Publikationen


Police : questions sensibles

01.Januar 2018

Jérémie Gauthier , Fabien Jobard

Edition: Presses Universitaires de France
ISBN: 978-2-1307-8913-0

Manifestations, banlieues, contrôles d’identité, violences, histoire coloniale : la police se trouve au cœur de la question sociale. Institution en quête d’autonomie et instrument du pouvoir étatique, elle contribue également à la fabrication du politique. C’est ce lien entre police, société et politique que cet ouvrage souhaite actualiser à la lumière de recherches récentes en sciences sociales. Depuis une dizaine d’années en effet, des questionnements originaux ont renouvelé la compréhension des ressorts de l’action policière et de ses liens tant avec la société civile qu’avec le champ politique. Les textes rassemblés dans cet ouvrage reviennent ainsi sur de nombreux débats contemporains : les doctrines du maintien de l’ordre, le combat judiciaire autour des contrôles au faciès, l’utilisation de la police en banlieue ou encore la survivance de dynamiques postcoloniales dans l’action policière. À ce titre, l’ouvrage permet de faire le point sur les continuités et les ruptures des pratiques policières, des formes d’activisme qu’elles suscitent et des usages politiques de l’appareil policier. Jérémie Gauthier est chercheur à l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS-EHESS) et au Centre Marc Bloch de Berlin. Il travaille sur les questions de police et de sécurité en France et en Allemagne ainsi que sur les pratiques et représentations ordinaires des gouvernés face aux administrations. Fabien Jobard est directeur de recherches au CNRS, affecté au Centre Marc Bloch à Berlin. Après avoir travaillé sur la police, les mobilisations contre les violences policières ou les mécaniques correctionnelles, il s’attache aujourd’hui à comparer les cultures pénales en France et en Allemagne.



Europa notre histoire - L'héritage européen depuis Homère

01.Dezember 2017

Etienne François , Thomas Serrier

Edition: Arènes
ISBN: 9782352046035

Europa notre histoire
L’héritage européen depuis Homère

Sous la direction d’Étienne François et Thomas Serrier, avec Pierre Monnet, Akiyoshi Nishiyama, Olaf B. Rader, Valérie Rosoux et Jakob Vogel.

Depuis dix ans, la question de l’identité est au cœur du débat intellectuel français. L’idéal européen de l’après-guerre est à bout de souffle (montée des populismes, Brexit, etc.). Échappant à la vision d’une Europe réduite aux institutions de Bruxelles pour s’inscrire dans la longue durée, Europa raconte vingt-cinq siècles d’histoire : la nôtre. Sous la plume de 109 historiens et intellectuels du monde entier.

L’AMBITION D’EUROPA EST DE RACONTER L’EUROPE.
Pas celle de l’Union, mais l’Europe pluriséculaire : à travers ses mémoires brûlantes du xxe siècle, mais aussi celle d’Homère, d’Athènes, de Rome et de Jérusalem, celle de la Raison et des Lumières, des révolutions et de la colonisation, de Léonard et de Napoléon, de la terre et des paysans, de la lutte des classes et de la grève, de l’État providence et du capitalisme, du vin et de la bière.

Raconter l’Europe à travers son imaginaire, ses utopies, ses démons, ses trous noirs, tout ce qui, dans le passé, irrigue le présent et constitue la mémoire : l’histoire telle qu’elle a été vécue par les peuples.

L’ampleur du propos, la somme d’intelligences mobilisées font de ce livre un événement intellectuel.

En dépassant le cadre de notre seul pays pour se placer à l’échelle de toute l’Europe, ce livre répond aux questions que chacun se pose :
QUI SOMMES-NOUS ? D’OÙ VENONS-NOUS ? OÙ ALLONS-NOUS ?
La réponse en un volume de 1 392 pages.



