Fabien Théofilakis | Researcher

Dynamics and Experiences of Globalisation
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
Email: fabien.theofilakis  ( at )  cmb.hu-berlin.de Tel: +49(0) 30 / 20 93 70700

Home Institution : Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne, Centre d’histoire sociale des mondes contemporains | Disciplines : History | former Department : Ecole d’histoire

Biography

After a teaching experience in France, Germany (Mainz) and Montreal (as a DAAD visiting professor), I was elected in 2016 lecturer in contemporary history at the University of Paris 1 Panthéon Sorbonne and attached to the Centre d'histoire sociale des mondes contemporaines where I continued my research on the war phenomenon, the Eichmann trial and opened a new project on the politics of care and state cultures between France, Germany and the United Kingdom from 1900 to 1970 through the management of prisoners of war. Since 2018, I have been participating in the ANR ANTRAC (Transdisciplinary Analysis of French Newsreels, 1945-1969). As a delegation at the Marc Bloch Center from September 2020, I joined the research focus 1 "State, political norms and political conflicts".

Researchtopic

History of the war and captivity; Franco-German history in the 20th Century; Nazism, Eichmann trial, political care and history of the state

"Helmut Can Be a Worker, Not a Lover": Relationships Between Germans POWs and French Women in Postwar France (1944–1948)

April 25, 2022

Fabien Théofilakis

Artikel aus Sammelband
Prisoners of War and Local Women in Europe and the United States, 1914-1956. Genders and Sexualities in History
Edition: Palgrace Macmillan
Collection: Prisoners of War and Local Women in Europe and the United States, 1914-1956. Genders and Sexualities in History
ISBN: 978-3-030-83829-4

Théofilakis, F. (2022). “Helmut Can Be a Worker, Not a Lover”: Relationships Between Germans POWs and French Women in Postwar France (1944–1948). In: Reiss, M., Feltman, B.K. (eds) Prisoners of War and Local Women in Europe and the United States, 1914-1956. Genders and Sexualities in History. Palgrave Macmillan, Cham. https://doi.org/10.1007/978-3-030-83830-0_9, p. 169-198.

https://link.springer.com/book/10.1007/978-3-030-83830-0?sap-outbound-id=DAA7FAD5A6B9B30121F8898778F9E7B701D601F7#toc

Abtract of the book:
This book brings together historians from Great Britain, the United States, Germany, France, Canada, Austria, and Latvia who have worked and published on fraternisation between Prisoners of War and local women during either the First or Second World War, providing the first comparative study of this multi-faceted phenomenon in different belligerent countries. By focusing on prisoners as wartime migrants and studying the nature and impact of their interactions with the local female population, this book expands the existing framework on prisoner of war studies. Its substantial scope and comparative approach make it an important point of reference in the growing research field of POW studies.

Abtract of the article:
The chapter "'Helmut Can Be a Worker, Not a Lover': Relationships Between Germans POWs and French Women in Postwar France (1944–1948)"examines the relationship between French women and German prisoners of war (POWs) in France within the broader context of a society focused on the economic, moral, and political reconstruction of the Republic after the German occupation of the Second World War. Some 600,000 German prisoners of war lived and worked in France from mid-1944 to December 1948 and became an essential source of manpower, especially in the countryside. By focusing on the politics of gender and sexuality, the chapter shows how the Liberation press reflected and influenced public opinion on the relationships between German prisoners and French women. It analyzes the role of the French state in the restoration and creation of norms in postwar France and uses the German prisoners to discuss the country’s difficult transition from war to peace after liberation


Faire l'histoire des violences en guerre. Annette Becker, un engagement

December 09, 2021

Fabien Théofilakis , Andrea Brazzoduro, Ken Daimaru

Sammelband
Silex
Edition: Creaphis
Collection: Silex
ISBN: 978-2-35428-165-6

L’histoire culturelle de la guerre s’est affirmée depuis près de quarante ans ; presque autant que l’engagement professionnel de l’historienne Annette Becker. Cette concordance vaut reconnaissance de sa contribution protéiforme à ce renouvellement historiographique.
Après s’être consacrée à la Grande Guerre et à sa mémoire, -Annette Becker a travaillé sur les liens entre les deux guerres mondiales et sur l’ensemble des violences de guerre du xxe siècle jusqu’au génocide des Tutsi au Rwanda. L’historienne s’est aussi attachée à montrer comment les artistes, les écrivains et les intellectuels ont rendu compte des douleurs et des cicatrices qu’ont laissées les expériences traumatiques et les souffrances du siècle dernier. Elle est une des fondatrices de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne et du parcours historique du Mémorial de la Shoah à Paris.
Ce livre propose une lecture panoramique de l’histoire des violences guerrières au xxe siècle et jusqu’à nos jours, de ses représentations et de ses mémoires. Deux générations de spécialistes en histoire, histoire de l’art, anthropologie mais aussi des gens de lettres, des artistes, des responsables de centres de recherche et de musées, pour qui la rencontre avec -Annette -Becker a laissé des traces fécondes, suscité de nouveaux -terrains, voire infléchi leurs questionnements, sont réunis ici.
L’ouvrage fait aussi le pari d’un dialogue possible entre espaces et lieux d’une géographie conçue au-delà des seules inscriptions nationales. Diversité, originalité, sensibilité et audace, autant de caractéristiques de ces contributions, à l’image de leur inspiratrice, Annette Becker.

Contributions de Maartje Abbenhuis, Stéphane Audoin-Rouzeau, K. W. Baird, Nicolas Beaupré, Fabrice Bouthillon, Marine Branland, Andrea Brazzoduro, Pierre Buraglio, Bruno Cabanes, Matteo Caponi, Sébastien Carney, Ken Daimaru, Octave Debary, Juliette Denis, Laurent Dornel, Hélène Dumas, Paul Emmanuel, Sarah Fishman, Caroline Fontaine, Dominique Fouchard, Rae Frances, Nicolas Ginsburger, Bénédicte Grailles, Haim Kern, Anouche Kunth, Jan Lambertz, Jean Lebrun, Claire Maingon, Stéphane Michonneau, Natacha Nisic, Philip Nord, Anne Rasmussen, Henry Rousso, Matteo Stefanori, Fabien Théofilakis, Bruce Scates, Alain Soubigou, Alexandre Sumpf, Isabelle Vonèche-Cardia, Jay Winter, Laurence van Ypersele

http://www.editions-creaphis.com/fr/catalogue/view/1245/faire-l-histoire-des-violences-en-guerre/?of=1


[Dé]construire les mémoires. Récits, pratiques & acteurs au Mont-Valérien de la seconde querre mondiale à nos jours

September 10, 2020

Fabien Théofilakis , Jean-Baptiste Romain

Ausstellungskatalog


Cataloque de l'exposition: [Dé]construire les mémoires. Récits, pratiques & acteurs au Mont-Valérien de la seconde guerre mondiale à nos jours

Cette exposition, au titre évocateur, dévoile les différentes strates mémorielles du Mont-Valérien, pour vous en révéler ses récits, ses pratiques et ses usages. Marquée par une volonté scientifique exigeante, cette exposition décrypte les discours et contextualise les mots et les symboles qui forgent l’identité du Mont-Valérien depuis la Seconde Guerre mondiale. Révéler et déconstruire les conflits mémoriels pour améliorer notre compréhension des usages du passé, tels sont aujourd’hui les enjeux. Cette analyse des récits historiques à travers un lieu, principal site d’exécution en France pendant la Seconde Guerre mondiale, fait de cette exposition un outil scientifique, pédagogique et citoyen majeur.
Réunissant plus de 100 documents d’archives parfois inédits, l’exposition [Dé]construire les mémoires relève le défi actuel de comprendre nos espaces comme terrain de conflits, de tensions, de consensus et finalement d’apaisements des mémoires. Du lieu où l’histoire s’est déroulée au lieu où elle a été mise en récit et reconstruite, le Mont-Valérien dit l’évolution des politiques mémorielles de la fin de la Seconde Guerre mondiale à nos jours. Il concentre de véritables batailles politiques.
De 1944 à nos jours, le Mont-Valérien s'est construit au fil des politiques mémorielles, des pratiques et des usagers. Site d'exécution pendant la Seconde Guerre mondiale, il devient un lieu du souvenir pour les familles de fusillés, un lieu de mémoire nationale pour le général de Gaulle. De la clairière des fusillés au mémorial de la France combattante, des hommages aux disparus au rassemblement de la Nation, le Mont-Valérien n'a cessé d'évoluer pour répondre aux enjeux sociétaux et transmettre l'histoire. Symboles décodés, vérités dévoilées, entrez dans la fabrique du Mont-Valérien.
Le catalogue est proposé pour accompagner la découverte de cette exposition. Dirigé par Jean-Baptiste Romain, directeur des Hauts lieux de la mémoire nationale en Île-de-France et par Fabien Théofilakis, historien, maître de conférence à l'Université Paris 1 Panthéon - Sorbonne, ce catalogue présente de manière exhaustive l'état des recherches autour de cette thématique et regroupe l'ensemble des archives dévoilées dans l'exposition.

Exposition réalisée pour le compte du ministère des Armées / DPMA, réalisée par l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), au Mont-Valérien, Haut lieu de la mémoire nationale du ministère des Armées.


Publications
  • Livres et monographies publiés

Février 2019 Scheck, Raffael; Théofilakis, Fabien ; Torrie, Julia (dir.), German-occupied Europe in the Second World War, Abingdon, Routledge

2018             Die Höhe 108 bei Berry-au-Bac im Ersten Weltkrieg: die Fronten an der Aisne aus deutscher und französischer Sicht (Hrg.), Bruxelles, Peter Lang

Oct. 2017      Cote à côte : Berry-au-Bac dans la Première Guerre mondiale. Perspectives franco-allemandes sur les fronts de l’Aisne (dir.), Bruxelles, Peter Lang

Janvier 2017    Arnaud, Patrice ; Théofilakis, Fabien (dir.), Gestapo & Polices allemandes.

France, Europe de l’Ouest, 1939-1945, Paris, Editions du CNRS

Août 2016       Pathé, Anne-Marie ; Théofilakis, Fabien (dir.), Wartime Captivity in the Twentieth Century, version anglaise de Captivité de guerre au XXe siècle. Des archives, des histoires, des mémoires, Oxford / New York, Berghahn Publishers

  • Contributions publiées à un ouvrage collectif/chapitres de livre

Oct. 2020      Contributions et direction scientifique du catalogue d’exposition [Dé]construire les mémoires. Récits, pratiques & acteurs au Mont-Valérien de la Seconde Guerre mondiale à nos jours (« Les méandres de mémoires de la Seconde Guerre mondiale en Europe (1945 – années 2000 » ; « De quelles mémoires le Mont-Valérien est-il le lieu ? » ; « Occupation, répression, persécution : le Mont-Valérien dans le dispositif nazi (1940-1944) » ; « Le résistancialisme ou le passé d’une illusion mémorielle »), Mont-Valérien (Surenes)

Oct. 2020      Préface « Le parcours d’un prisonnier venu de l’Est », in Capdepuy, Arlette (éd.), Ecrire sa guerre. Du lycée au déminage sur l’Atlantique. Lettres inédites de Wolfram Knöchel, 1943-1948, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux

Sept. 2020     Contribution « Les prisonniers de guerre français de l’An 40 » , au catalogue d’exposition Comme en 40…, Paris, Gallimard, p. 173-177

Sept. 2020     Contribution « Millionen von Kriegsgefangenen », in  Cabanes, Bruno (dir.), Eine Geschichte des Krieges. Vom19. Jahrhundert bis in die Gegenwart, Hambourg, Hamburger Edition

Avril 2019     co-directeur du numéro « La France en guerre dans le second XXe siècle : Représentations et mémoires contemporaines, 2000-2017 », Guerres mondiales et conflits contemporains, n° 276

                    

2019             « Nürnberg – die letzte Schlacht », inEuropa. Die Gegenwart unserer Geschichte, Darmstadt, Wissenschaftliche Buchgesellschaft

                    

2018             « Des prisonniers par millions », in Cabanes, Bruno et al. (dir.), Une histoire de la guerre, XIXe-XXIe siècle, Paris, Editions du Seuil, p. 368-379

Oct. 2017      « "Nuremberg" : Lieu d’histoire nazi, lieu de mémoire européenne », in François, E., Serrier, T. et al. (dir.), Lieux de mémoire européenne, Paris, Les Arènes, p. 107-112 [version allemande : « Nürnberg – die letzte Schlacht », inEuropa. Die Gegenwart unserer Geschichte, Darmstadt, Wissenschaftliche Buchgesellschaft]

Janvier 2017   « Chapitre 9. Adolf Eichmann à Jérusalem, 1960-1962 – La Shoah en France devant la justice »,inArnaud, P. ; Théofilakis, F. (dir.), Gestapo & polices allemandes. France, Europe de l'Ouest 1939-1945, Paris, CNRS Editions, p. 167-192

 

  • Articles revus et publiés

Juin 2019        « Le prisonnier de guerre dans l’historiographie française et allemande : étudier la Seconde Guerre mondiale à front renversé », Guerres mondiales et conflits contemporain, avril-juin 2019/274, p. 17-26

2019                « Prisonniers de guerre et captifs en Europe », dans Encyclopédie pour une histoire nouvelle de l’Europe, LabEx EHNE, https://ehne.fr/article/guerres-et-traces-de-guerre/combattants/prisonniers-de-guerre-et-captivite-en-europe