Publications


Revue française de science politique 70-5, octobre 2020

November 30, 2020

Jérémy Geeraert , Fabien Jobard , Bénédicte Laumond , Irina Mützelburg , Ulrike Zeigermann

Edition: Presses de Sciences Po
Collection: Revue française de science politique
ISBN: 00352950

Sociologie politique des passeurs-Quand les passeurs passent par les organisations internationales-Produire des passeurs-Des passeurs en quête de prévention contre l'extrémisme de droite-Le transfert et la consolidation des normes du soin de la précarité vers l’hôpital public.

Le dossier thématique de ce numéro est consacré à une nouvelle catégorie d'analyse, celle des passeurs de normes, d’idées et d’instruments d’action publique, qui permet d’interroger à nouveaux frais le domaine des policy transfer studies. Au croisement de la sociologie de l’international et de la sociologie de l’analyse des politiques publiques, cette approche accorde une place centrale à la sociologie des acteurs en contexte, tant national qu’international ou transnational, ainsi qu’à la temporalité des dynamiques de passage. Une chronique bibliographique varia complète ce volume.



De la Jeunesse hitlérienne aux camps de prisonniers de l'Atlantique. Lettres de Wolfram Knöchel (1943-1948)

October 10, 2020

Fabien Theofilakis , Arlette CAPDEPUY


Histoire
Edition: Presse Universitaire Bordeaux
Collection: Histoire
ISBN: 979-10-300-0456-4

Wolfram Knöchel appartient à cette génération d’Allemands porteurs du projet nazi avant de payer le prix fort de son échec. Lycéen enrôlé dans la Wehrmacht en 1943 après avoir été embrigadé dans les Jeunesses hitlériennes, il est fait prisonnier de guerre en mars 1945 par les Américains. Transféré aux Français et affecté dans le Sud-Ouest près du littoral atlantique, il se porte volontaire pour le déminage. Loin des siens restés dans la zone soviétique d’occupation, il doit surmonter ses souffrances physiques et morales. Libéré fin décembre 1947, il sort transformé de sa captivité. C’est ce processus que donnent à lire les quelque 170 lettres écrites à ses parents entre 1943 et 1948, miraculeusement conservées. On y suit ses réflexions, ses inquiétudes, ses doutes, son aveuglement aussi. Ce témoignage exceptionnel reflète la sortie de guerre d’un jeune soldat et inscrit son histoire personnelle dans celle, plus large, des rapports franco-allemands à un moment clef de l’histoire européenne.



L'Esprit de la révolte

October 08, 2020

Leyla Dakhli

Edition: Seuil
Collection: Sciences humaines
ISBN: EAN 9782021459869

L'Esprit de la révolte
Archives et actualité des révolutions arabes

Directeur d'ouvrage : Leyla Dakhli

Collectif

Les soulèvements qui se sont succédé dans le monde arabe en 2010 et 2011 n’ont pas épuisé leurs potentialités. Occupation des places, slogans dégagistes et anti-système, nouvelles mobilisations de la fin 2019 : l’expérience révolutionnaire arabe s’est étendue et déborde les limites qui étaient les siennes il y a dix ans. Elle a ébranlé les sociétés au point que, malgré les contre-révolutions, rien ne sera plus comme avant.

L’Esprit de la révolte propose de lire la puissance politique des printemps arabes, leurs répertoires d’actions, les circulations
de formes protestataires depuis leurs archives. Traces du temps révolutionnaire, ces documents sont autant de balises pour le futur si l’on prend le temps de les regarder, de les lire, de les écouter. Et nous espérons que nos lectrices et lecteurs pourront voir ce qui se raconte ici en creux des places européennes, des rues sud-américaines et d'une aspiration globale à « changer de système ».

Sous la direction de Leyla Dakhli, dix chercheuses et chercheurs ont engagé une grande collecte : photos, tracts, vidéos, fresques murales, banderoles, chansons, affiches, etc. Chacun de ces objets, témoin d’un moment, d’une figure, d’un type d’action politique, constitue l’ancrage d’une réflexion et d'un récit. Ce cheminement par l’archive permet aussi de relier les expériences et d’en comprendre la persistance ou la disparition.