Ethno-psychiatrie

28.November 2017

Emmanuel Delille , Henri Ellenberger

Edition: Ens Lsh Lyon
ISBN: 2847889310

L’« Ethnopsychiatrie » d’Henri Ellenberger est la première synthèse de langue française sur cette discipline hybride située entre psychiatrie et ethnologie, qui s’est développée après-guerre à la fin des empires coloniaux et qui a connu un succès foudroyant ces dernières décennies. Ce corpus présente un grand intérêt du point de vue de l’histoire des sciences humaines et sociales. D’une part, il constitue un cas d’étude de circulation des savoirs entre la France et l’Amérique du Nord, puisqu’il a été rédigé à Montréal par un médecin et chercheur formé à Paris. D’autre part, il permet d’interroger le moment de transition entre la médecine coloniale et les pratiques contemporaines de l’ethnopsychiatrie en métropole avec des migrants. Cette nouvelle édition en trois parties s’ouvre par une présentation générale qui resitue les sources dans le contexte des savoirs de l’époque, en mettant l’accent sur les acteurs et les réseaux savants, entre médecine, psychologie et sciences sociales, dans une perspective historique. Le texte original est quant à lui reproduit à l’identique et annoté. Enfin un choix d’archives inédites est proposé, dont un enseignement délivré au Canada et un échange épistolaire avec Georges Devereux.



Fluchtpunkt - Das Mittelmeer und die europäische Krise

01.November 2017

Franck Hofmann , Markus Messling

Edition: Kulturverlag Kadmos
ISBN: ISBN 978-3-86599-384-7

»Schließlich blüht die modische Verneinung von Modernität, Vernunft und Aufklärung auf beiden Seiten unseres gemeinsamen Mittelmeeres.« Sadik J. Al-Azem

In der Méditerranée kommen die Zukunftsprobleme der globalen Welt wie unter einem Brennglas zur Sichtbarkeit: Europa muss sich vom Süden her neu entwerfen.

Mit Texten von

Sadik J. Al-Azem, Étienne Balibar, Raffaele Carbone, Volkan Çidam, Roberto Dainotto, Depression Era, Hanno Ehrlicher, Ottmar Ette, Gunter Gebauer, Mohamed Kerrou, Yann Lafon, Giovanni Levi, Nora Lafi, Nazan Maksudyan, Sandro Mezzadra, Tanja Michalsky, Sarga Moussa, Valentina Neri, Diogo Sardinha, Adania Shilbi, Frieder Otto Wolf



Maladie et privation d’amour. De Christa Wolf à Canguilhem, pour un retour à La clinique

13.Oktober 2017

Sonia Combe , Antoine Spire

Edition: Le Bord de l'Eau
ISBN: 9782356875358

A partir d’un texte de Christa Wolf, il s’agit de la première interprétation des rapports de genre dans un pays communiste (la RDA) qui permet une autre perception du rôle et de l’autonomie des femmes sous le « socialisme réel » que celle généralement réduite à la soumission (à l’État, au mâle).

En novembre 1984, Christa Wolf ouvrait la première conférence de l’Association des gynécologues psychosomaticiens de RDA réunis à Magdebourg. Dans son discours intitulé « Maladie et privation d’amour », elle s’interrogeait sur l’évolution de la médecine moderne dont les progrès en matière d’appareils médicaux éloignaient toujours davantage les praticiens de leurs patients. Par-delà son regard sur la relation entre l’âme et le corps, Christa Wolf informait aussi des attentes des femmes qui avaient pris au mot les promesses d’égalité des sexes en régime « socialiste réel ».

Quelques années plus tôt Georges Canguilhem, résistant au scientisme triomphant, se proposait de continuer à penser la médecine comme un art qui devait s’adapter à chaque individu malade. Déplorant la disparition progressive de la clinique, il plaidait pour un dialogue continu entre le patient et le médecin

Tandis que Sonia Combe s’appuie sur le discours de Christa Wolf pour appréhender l’expérience communiste à partir de l’étude de genre, revenant sur la double leçon de Christa Wolf et de Canguilhem, Antoine Spire se demande dans quelles conditions un retour de la médecine à la pratique clinique pourrait se faire et répondre à la demande des malades.



Berlin aujourd'hui

01.Oktober 2017

Boris Gresillon , Sébastien Vannier

Edition: Presses Universitaires du Septentrion
Collection: Allemagne d'aujourd'hui
ISBN: 2757415956

Ce dossier sur « Berlin aujourd'hui » porte sur la vitalité économique et culturelle de la ville de Berlin aujourd'hui sur fond d’histoire et de travail de mémoire. Il éclaire les évolutions de la ville en une grande métropole urbaine depuis l’unification et intègre une réflexion sur l’impossibilité d’une réforme territoriale qui aurait pu conduire à la fusion des Länder de Berlin et du Brandebourg et comment, sans fusion, les deux Länder coordonnent ou pas leurs politiques.



