 1920, aussi bien que le débat autour du domaine de la psychiatrie sociale. Les contributions interrogent non seulement les divers contextes culturels de ces échanges, les enjeux intellectuels et les matériaux qui, de manière parfois contingente, en ont déterminé l’histoire, mais aussi les sources et les fondements plus spécifiquement théoriques qui ont rendu possible, sur le terrain de la psychiatrie, le transfert de méthodes, de pratiques et aussi de techniques aux XIXe et XXe siècles entre la France et l’Allemagne. Exploration de la manière dont les idées circulent et sont réappropriées entre ces frontières à partir de la rencontre de figures intellectuelles, d’emprunts d’une science à une autre, des controverses qu’ils suscitent : ce dossier reflète finalement ce mouvement des acteurs, débats et savoirs d’un pays à l’autre, en se concentrant sur les conséquences de ces croisements et les éléments d’originalité qui en ressortent. Le dossier est complété par la publication de la correspondance inédite entre Gaston Bachelard et Ludwig Binswanger (1948-1955).



Liberté et religion - Relire Benjamin Constant

January 16, 2020

Denis Thouard

Monographie
CNRS Philosophie
Edition: CNRS EDITIONS
Collection: CNRS Philosophie
ISBN: 978-2-271-11610-9

Benjamin Constant (1767-1830) appartient par sa formation à l'époque des Lumières et par sa carrière au xixe siècle. Romancier (Adolphe), penseur politique (De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes), ce passeur entre plusieurs cultures (allemande, anglaise et française) a consacré quatre décennies à De la religion, un ouvrage peu commun et d'ample dimension, à l'ambition systématique.
Comment une telle étude peut-elle se concilier avec la théorie du libéralisme politique dont il est l'un des pères ? Cela a-t-il une incidence sur notre conception moderne de la politique conçue comme un monde autonome ? C'est par le biais de cette oeuvre méconnue que Denis Thouard nous invite à redécouvrir Benjamin Constant. A rebours de nos opinions actuelles, la religion est pour Constant, au-delà d'un anticléricalisme déclaré, solidaire de la liberté et fonde la politique.
Combinant Jérusalem avec la Grèce antique, qui offrait l'image d'une religion indépendante de toute prêtrise, il attribue au phénomène religieux une puissance émancipatrice. Le livre montre comment son apologie politique des droits individuels est étayée par une théorie de la subjectivité religieuse ancrée dans le sentiment.



Reconnaissance ou mésentente ? Un dialogue critique entre Jacques Rancière et Axel Honneth

January 10, 2020

Édité par Jean-Philippe Deranty, Katia Genel

Edition: Éditions de la Sorbonne
Collection: Philosophies pratiques
ISBN: 979-10-351-0340-8

Axel Honneth a élaboré une critique de la société moderne au prisme du concept de reconnaissance. Jacques Rancière a construit une théorie de la politique moderne à partir du concept de mésentente. Ils s'attachent tous deux à analyser les logiques d’exclusion et de domination qui structurent les sociétés contemporaines. Dans un précieux dialogue, les deux philosophes explorent les affinités et les tensions entre leurs approches respectives. Ils contribuent ainsi à renouveler le cadre d’une théorie critique et à repenser les conditions du changement social et politique. La discussion est enrichie par des textes des deux penseurs, et elle est précédée d’une présentation substantielle qui remet en perspective ce dialogue critique.



"'Heureux' comme Adorno en France?"

December 12, 2019

Katia Genel, Agnès Grivaux, Frank Müller et Salima Naït Ahmed

Artikel (Online)
Recherches germaniques
Edition: Presses universitaires de Strasbourg
Collection: Recherches germaniques
ISBN: ISBN 979-10-344-0058-4


Transnational Cultures of Expertise: Circulating State-Related Knowledge in the 18th and 19th centuries (Colloquia Augustana, Band 36)

September 30, 2019

Jakob Vogel , Lothar Schilling


Building on the new critical historiography about the evolution of the European state, the book analyses how administrators, scientists, popular publicists and other actors tried to redefine the realms of state action in the "Sattelzeit" (Koselleck). By focussing on the specific strategies of these actors and on the transnational circulation and dissemination of state related knowledge itself, the contributors of the book highlight the fluidity and the interconnections of the European debate in the crucial period of the development of the modern nationstate and its administration. They study the common European features of the evolution of a new type of statehood built upon multiple circulations and transfers that forged administrative practices in the different fields of state action. Analysing important fields of expertise ranging from agricultural knowledge, mining sciences to anthropological knowledge, which laid the basis for the new "scientific" foundations of administration, the book underlines the necessity of a re-evaluation of the classical approaches to the history of state in the 18th and 19th centuries.