Avec Amin Allal, Kmar Bendana, Mohamed Slim Ben Youssef, Youssef El Chazli, Elena Chiti, Simon Dubois, Giulia Fabbiano, Samer Frangieh, Mélanie Henry, Loulouwa Al-Rachid.



Statement by Scientists 4 Future (S4F) regarding the "Demands of Fridays for Future Germany to the German Representatives in the EU

October 01, 2020

Judith Nora Hardt , Baumann et al.




Berlin, 02.10.2020 | Die Scientists for Future (S4F) belegen, dass die Forderungen der Fridays for Future (FFF) an die EU-Politik sachlich erforderlich und wissenschaftlich begründet sind.  Nach Berechnungen des IPCC ergibt sich ein Restbudget für Emissionen der EU27 von 20 Gt CO2 ab 2021, um die Erderwärmung auf maximal 1,5 Grad zu begrenzen. Eine Reduktion der Emissionen von 80 % bis 2030 entspricht einem Pfad in diesem Budgetrahmen. Die EU müsste spätestens im Jahre 2035 CO2-neutral sein. Die Forderungen von FFF sind mit dem 1,5-Grad-Ziel konsistent. Sie sind klimawissenschaftlich begründet und liegen politisch wie ökonomisch im Bereich des Notwendigen und Machbaren.



Camus et la montée aux extrêmes. Commentaires d’un politiste sur les Lettres à un ami allemand

September 09, 2020

Mathias Delori


Littérature
Edition: Armand Colin
Collection: Littérature
ISBN: 9782200933081

Les controverses sur le rapport d’Albert Camus à la violence ont surtout porté sur ses écrits relatifs au « terrorisme ». Cet article contribue à ces débats à partir d’une focale sur les Lettres à un ami allemand. Ces textes écrits alors que l’auteur participait à la Résistance entre 1943 et 1944 donnent à voir un Camus original, qui souligne que la violence constitue un problème moral mais appelle sans ambiguïté à la « destruction » de l’adversaire. Le propos est d’autant plus fort que l’Allemagne est littéralement en train de se faire détruire sous les bombardements alliés. Cette tension entre critique de la violence et consentement à elle conduit Camus à identifier plusieurs mécanismes de ce que les politistes appellent la « montée aux extrêmes ».

English

Camus and the rising to extremes. Comments of a political scientist upon the Letters to a German Friend

Controversies upon Camus’s relationship to violence mainly concerned his writings on “terrorism”. This article contributes to these debates in focusing on the Letters to a German Friend. These texts, written between 1943 and 1944, when the author participated in the Resistance, reveal an original Camus who emphasizes that violence constitutes a moral problem but requires unambiguously the “destruction” of the enemy. The word is all the more powerful as Germany is literally being destroyed under the Allies’ bombings. This tension between criticizing violence and consenting to it leads Camus to identify several mechanisms of what political scientists call the “rising to extremes”.



Migrants and the Making of the Urban-Maritime World. Agency and Mobility in Port Cities, c. 1570–1940

September 03, 2020

Christina Reimann , Martin Öhmann (Ed.)

Edition: Routledge
Collection: Routledge Advances in Urban History
ISBN: 9781003088950

This volume explores the mutually transformative relations between migrants and port cities. Throughout the ages of sail and steam, port cities served as nodes of long-distance transmissions and exchanges. Commercial goods, people, animals, seeds, bacteria and viruses; technological and scientific knowledge and fashions all arrived in, and moved through, these microcosms of the global. Migrants made vital contributions to the construction of the urban-maritime world in terms of the built environment, the particular sociocultural milieu, and contemporary representations of these spaces. Port cities, in turn, conditioned the lives of these mobile people, be they seafarers, traders, passers-through, or people in search of a new home. By focusing on migrants—their actions and how they were acted upon—the authors seek to capture the contradictions and complexities that characterized port cities: mobility and immobility, acceptance and rejection, nationalism and cosmopolitanism, diversity and homogeneity, segregation and interaction.

The book offers a wide geographical perspective, covering port cities on three continents. Its chapters deal with agency in a widened sense, considering the activities of individuals and collectives as well as the decisive impact of sailing and steamboats, trains, the built environment, goods or microbes in shaping urban-maritime spaces.