Ein Leben gegen ein anderes

26.September 2017

Sonia Combe

Edition: Neofelis Verlag
ISBN: 978-3-95808-148-2

Sonia Combes Buch Ein Leben gegen ein anderes, das 2014 unter dem Titel Une vie contre une autre in Frankreich bei Fayard erschienen ist, ist nicht nur ein Beitrag zur Geschichte des ‚Opfertauschs‘ im Konzentrationslager Buchenwald, sondern darüber hinaus eine Reflexion auf die revisionistische Geschichtsschreibung des Antifaschismus in Deutschland sowie allgemein auf den Einfluss des Zeitgeistes auf die Zeitgeschichtsschreibung.

Ausgehend von dem Fall des in der ehemaligen DDR so genannten ‚Buchenwald-Kindes‘ Stefan J. Zweig, den politische Häftlinge vor seinem Abtransport nach Auschwitz und dem sicheren Tod bewahrt hatten, untersucht dieses Buch dessen zweifache Instrumentalisierung. Während Zweig in der DDR als Symbol der Menschlichkeit der kommunistischen Gefangenen überhöht wurde, geriet er nach der Wiedervereinigung, als auch die Medien über die genauen Umstände seiner Rettung durch einen ‚Opfertausch‘ breit berichtet hatten, mehr und mehr zum Symbol für den im kommunistischen Teil Deutschlands konstruierten ‚Mythos des antifaschistischen Widerstands‘.

Ein Leben gegen ein anderes stützt sich auf Zeitzeugenberichte und teils unveröffentlichte Quellen, richtet sich aber keineswegs nur an Historikerinnen und Historiker, sondern an ein breiteres, interessiertes und informiertes Publikum. Das Buch plädiert dafür, Buchenwald als europäischen Erinnerungsort zu begreifen, der Teil jener großen Ursprungserzählung sein sollte, die Europa noch erfinden muss.



Philological Encounters

25.September 2017

Markus Messling

Edition: Brill
Collection: Philological Encounters
ISBN: 2451-9189

Die Ausgabe 3-4 (Vol. 2) der Zeitschrift "Philological Encounters" ist dem Thema "Formations of the Semitic: Race, Religion and Language in Modern European Scholarship" gewidmet.

Sie wurde herausgegeben von Islam Dayeh, Ya'ar Hever, Elizabeth Eva Johnston und Markus Messling. 



The Politics of Vulnerability

19.September 2017

Estelle Ferrarese

Edition: Routledge

Vulnerability is a concept with fleeting contours as much it is an idea with assured academic success. In the United States, torturable, "mutilatable," and killable bodies are a wide topic of discussion, especially after September 11 and the ensuing bellicosity. In Europe, current reflection on vulnerability has emerged from a thematic of precarity and exclusion; the term evokes lives that are dispensable, evictable, deportable, and the abandoning of individuals to naked forces of the market. But if the theme has had notable fortune, it also continues to come up against considerable reluctance. The political scope of vulnerability is often denied: it seems inevitably to be relegated to the sphere of "good sentiments." This book aims to address this criticism. It shows that by questioning our hegemonic anthropology, by reinventing the categories of freedom, equality, and being-in-common based on the body, by overthrowing the legitimate grammar of political discourse, and by redefining the political subject – the category of vulnerability, far from being conservative or a-political, works to undo the world such as it is. This book was originally published as a special issue of Critical Horizons.

Table of Contents

Introduction: Vulnerability: A Concept with Which to Undo the World As It Is?

Estelle Ferrarese

1. The Rise of Uncertainties

Robert Castel

2. The Boundaries of the "We:" Cruelty, Responsibility and Forms of Life

Veena Das

3. "On the Whole We Don’t:" Michel Foucault, Veena Das and Sexual Violence

Penelope Deutscher

4. Politics of Vulnerability and Responsibility for Ordinary Others

Sandra Laugier

5. The Vulnerable and the Political: On the Seeming Impossibility of Thinking Vulnerability and the Political Together and Its Consequences

Estelle Ferrarese

6. Accounts of Injury as Misappropriations of Race: Towards a Critical Black Politics of Vulnerability

Noémi Michel

7. All of Us Are Vulnerable, But Some Are More Vulnerable than Others: The Political Ambiguity of Vulnerability Studies, an Ambivalent Critique

Alyson Cole

 



An-Institut

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin