Dr. Frédéric Graber | Researcher

Environment, climate, energy: Societies and their ecological challenges
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
Email: frederic.graber  ( at )  cmb.hu-berlin.de Tel: +49(0) 30 / 20 93 70700

Home Institution : Centre Marc Bloch | Disciplines : History |

Biography

Frédéric Graber is a research fellow at the French Center for Scientific Research (CNRS). He is a historian of science, technology and the environment. He is working on the history of projects, and specifically on the administrative tools of infrastructural development from the 18th Century.

Authorizing the industrial revolution: the administrative tools of development

In 19th Century France, before major industrial and infrastructure projects could be authorized, a so-called “enquête publique” had to be held, an inquiry where local people could express themselves in favor or against the undertaking. This research project wants to start a comparison with the German countries in the 19th century, mainly Prussia. The aim is to examine the reconfiguration of administrative and legal norms and practices (especially concerning expropriations and servitudes) on typical large-scale projects of the 19th century, quite comparable in France, England and Germany, such as railways, water supply networks, hydraulic machines on watercourses, and polluting factories. The existence of mechanisms for involving citizens in the authorization procedures for this type of projects is attested in German law history. I intend to take up these questions from an environmental history perspective, focusing on administrative procedures and the political cultures underlying them.

Inutilité publique. Histoire d’une culture politique française

October 08, 2022

Frédéric Graber

Monographie
Histoire, Politique
Edition: èditions Amsterdam
Collection: Histoire, Politique
ISBN: 978-2-35480-255-4

Les grands projets d’aménagement sont une cible privilégiée des mouvements écologistes. Dénoncés comme « inutiles et imposés », ces projets font l’objet de multiples résistances. Pourtant, la notion d’utilité publique est au cœur de leur légitimation par les pouvoirs publics français. Car aux yeux de l’administration, l’utilité publique ne renvoie pas à l’idée générale de bien commun, c’est un principe au nom duquel il est juridiquement possible de transformer l’état du monde – y compris si certaines populations doivent en subir les conséquences. Et la conformité ou non d’un projet à ce principe résulte d’une procédure administrative méconnue : l’enquête publique, mise en scène par excellence du consentement.

http://www.editionsamsterdam.fr/inutilite-publique/

Frédéric Graber propose dans ce livre un décryptage minutieux de ce rouage central de l’économie des projets. Retraçant l’histoire de la fiction juridique qu’est l’utilité publique, il montre comment la référence à ce principe, formulé sous l’Ancien régime pour favoriser certains intérêts tout en se prévalant d’une forme de justice, a été maintenue jusqu’à nos jours. Il en résulte un éclairage saisissant sur l’aversion au débat caractéristique de la culture politique française.


Publications

Books (edited books and special issues)

Inutilité publique. Histoire d'une culture politique française, Paris, Amsterdam, 2022.

Les mesures de l'eau. Special issue of Histoire & Mesure, 2019

Les projets. Une histoire politique (16e-21e siècles), Paris, Presses des Mines, 2018 (edited with Martin Giraudeau)

Posséder la nature. Environnement et propriété dans l'histoire, Paris, Editions Amsterdam, 2018 edited with Fabien Locher)

Introduction à l'histoire environnementale, Paris, La Découverte (collection Repères), 2014 (with Fabien Locher, Jean-Baptiste Fressoz et Grégory Quenet). English translation : Global environmental history, Sampark (Calcutta, Inde).

Paris a besoin d’eau. Projet, dispute et délibération technique dans la France napoléonienne, Paris, CNRS Editions, 2009 (online access on Openedition : books.openedition.org/editionscnrs/9142)

 

Articles (and book chapters)

« Le timbre des affiches. Comment une politique fiscale redéfinit les frontières de l'Etat », Le Mouvement Social, n°278(1), 2022, pp. 55-72. 

« Les experts modernes comme faiseurs de projet. Fictions politiques et utilité des savoirs », in Marion Brétéché et Héloïse Hermant (eds.), Parole d'experts. Une histoire sociale du politique (Europe, 16e-18e siècle), Rennes, PUR, 2021, pp. 43-60. 

« Une quasi-enquête publique. Les affiches de tarifs de chemin de fer au 19e siècle », La Revue d'histoire des chemins de fer, n°55, 2021, pp. 8-21. 

« Les mesures de l'eau »,  Histoire & Mesure, n°34/2, 2019, pp. 3-8.