Qualitätspolitiken und Konventionen - Die Qualität der Produkte in historischer Perspektive

September 24, 2019

Prof. Dr. Robert Salais, Dr. Marcel Streng, Prof. Dr. Jakob Vogel

Edition: Springer Professional
Collection: Soziologie der Konventionen
ISBN: 978-3-658-26642-4

Die wirtschaftswissenschaftliche Standardtheorie interessiert sich selten für etwas anderes als Preise und Mengen. Die hier versammelten Beiträge behandeln dagegen die Qualität von Produkten und Dienstleistungen als konstitutives Prinzip der ökonomischen Beziehungen aus einer historischen Perspektive. Sie gehen davon aus, dass es ohne eine Konvention zwischen den Marktakteuren über die Qualität der gehandelten Ware gar keinen Markt geben kann. Qualitätskonventionen sind deshalb zentrale Elemente der soziohistorischen Dynamik von Ökonomien, die aus spezifischen sozialenKonstellationen entstehen. Dies macht eine enge Zusammenarbeit von Historikern und Konventionenökonomen notwendig. Heutzutage wird mit den Umweltfragen eine neue Dimension der Produktqualität zentral, die auch eine neue Lektüre der Konventionenökonomie notwendig macht, die sich auf die Unterscheidung von Objekt und Ding stützt.
Der InhaltMit Beiträgen von: Robert Salais.- Marcel Streng.- Jakob Vogel.- Anne-Françoise Garçon.- Alexander Engel.- Alain Dewerpe.- Dominique Margairaz.- Philippe Minard.- Alessandro Stanziani.- Vera Hierholzer.- Manuel Schramm.

Die Herausgeber
Prof. Dr. Robert Salais, Ecole Normale Supérieure de Paris Saclay.
Dr. Marcel Streng, Historiker und Fachübersetzer, Düsseldorf.

Prof. Dr. Jakob Vogel, Centre d’Histoire, Sciences Po Paris / Centre Marc Bloch, Berlin.



La Loyauté à Tout Prix. Les Floués Du « Socialisme Réel »

September 01, 2019

Sonia Combe

Edition: Édition Le Bord de l'eau
Collection: Clair et Net
ISBN: 9782356876560

À LA FIN DE LA GUERRE DES ANTIFASCISTES COMMUNISTES, PARMI LESQUELS DE NOMBREUX JUIFS, CHOISISSENT DE CONSTRUIRE « LE PREMIER ÉTAT ALLEMAND DES OUVRIERS ET DES PAYSANS ».

Ce sera la République Démocratique Allemande, pays où l'opposition au régime fut la plus faible du bloc de l'Est : il y eut peu de dissidents, pas d'opposition organisée comme en Pologne ou en Tchécoslovaquie avec la Charte 77, pas d'École comme celle de Georg Lukacs en Hongrie. Par loyauté vis-à-vis d'un régime dont ils approuvaient les buts, mais non le style et les méthodes, les marxistes est-allemands n'ont émis leurs critiques qu'au sein du Parti, et ce jusqu'à l'automne 1989. Lorsqu'ils prirent la parole publiquement afin de défendre le maintien d'une RDA non « comme elle avait été, mais comme elle aurait dû être », il était trop tard. Ils ne purent empêcher l'annexion sans condition de la RDA à la RFA dont l'Allemagne pourrait payer aujourd'hui le prix avec le vote, trente ans plus tard, en faveur de l'extrême-droite et le retour de l'antisémitisme. • Historienne du contemporain, SONIA COMBE est spécialiste de l’histoire du monde communiste est-européen et en particulier de l’Allemagne de l’Est. Elle est associée au Centre Marc Bloch, à Berlin où elle a enseigné à l’université Humboldt et à la Freie Universität. Tandis que la mise sur le même plan de la terreur nazie et du régime est-allemand tend à se banaliser outre-Rhin, il convient de remonter aux origines de la RDA. Interroger la notion de loyauté constitutive de l'identité de femmes et d'hommes dont « le rêve a été tué par des imbéciles » (Anderson) incite à repenser dans sa globalité l'expérience communiste.