Very Discreet Experts: The “International Association of Penal Law” and the Nuremberg Moment"

July 22, 2020

Guillaume Mouralis



Edition: Jus Gentium. Journal of International Legal History Vol. 5, No. 2

JUS GENTIUM Journal of International Legal History is the first dedicated journal in the United States addressing the history of international law. Much current scholarship on the history of international law is preoccupied not with international law, but with international legal doctrine; the doctrinal writings of remarkably few individuals dominate the discourse while the rest remain unseen or overlooked. This journal will encourage further exploration in the archives, for new materials and confirmation of the accuracy of past uses, and welcomes the continued reassessment of international legal history in all of its dimensions.



Herméneutiques contemporaines

July 22, 2020

Denis Thouard


Le Bel Aujourd'hui
Edition: HERMANN
Collection: Le Bel Aujourd'hui

L’herméneutique n’est pas le nom d’une philosophie, mais d’un souci de la compréhension. En montrant, à travers plusieurs positions contemporaines, comment ce souci peut être articulé différemment, ce livre entend contribuer à complexifier l’herméneutique. L’herméneutique est essentielle aux sciences humaines, à la constitution de leur objet comme à leur réflexion. Elle s’attache aux traces, aux signes, à la lecture du monde : avec Carlo Ginzburg par la méthode de l’indice ; pour Josef Simon, en déployant une philosophie du signe ; suivant Hans Blumenberg, en lisant le monde. La compréhension du monde est une subjectivité. Elle se constitue dans le sentiment de soi pour Paul Ricoeur. Elle part en quête des « sources du moi » avec Charles Taylor. Elle est saisie dans le rapport à soi ténu de l’humour par Dieter Henrich.

Pour finir, le livre revient, à propos des « Cahiers noirs » de Martin Heidegger, sur l’héritage politique d’une certaine herméneutique et la nécessité d’opérer des distinctions critiques.



Ordnung durch Sprache. Francophonie zwischen Nationalstaat, Imperium und internationaler Politik, 1860–1960

July 06, 2020

Silke Mende

Edition: De Gruyter Oldenbourg
Collection: Studien zur Internationalen Geschichte, 47
ISBN: 978-3-11-065236-9

Mit dem Begriff „Francophonie“ wird meist die Sprachpolitik Frankreichs ab den 1960er Jahren assoziiert. Ihre eigentliche Prägekraft als politisches Projekt entfaltete sie jedoch vom letzten Drittel des 19. Jahrhunderts bis zur Dekolonisierung. Sprache und Sprachpolitik waren zum einen ein sensibler Seismograph französischen Selbstverständnisses. Zum anderen wurden sie zu einem politisch-kulturellen Ordnungsinstrument, das auf die Etablierung und Verbreitung von Normen und Vorstellungen sowie die Herstellung gesellschaftlicher Integration und politischer Kohäsion zielte. Von Beginn an war es in gleichem Maße nach innen wie nach außen gerichtet.
Das Buch untersucht die Genese und Weiterentwicklung der Francophonie, nimmt ihre zentralen Akteure, Ideen und Praktiken in den Blick und untersucht ihre konkrete Ausgestaltung. Im Zentrum steht das komplexe Wechselspiel zwischen dem französischem Nationalstaat, seinem Imperium und der internationalen Politik. Damit werden diese häufig getrennt voneinander behandelten Dimensionen französischer Geschichte konsequent aufeinander bezogen. Zugleich wird der anglophone Schwerpunkt der Imperial- und Globalgeschichte um einen zentralen Aspekt des „French Imperial Nation-State“ ergänzt.


Ordnung durch Sprache
Francophonie zwischen Nationalstaat, Imperium und internationaler Politik, 1860–1960

Reihe: Studien zur Internationalen Geschichte, 47
De Gruyter Oldenbourg | 2020
DOI: https://doi.org/10.1515/9783110656305


Silke Mende ist Neuzeithistorikerin mit einem Schwerpunkt in der gegenwartsnahen Zeitgeschichte. Seit dem 1. Oktober 2019 ist sie stellvertretende Direktorin am Centre Marc Bloch.