« Le robinet libre. Mesurer sans compteur les abonnements à l'eau (France, 19e siècle) »,  Histoire & Mesure, n°34/2, 2019, pp. 67-96.

« Le seuil de l’action : la décision préalable dans l’histoire des projet », Entreprises et Histoire, n°97/4, 2019, pp. 40-57 (with Martin Giraudeau).

« Définir les projets », in Frédéric Graber & Marin Giraudeau (eds.), Les projets. Une histoire politique (16e-21e siècles), Paris, Presses des Mines, 2018, pp. 9-26 (with Martin Giraudeau).

« Une histoire politique des projets », in Frédéric Graber & Marin Giraudeau (eds.), Les projets. Une histoire politique (16e-21e siècles), Paris, Presses des Mines, 2018, pp. 247-274 (with Martin Giraudeau).

« Jouir et posséder. Environnement et propriété dans l'histoire », in Frédéric Graber & Fabien Locher (eds.), Posséder la nature. Environnement et propriété dans l'histoire, Paris, Editions Amsterdam, 2018, pp. 10-27 (with Fabien Locher).

« Forecasting and Organising the Future. Anticipatory Knowledge in Parisian Water-supply Projects of the Eighteenth and Nineteenth Centuries », Quaderni Storici, n°3, 2017, pp. 751-776.

« Du cobaye aux nuggets. L’industrialisation du poulet au XXe siècle aux États-Unis », Revue d'ethnoécologie, n°12, 2017.

« Enquêtes publiques, 1820-1830. Définir l'utilité publique pour justifier le sacrifice dans un monde de projets », Revue d'histoire moderne et contemporaine, n°63(3), 2016, pp. 31-63.

« Une histoire pragmatique des formes projet », in Francis Chateauraynaud & Yves Cohen (eds.), Histoires pragmatiques (Raisons Pratiques n°25), Editions de l'EHESS, 2016, pp. 201-223.

« Quels adieux à Habermas ? Du (difficile) dépassement de L'Espace public en histoire », Participations, n°3, 2014, pp. 189-199.

« Concilier sécurité et exploitation ? Distance de réserve, périmètre d’interdiction et opposition des populations aux carrières à plâtre de Montmartre (1830-1840) », French historical studies, n°36(2), 2013, pp. 239-270.

« Entre commodité et consentement. Des enquêtes publiques au 18e siècle », Participations. Revue de sciences sociales sur la démocratie et la citoyenneté, n°2, 2012, pp. 93-117.

« Diverting Rivers for Paris (1760-1820) – Needs, Quality, Resistance », in Stéphane Castonguay & Matthew Evenden (eds.), Urban Rivers : Remaking Rivers, Cities and Space in Europe and North America, University of Pittsburgh Press, 2012, pp. 183-200.

« Formen des Projekts in Frankreich. Bewilligungsverfahren der Verwaltung der Ponts et Chaussées im 18. und 19. Jahrhundert », in Werkstattgeschichte, n°57, 2011, pp. 69-80.

« Pour une histoire des formes projet. Du faiseur de projet au projet régulier dans les Travaux Publics (18e-19e siècles) », in Revue d’histoire moderne et contemporaine, n°58(3), 2011, pp. 7-33.

« Figures historiques de l’expertise », in Tracés, n°16, mai 2009, pp. 167-175.

« Purity and theory – Uses and non-uses of theoretical tools by 1800 Ponts et Chaussées », in Technology and Culture, 49(4), octobre 2008, pp. 860-883.

« La qualité de l’eau à Paris, 1760-1820 », in Entreprises et Histoire, n°50, avril 2008, pp. 119-133.

« Le nom et le corps – Personnalisation et collectivisation du travail chez les ingénieurs des Ponts et Chaussées autour de 1800 », inSociologie du travail, 49, octobre-décembre 2007, pp. 479-495.

« Obvious Decisions: Decision making among Ponts-et-Chaussées engineers around 1800 », in Social Studies of Science, 37(6), décembre 2007, pp. 935-960.

« Inventing needs – Expertise and water supply in late eighteenth- and early nineteenth-century Paris », in British Journal for the History of Science, 40(3), septembre 2007, pp. 315-332.

« Le nivellement. Une mesure pour l’action autour de 1800 », in Histoire & Mesure, 2006, XXI-2, pp. 93-118.

« Article ou Mémoire ? Une réflexion comparative sur l’écriture des textes scientifiques : Navier et l’écoulement des fluides (1822-1827) », in Revue d’histoire des mathématiques, 2004, volume 10, fascicule 2, pp. 141-185.